Un mariage en Amboise

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Aaron le Mar 12 Aoû 2008 - 22:23

Le cardinal reprit la parole...

AsdrubaelVect, voulez-vous prendre pour épouse Morgwen de la Louveterie, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray, Chevalier et Pair de France, ici présente ?


Dernière édition par Père Aaron le Mar 12 Aoû 2008 - 22:28, édité 1 fois

Aaron
Parrain de la Walkyrie
Parrain de la Walkyrie

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par totoxlezerox le Mar 12 Aoû 2008 - 22:27

Alors que la ceremonie se deroulait normalement , une arrivante tardive et surprenante vint s'asseoir a ses cotes.

Il lui murmure.


Madame la grande , c'est un honneur de partager ce modeste banc avec vous.


Petit sourire , mais sans insistances. Il connait les etats d'ames de la dame suite a leur discussion matinale et ne voudrait pas lui rappeler des souvenirs douloureux.

Me ferez vous l'honneuir de m'accompagner au long de ces festivites ?
avatar
totoxlezerox

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Hans le Mar 12 Aoû 2008 - 22:27

Si quelqu’un doit s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

A ces mots, Hans releva le menton et pivota légèrement la tête pour jeter un bref coup d'oeil derrière lui.
Le lieu saint était à présent bien rempli, et vu la composition de l'assemblée réunie en ce jour, il y en avait bien un qui ferait l'effort ou aurait le bon goût de l'ouvrir!

Avec un petit sourire indéchiffrable sur le visage, le témoin se surprit à presque espérer une intervention, bien que lui même se décida à rester sagement cloitré dans son mutisme.
avatar
Hans

Nombre de messages : 431
Duché/Comté : Touraine
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 23/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par AsdrubaelVect le Mar 12 Aoû 2008 - 22:30

La question de Gédéon empreint les lèvres du Duc d'un sourire, qui oserait s'y opposer ? Plusieurs avaient dit qu'ils le feraient, pas principe, par pur esprit de contradiction, par taquinerie aussi peut-être... Mais ce dont le Duc était certain, c'est qu'aucun ne l'aurait fait.
Quelques minutes d'attente, et Aaron reprenait.... L'énoncé des titres de la Duchesse le laissa pantois, comme s'il ne les connaissaient pas... Il aurait préféré dire oui sans l'énoncé des titres, afin de prouver que cela n'avait bel et bien aucune incidence pour lui, elle était elle-même et noble, voilà bien la seule chose qui importait.


Oui... Oui je le veux...

Il paraissait que ce "oui" était protocolaire, c'était bien vrai !
avatar
AsdrubaelVect
Duc toisonné d'or
Duc toisonné d'or

Nombre de messages : 313
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Toison et couleurs voyantes
Humeur : Changeante : gentil ou très gentil
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Ingeburge le Mar 12 Aoû 2008 - 22:33

L'homélie de Gedeon eut un écho particulier en son cœur. Elle avait aimé, intensément et avait épousé l'homme qui lui avait inspiré cette passion dévorante. Et elle avait été malheureuse et aujourd'hui, elle se disait que le jour où elle avait convolé en injustes noces, elle aurait simplement dû se rompre le cou. Pour autant, sans ce mariage catastrophique, elle n'aurait pas pu trouver sa voie.
_ Aimez Dieu, par-dessus tout.
Elle avait fait du Très-Haut sa seule raison de vivre, emportée de nouveau par une passion qui cette fois ne la détruisait pas. Tout lui était redonné au centuple, dans le sourire d'un de ses paroissiens, dans le... Non mais voilà qu'elle se ramollissait!

Elle se redressa sur son siège, un peu agacée de se sentir émue. Les mariages lui laissaient toujour un goût amer et guimauve à la fois. Et là, le mielleux l'emportait parce que c'était un ami, pas une connaissance vague mais un homme qu'elle appréciait tout particulièrement qui unissait aujourd'hui sa destinée à une femme qu'elle respectait énormément.

Elle fronça les sourcils, tâchant de ne pas se laisser aller et parcourut un instant l'assistance des yeux, bien que sa place lne lui permit pas de voir tout le monde, tout en jouant négligemment avec les grains de son chapelet. Elle reconnut quelques visages croisés au cours de mondanités passées mais elle ne pouvait mettre aucun nom sur la plupart d'entre eux.

Elle se reconcentra sur la cérémonie, l'heure de l'échange des consentements était venue. En parfaite témoine modèle qu'elle était, elle se devait d'être derrière Asdru et ele décida donc de lui envoyer son soutien et son amitié à travers ses pensées. Elle prit bien soin de retirer de ses ondes positives toutes les blagues foireuses et les sarcasmes qu'elle servait habituellement au Sombernon. Ce serait bien mieux que de s'attendrir même si en entendant Asdru, elle redevint toute émue
.

_ Si quelqu’un doit s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.
Ah tiens, c'était le moment de tenir là son rôle d'ange gardien et d'éventrer quiconque oserait ouvrir la bouche. Elle jeta quelques coups d'œil autour d'elle, prête à en découdre. Mais personne ne prit la parole et elle en fut soulagée, cela l'aurait quand même embêter de se mettre à hurler dans la Collégiale alors qu'elle avait juré au Duc de Bourgogne de se tenir sage.

Elle demeura tendue, le fiancé devant répondre à la question du Camerlingue. Elle savait que le premier répondrait positivement au second mais tant que ce n'était pas fait, elle ne pourrait se détendre.
Il répondit oui, elle se mordit les lèvres et posa son regard sur Morgwen, toujours crispée et serrant davantage son chapelet.
avatar
Ingeburge
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille

Nombre de messages : 244
Duché/Comté : Auxerre
Signe(s) distinctif(s) : Toujours en noir & toujours la tête voilée
Humeur : Olympienne
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Aaron le Mar 12 Aoû 2008 - 22:36

Puis l'archevêque se tourna vers la fiancée...

Morgwen, voulez vous prendre pour époux AsdrubaelVect, Duc de Bourgogne, Vicomte de Sombernon, ici présent ?

...qui a nettement moins de titre que vous pensa-t-il... ^^

_________________
avatar
Aaron
Parrain de la Walkyrie
Parrain de la Walkyrie

Nombre de messages : 115
Duché/Comté : Champagne - Rome
Signe(s) distinctif(s) : Très élégant
Humeur : Concensuelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Morgwen le Mar 12 Aoû 2008 - 22:38

Court, simple, direct, pour une fois... Surtout qu'il n'y avait eu aucun suicidaire dans la salle pour tenter de se faire remarquer. De toute manière, elle était têtue alors bon... c'était trop tard pour s'opposer!

Oui, je le veux.

_________________
avatar
Morgwen
Louve matriarcale
Louve matriarcale

Nombre de messages : 3325
Duché/Comté : Amboise
Signe(s) distinctif(s) : plus là
Humeur : repose en paix...
Date d'inscription : 08/11/2005

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par kirah le Mar 12 Aoû 2008 - 22:39

Madame la grande , c'est un honneur de partager ce modeste banc avec vous.

Me ferez vous l'honneuir de m'accompagner au long de ces festivités ?

Oh mais c'est qu'il se faisait bavard ce voisin ! Pour peu, le camerlingue aurait été capable de lui faire une remarque à elle bien sur, et pas à son voisin, comme quoi elle perturbait la noce. S'approchant de son oreille, elle prit bien soin de murmurer et de jeter un oeil aux officiants pour s'assurer qu'ils ne regardaient pas de leur coté

chhhhhh ! voyons ! on va croire que vous avez quelque chose contre ce mariage. Taisez vous donc !
Si vous encombrer d'une boiteuse vous amuse, pourquoi pas... j'ai perdu mon baton... mais chuuuttt
avatar
kirah

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par elorane le Mar 12 Aoû 2008 - 22:43

Le Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, bien que parti depuis plusieurs jours, pour être sur de ne point arriver en retard au mariage du Duc de Bourgogne, arriva accompagnée de son fiancé, alors que la cérémonie avait déjà commencée, et bien commencée, ils arrivèrent au fameux <<Si quelqu’un doit s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.>>
Elorane essaya de rentrer discrètement sans trop se faire remarquer en regardant Kalten priant qu'il ne grogne pas a ce moment précis.
Elle lui lança d'ailleurs un regard pour bien lui comprendre de ne pas faire de bruit, car ils arrivaient déjà bien en retard, c'était pas le moment de se faire remarquer.
Le Gouverneur s assit sur le premier banc ou elle trouva de la place assez rapidement.
Continuant de suivre la cérémonie, enfin cela ferait plaisir a Kalten d'arriver en retard, il aurait moins de temps a passer dans l'Église.
Elle suivit l'échange de voeux avec émotion, quel merveilleux moment, que de s'unir devant le Tres Haut pour toute une vie, a se moment précis elle serra la main de son compagnon, et le regarda tendrement
avatar
elorane

Nombre de messages : 1
Duché/Comté : Lyonnais Dauphiné
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Aaron le Mar 12 Aoû 2008 - 22:46

Et avec un large sourire, il dit pour clôturer l'échange...

Par les pouvoirs qui me sont conférés, par l’autorité du Tout Puissant et avec la bénédiction du ciel, je vous déclare unis par les liens sacrés du mariage.

_________________
avatar
Aaron
Parrain de la Walkyrie
Parrain de la Walkyrie

Nombre de messages : 115
Duché/Comté : Champagne - Rome
Signe(s) distinctif(s) : Très élégant
Humeur : Concensuelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Bilichilde le Mar 12 Aoû 2008 - 22:56

Un instant, elle avait regardé autour d'elle. Essayer de voir quelqu'un qu'elle connaissait, peut-être. Ou manière de passer le temps, tout simplement. Puis, un remue ménage se fit, derrière elle. Elle eu juste le temps de rabattre encore un peu plus la cape sur son visage, et de baisser les yeux, direction : ses pieds. En aucun cas, elle n'aurait voulu la voir. Etre présente, déjà, était un effort bien suffisant. Ce n'était pas pour s'infliger plus...

Les chausses de Bili. Vaste sujet, fort passionnant. Un peu râpées, bientôt trouées. Elle aurait peut-être pu en changer, pour assister à un mariage. Encore que...


Groumpf !

La jeune femme fronça les sourcils. Se pourrait-il que ? Oh que oui, il se pouvait. Seule une personne dans tout le royaume de Levan groumpfait, une seule.

Ah non, pas lui, en plus ! Pas maintenant !..., marmona-t-elle, sans pour autant relever la tête. Ne pas se retourner, ne pas regarder en avant. Ca ne laissait pas grandes manœuvres d'actions, ça. Mais au moins, ça permettait d'éviter d'écouter ce que se passait devant l'autel...
avatar
Bilichilde

Nombre de messages : 9
Duché/Comté : Armagnac et Comminges
Date d'inscription : 09/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Soizic le Mar 12 Aoû 2008 - 23:01

Elle avait passé les rangées de gardes aisément, sur présentation du parchemin envoyé par Asdrubaelvect.
En l'absence du duc à Dijon, elle avait dû gérer pas mal de chose, et c'est donc avec beaucoup de retard que la Cosnoise se présenta à la cérémonie.

Dans la collégiale régnait un calme religieux. Ce calme envahissait tant les âmes des personnes présentes, tant la pièce, que Soizic en eut les oreilles vrombissantes d'un seul coup.

Elle avançait vers une place libre, repérée non loin de l'autel. Les invités étaient tous bien vêtus, pimpants... Soizic aurait plus eu l'air d'une souillon si elle n'avait pas fait un brin de toilette dans une fontaine en contrebas du château, mais son aspect physique n'en restait pas moins aléatoire.

Prenant mille précautions pour ne pas faire de bruit, pour que nul ne se doute de sa présence, elle s'assit à la place repérée. Le banc grinça....
Outch ! - laissa-t-elle échapper.

Faisant l'air de rien, souriant à qui la regardait d'un œil inquisiteur, la Porte-Parole Bourguignonne essaya de prendre la cérémonie en marche. Fronçant les sourcils pour entendre mieux, se concentrant pour retenir une nouvelle quinte de toux, pestant intérieurement car elle n'avait aucune boisson pour apaiser son mal, Soizic étouffa tant bien que mal une toux bruyante dans un morceau d'étoffe.

Malheureusement, avec la route, le mal qui l'emplissait ne s'était pas arrangé, et nul médicastre à l'horizon. Elle n'avait pas ses livres pour quelques décoctions miracles qu'elle donnait parfois à son cabinet et ne se souvenait plus de ce qui lui aurait fait grand bien.

Sa gorge et sa poitrine prenait maintenant des couleurs de plus en plus violacées. Elle cachait le tout avec son étoffe posée autour du cou, mais rien n'y faisait. Elle toussait toujours, à en cracher ses poumons.

Or là, ce n'était ni le lieu ni le moment pour tousser. Il fallait qu'elle se retienne encore un peu, visiblement la cérémonie était sur le point de finir.

N'en pouvant plus, n'arrivant toujours pas à saisir le fil conducteur, si infime soit-il, qui la séparait de la cérémonie, elle ne put réprimer cette nouvelle quinte.
Le son qui sortit de sa gorge emplit le lieu sainct. Ce son était sans doute irritant pour de nobles oreilles en de telles circonstances, mais elle n'y pouvait rien et n'avait nulle boisson pour apaiser le tout.
avatar
Soizic

Nombre de messages : 5
Duché/Comté : BOURGOGNE
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Vaxilart le Mar 12 Aoû 2008 - 23:16

Vaxilart intrigué par le ton du mariage ne put s'empêcher de faire une remarque durant la cérémonie.

-En tout cas mesdames, j'ai vu mariage plus gai... Un peu plus et on se croirait à un enterrement...

Comme quoi ce n'était pas tous les hommes de France qui avaient entendu parler de malédiction...
avatar
Vaxilart

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Hans le Mar 12 Aoû 2008 - 23:23

Les questions des prélats s'égrainaient une à une, toutes avec une réponse positive, et la vieille louve allait enfin être casée pour de bon.
Comprenant à cet instant que ça allait être à lui d'intervenir, Hans se releva en s'appuyant sur sa canne flambant neuve et s'approcha lentement.
Dans sa main libre tronait une sorte de petit coussin sur lequel était déposé une des deux alliances.
Porteur de bague à présent, Morgwen ne lui avait vraiment rien épargné décidément...

Un rapide sourire en direction d'Ingeburge, le plus féminin et mondain cardinal de toute la création, qui avait la même tâche que lui, et le témoin boitillant présenta l'alliance au Grand Aumonier et au Camerlingue pour qu'elle puisse être bénie avant de la confier enfin à sa suzeraine.
avatar
Hans

Nombre de messages : 431
Duché/Comté : Touraine
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 23/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Ingeburge le Mar 12 Aoû 2008 - 23:33

Pour un peu, en entendant les phrases rituelles prononcées par Aaron, elle en aurait battu des mains, fait la ola, exécuté une petite danse tribale, enchaîné quelques sauts périlleux, nonchalemment et avec grâce, allez savoir, exactement comme lorsqu'elle marquait à la soule.
Il en est toujours ainsi des gens refusant de ressentir la moindre émotion, se drappant dans leur froideur et restant obstinément à l'écart de leurs semblables, ils se comportent des idiots dès que l'allégresse s'insinue dans leur cœur et là pour être heureuse, elle l'était... d'autant plus que ce n'était pas elle qui se mariait!

Mais elle se retint, ce fut dur, très dur et resta parfaitement calme et rationnelle, évitant même d'arborer un sourire béat sur le visage. Inspiration, expiration... vivement le banquet qu'elle puisse se biturer. Inspiration, expiration, et persifler aussi d'autant plus que la victime idéale était censée être présente.

Afin de se donner une contenance, elle regarda ses mains, admirables en tout point, blanches et fines, à la beauté réhaussée par l'éclat de ses bagues de rubis et de son améthyste épiscopale... Elle releva la tête, soudain interdite. L'alliance! C'est vrai que dans le contrat passé entre Asdru et elle et qui la consacrait témoine officielle, il avait été stipulé qu'en sus de rester parfaitement maîtresse d'elle-même, d'écarter et écarteler les indésirables et de menacer tous ceux s'opposant à son union avec Morgwen, elle devait porter l'alliance aux officiants afin qu'ils la bénissent. Elle avait râlé, pour la forme mais avait promis. Il paierait en temps et en heure tous ses sacrifices.

Hans l'avait bien peu galamment devancé et s'était levé afin de faire bénir l'alliance que Morgwen destinait à son futur époux. Elle retint donc son mouvement premier, laissant le seigneur de Ferrières la coiffer au poteau.

Ce fut finalement à son tour, elle rendit son salut avec Hans, pas peau de vache pour un denier et se leva donc, emportant avec elle une petite boîte de maroquin rouge ferrée d'or qu'elle avait gardé sur ses genoux durant tout l'office. Elle l'ouvrit, montrant ainsi l'anneau qui reposait sur un coussinet de velours cramoisi à l'assistance. Le fond du couvercle était frappé aux chiffres des deux époux. L'objet avait été commandé à grands frais auprès d'artisans vénitiens, dans la cité des Doges carrefour des merveilles de l'Orient et du monde aristotélicien. Il servait d'écrin à une alliance en or réhaussé de diamants brillant de mille feux sous les centaines de chandelles. Et oui m'sieur le Grand Duc d'Occident, la témoine prend son rôle très au sérieux et exécute là une démonstration digne d'un batteleur de la Foire du Lendit.
Elle se dirigea vers les deux prélats, prenant garde de ne pas se prendre les pieds dans sa traîne et donc de se vautrer devant l'autel. Elle leur présenta la boîte ouvragée pour la bénédiction. Quand les paroles sacrées et protectrices furent prononcées, elle se tourna vers le couple en arborant l'air d'un ange qu'elle n'était pas et remit le coffret à l'amoureux transi. Elle fit un signe de tête amical à Morgwen et Asdru puis retourna à sa place.

En rejoignant son prie-dieu, elle avisa une haute silhouette bien connue. Une lueur étrange alluma son regard et un sourire en coin naquit sur ses lèvres au doux incarnat. Il était donc venu malgré ses refus et il se tenait dans un coin avec son air bougon et son visage couturé de cicatrices
Tout cela était diablement intéressant.


Dernière édition par Ingeburge le Mar 12 Aoû 2008 - 23:39, édité 3 fois (Raison : Fautes à foison)
avatar
Ingeburge
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille

Nombre de messages : 244
Duché/Comté : Auxerre
Signe(s) distinctif(s) : Toujours en noir & toujours la tête voilée
Humeur : Olympienne
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par azdrine le Mar 12 Aoû 2008 - 23:34

Azdrine était en compagnie de son épouse et il était heureux de savoir que Morgwen allait se marier, qui plus est à l'une des principales figures de Bourgogne.

L'échange de vœux était en train de se faire et le Grand Maitre du Saint Esprit en profita pour jeter un œil sur l'assemblée. Il aperçu Deedlitt sa soeur d'arme ainsi que quelques personnes qu'il avait déjà eu l'occasion de côtoyer dans le cadre de son travail ou de sa vie privée.

Il remarqua un visage en particulier, celui du Duc Persan et cela faisait plusieurs années qu'il ne l'avait pas revu. Il avait appris les événements le concernant d'il y a quelques temps mais ne l'avait pas croisé depuis.

Il se reconcentra sur la cérémonie et suivi attentivement ce sacrement.
avatar
azdrine

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Bourbonnais Auvergne
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Gedeon le Mar 12 Aoû 2008 - 23:36

Lorsque les témoins lui présentèrent les anneaux, le Grand Aumônier de France, traça dans l'air la croix devant les deux épousés en prononçant cérémonieusement :

Saints Archanges, qui chantez sans cesse les louanges du créateur de toute chose, qui ne respirez que la gloire du Très Haut, et qui resplendissez du feu de son amour, qui présentez au Père les misères et les vœux de ses Enfants, qui volez à notre secours, bénissez les anneaux de Morgwen et Asdrubael.
Saints Archanges, qui nous soutenez dans tous nos justes combats, qui nous protégez de nous même comme vous avez protégé les justes à Oanylone, qui portez nos âmes devant notre Juge et Créateur, bénissez les anneaux de Morgwen et Asdrubael.
Que les Saints Archanges et les saints Apôtres Titus et Kyrène, dont la puissance et l'autorité à notre confiance, intercèdent personnellement pour nous auprès du Très Haut !
Que par les prières et les mérites des bienheureux de la communauté aristotélicienne vous apportent la paix, la prospérité, la force et le salut par la foi et l’amour de notre Créateur.
Et que cette bénédiction permette à la quintessence divine de descendre sur les anneaux de Morgwen et Asdrubael et y demeure à jamais.


Les alliances bénies, Gedeon laissa les deux nouveaux mariés se les échanger avec suffisamment de temps pour qu'ils puissent se faire les déclarations publiques qu'ils souhaitaient.
avatar
Gedeon

Nombre de messages : 10
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Boite de la jambe gauche, porte une vêture d'écclésiastique
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Marguerite de Volpilhat le Mar 12 Aoû 2008 - 23:46

L'Infante sentit sur son épaule la main de Rampa. Elle hésita à la lui retirer, à cause des convenances, mais finalement, ce poids sur son épaule, c'était autant de moins dans son coeur. Les yeux fermés, elle écouta les lectures. "Aimez Dieu avant tout..." Oh, oui ! C'était bien une chose qui réjouit la jeune femme. Un instant, son corps ne trembla plus de crainte et de tristesse mais de désir... Un désir divin.
Cette cérémonie n'était pas si mal, en fin de compte.
avatar
Marguerite de Volpilhat

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Languedoc
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par AsdrubaelVect le Mer 13 Aoû 2008 - 1:08

Les témoins venaient d'apporter les alliances, que Gédéon avaient bénies... Elles étaient belles, les alliances. Il aurait soufflé un compliment à Ingeburge à l'occasion... euh non, oublions, c'était bien le Duc qui avait choisi la bague pour sa future épouse, évidemment !

Prenant la petite boite, très jolie, mais bénigne comparée à la bague !
Il en retira précieusement le petit bijou d'or orné de pierres si brillantes que l'astre solaire.

Il plongea ses yeux d'émeraude assombris de reflets bleu marine dans ceux métalliques de Gwen, d'un regard qui signifiait à peu près quelque chose comme "ça y est..." ou même, plus romantique "je t'aime". Sa main vint cueillir doucement son homologue avec délicatesse, elles se trouvaient toujours.
De son autre main, il aida la bague à glisser le long des phalanges de l'annulaire de Gwen. Pendant cet instant, il prononça ces quelques mots, toujours le regard si profondément accroché à celui de son épouse.


Gwen, ma chère épouse, car ainsi je puis te nommer à présent, par cet anneau que je te donne, je t'affirme ma présence à tes côtés, mon soutien et mon amour indéfectible face à toutes les épreuves qui orneront ta vie... notre vie... qu'elles soient les plus horribles ou les plus joyeuses.
J'agirais, grâce aux moyens que me confiera le Très-Haut, à chaque instant, en chaque minute de notre vie, dans le seul but de te rendre heureuse, de t'apporter le bonheur et la joie auxquels chaque être aspire.

Même si cela était une réalité depuis quelques temps, nos cœurs battent la mesure à l'unisson... et ils battront à l'unisson tant que l'un sera là pour soutenir, épauler et aimer l'autre, pour lui rappeler cet engagement indéfectible, pour l'assurer et le rassurer.

Malgré les passés difficiles que chacun a connus, de par ses histoires personnelles, maritales, publiques ou même les déceptions qui nous avaient éloignés, je te reçois en ce jour comme épouse devant le Très-Haut et la Société, afin que notre couple puisse se construire sur ces bases saines et sereines que le Très-Haut apporta aux Hommes.
Je me suis lié à toi pour officialiser cet Amour que je te porte et qui naquit le jour où je t'ai veillée, où même sans te connaître, je me suis occupé de toi avec passion et non sans trouble ; qui m'a sans cesse rapprocher de toi ; qui, comme le roseau, a su plier mais n'a jamais rompu ; et que je souhaite de tout mon cœur et de toute mon âme voir s'amplifier.

Je te serai fidèle, nulle autre que toi, depuis que je t'ai rencontrée, n'a su ravir mon cœur ou même ne serait-ce qu'égratigner cet Amour que je te porte. Ainsi il en sera, jusqu'à ce que le Très-Haut vienne me rappeler à Lui.
Je t'en fais ce jour la promesse, celle que tous ici présents, le Très-Haut et derrière nous, tous nos proches, peuvent prendre à témoin.
Aucun obstacle ne saura m'écarter de ce chemin dans lequel je m'engage, avec toi.


Voilà une deuxième bague qui ornait Ses doigts et qui était offerte par le bourguignon, après celle de fiançailles, voici celle du mariage.
Et le Duc, qui pensait avant son discours qu'il n'arriverait tout juste qu'à prononcer quelques mots, la gorge nouée, se trouva bien loquace. Etrangement, il l'était toujours lorsqu'il fallait Lui avouer son Amour... que ce soit par écrit ou par oral, d'ailleurs.
Et il trouva donc une conclusion, maintenant que la bague était en place, il en fallait bien une, qui plus est une qui pourrait inhiber son incommensurable envie de l'embrasser.


En ce jour je m'engage à...Il coupa court à ses longues phrases, dans lesquels il noyait généralement toute personne tentant de le suivre. Après une seconde, il reprit, encore plus ému qu'auparavant. Ces derniers mots furent prononcer dans un souffle, seules les personnes attentives et possédant une oreille aguerrie auraient pu l'entendre grâce à la merveilleuse propriété de résonance de l'édifice....je t'aime...

Pour la fonction qu'il voulait à sa conclusion, on repassera...
Malgré tout, il resta sage, pour l'instant, sa seule réaction fut que son regard déjà si aimant ne s'en retrouva qu'exacerbé... et il lâcha la main de Gwen...
avatar
AsdrubaelVect
Duc toisonné d'or
Duc toisonné d'or

Nombre de messages : 313
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Toison et couleurs voyantes
Humeur : Changeante : gentil ou très gentil
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Kalten le Mer 13 Aoû 2008 - 2:10

On ne pouvait pas dire que Kalten avait facilité la tâche à sa compagne pour arriver à temps à la cérémonie... Au temps pour le convaincre de s'habiller autrement que pour la guerre, ce qui ne fut pas une mince affaire, avait dû s'ajouter l'éternelle perplexité, si ce n'est la gêne, du seigneur de Boissieu envers le Très-Haut qui les retardait. Heureusement, Geoffroy fut plus docile que son père... Maman me lave, papa est gentil et j'ai mon beau costume de fête. On va bien s'amuser devait-il penser...

Son hypocrisie n'ayant comme limite que celles de son sens du respect des traditions, Kalten ne manqua pas de se signer à l'entrée malgré son scepticisme... Dans le doute, mieux ne valait pas risquer les foudres du ciel pensait-il. Sceptique, mais prudent. Il alla même jusqu'à en faire autant avec son jeune bâtard avant de suivre sa compagne qui se glissait déjà parmi les rangs jusqu'à un banc. Tenant la main de Geoffroy et marchant lentement pour qu'il puisse rester à sa hauteur, il le souleva ensuite sans efforts afin de le poser sur le banc entre Elorane et lui, prenant soin de couler un regard grave sur son fils pour qu'il comprenne la solennité du moment et se comporte comme un garçon de sa situation et de son rang... En vain apparemment, Geoffroy balançait déjà ses jambes dans le vide tout en regardant son père d'un air emplis de confiance, sans comprendre vraiment ce qu'il se passait.
Reportant son regard sur les officiants et les deux mariés, Kalten glissa à Geoffroy en soupirant légèrement une petite figurine en bois prise sur un échiquier avant le départ et avec laquelle il savait qu'il aimait jouer... Apparamment, ce n'est pas encore aujourd'hui qu'il comprendra les regards de son père. Sans doute était-ce la toucher qui lui plaisait pensa Kalten en regardant son fils, légèrement attendrit... Bien qu'il se plaisait à penser qu'il se passionne déjà pour les jeux de guerre il ne se faisait guère d'illusion sur ce sujet. Cela viendra plus tard.

Geoffroy occupé, Kalten put enfin glisser en tout quiétude un regard sur sa compagne... Peut-être n'aimait-elle pas qu'il donne de tels jouets à son fils ? Mais peut-être aussi pensait-elle à eux en ce moment... Ne lui avait-elle pas dit oui ?
Son regard empli de tendresse fit esquisser un sourire à Kalten, ôtant un moment sa carapace pour glisser une main sur une des siennes alors que l'officiant déclarait les époux unis par les liens sacrés du mariage. Elle devait penser à eux.
Attardant son regard un moment encore sur Elorane et lui accordant un dernier petit sourire, comme pour s'excuser, il esquissa un "je vous aime" du bout des lèvres avant de reporter, presque à regret, son attention sur la fin de la cérémonie... Endossant à nouveau sa carapace. Au moins n'avaient-t'ils pas manqué l'essentiel se dit-il, et Geoffroy n'aura pas le temps de s'ennuyer.
avatar
Kalten

Nombre de messages : 1
Duché/Comté : Lyonnais-Dauphiné
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Angelyque le Mer 13 Aoû 2008 - 2:40

Angélique ne pût s'empêcher de verser quelques larmes d'émotion quand elle vit Asdrubaelvect passer l'anneau béni à son épouse, l'air vraiment amoureux.

Voir son Duc se marier, et prononcer ses voeux de façon si solennelle le rendait presque humain à ses yeux.

Il allait surement être sur un petit nuage durant un bon moment, les conseillers allaient peut être pouvoir se la couler douce au Duché pendant quelques temps.

Elle regarda Olivier qui restait concentré sur la cérémonie et se demanda s'il pensait la même chose qu'elle....elle le pinça lègérement et lui souit, les yeux interrogateurs....
avatar
Angelyque

Nombre de messages : 19
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Vaxilart le Mer 13 Aoû 2008 - 5:04

[HRP: Je pars en vacance ce soir! Alors, désolé de ne pouvoir assister aux dernières heures de ce concert, ni continuer le RP. Mais, je vous souhaite à tous une belle semaine!]
avatar
Vaxilart

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Juliano Di Juliani le Mer 13 Aoû 2008 - 11:10

La bague était passée au doigt, ça aurait put être le bon moment pour arriver... Toutefois, le vieux Prince dans un dernier élan de respect pour la mere de sa fille, préféra ne pas perturber la cérémonie et tendant son bras a Estelle, lui dit:

Ô mince alors... quel véritable dommage... Nous sommes vraiment trop en retard...
Le ton de sa voix ne correspondait pas du tout aux mots qu'il venait d'employer... D'ailleurs il rajouta rapidement d'un ton plus joyeux:

Allons donc les attendre dans la salle de réception. La sortie de la chapelle.. très peu pour moi...

Et c'est un pas leste que le vieux Dragon orgueilleux prit la direction souhaité, connaissant bien les lieux pour avoir participé à l'architecture de la plupart des bâtiments en s'inspirant de ses voyages en Italie. Fier de lui il ne pouvait d'ailleurs s'empêcher de faire remarquer quelques détailles à Estelle. Au bout d'un moment s'arrêtant il la regarda en lui souriant doucement.

J'avoue être encore surpris que vous ayez acceptée de venir avec moi tout en sachant que je ne serais peut être pas forcément de bonne compagnie, vu les circonstances... Vous ne cessez de m'étonner.
avatar
Juliano Di Juliani
Dragon orgueilleux
Dragon orgueilleux

Nombre de messages : 127
Duché/Comté : A Amboise? Donc près de Sa Dame
Date d'inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Persan le Mer 13 Aoû 2008 - 13:24

Persan observa la scène près de l'autel et soupira. Ce mariage était d'un conventionnel et d'un ennuyeux. Il aperçut Azdrine au loin et le salua d'un mouvement de tête. Comment s'occuper ? La dame encapuchonnée n'était pas bien loin. Persan se releva, avança, plié en deux pour ne pas se faire remarquer, et vint prendre place près de l'étrange femme.

Etait-elle réellement Bilichilde ? A la réflexion, il en doutait. Vu ce que lui avait dit Kerowynn, il aurait fallu qu'elle soit masochiste pour venir en ces lieux. Persan aurait dû la laisser tranquille mais il s'ennuyait et la curiosité, bien qu'un vilain défaut, était inhérent à sa personnalité. Il tenta de scruter l'intérieur assombri de la capuche mais ne put discerner les traits. La femme regardait ses pieds. Persan fronça les sourcils et murmura pour sa voisine.

Jolies chaussures... un peu vieilles peut-être...
avatar
Persan

Nombre de messages : 17
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Cheveux noirs, regard sombre, grande stature
Humeur : Triste
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Morgwen le Mer 13 Aoû 2008 - 14:38

Dieu que c'était long... Elle avait beau fouiller sa mémoire, elle n'avait pas souvenance d'une telle longueur par le passé.
Y avait pas à dire, Aaron et Gédéon assuraient, même les témoins d'ailleurs. Salut et sourire à Ingeburge et Hans dans la foulée de ses pensées.
Les alliances étaient en cours de bénédiction.
La patience était une vertu qu'elle avait désappris ces derniers temps. Et quand en bout de course se trouvaient les retrouvailles avec Asdru qu'elle n'avait donc plus vu avant la cérémonie depuis des jours interminables, et encore mieux l'étreinte et le baiser de son nouvel époux... il y avait de quoi user ses nerfs.
Bon, d'accord, une cérémonie ainsi, c'est normalement une fois dans la vie, alors il ne faut pas bacler...

Pour empirer son état nerveusement affaibli par les émotions, l'impatience, le désir, etc, c'était Asdrubael qui commencait. Dans une jolie représentation publique extrêmement rare - profitez-en -, la Duchesse d'Amboise allait donner une illustration d'une timide gauche et aphone.

Ses joues se colorèrent, elle se contraint à ne pas trembler alors qu'il passait l'anneau symbolique. A Son regard aimant, elle répondit par une nuance de détresse et d'émotion. Sa langue se faisait de plomb quand elle devait répondre à ses déclarations. Et aujourd'hui, en public, c'était une catastrophe.

Le silence suivit la déclaration du Duc d'Amboise. Etourdie, peut-être. La Duchesse ne parvenait pas à ouvrir la bouche.
Un court instant de flottement et enfin reprenant quelque peu ses esprits à défaut de la parole, elle glissa l'alliance à l'annulaire de son époux.
Une poignée de secondes horriblement longues s'égrenèrent. Puis enfin, elle répondit en s'affermissant. Le plus difficile était de se lancer.


Cet anneau symbolise mon engagement à t'aimer et aimer avec toi. Qu'il assure ton coeur et ton esprit de mes promesses formulées lorsque je ne serais pas à tes cotés.
Ne crains plus l'épreuve du passé, l'éloignement subi, cet anneau est la promesse d'une veille attentive et le désir que la suite de notre vie soit exempt de choix lâches et faciles.
Ceux qui nous connaissent savent nos caractères et nos divergences. Plus d'un doivent s'étonner de cette union, nous le savons. Mais je peux l'affirmer, c'est le plus beau et passionnant défi de ma vie. Je n'ai nulle crainte car nous nous sommes déjà prouvé la profondeur de notre Lien. Maintenant, c'est sa constance et sa force que je te fais la promesse de cultiver et d'embellir.

En parlant, elle s'était détendue et ses traits apaisés. L'allusion à la naissance lointaine de leur relation lui revint en mémoire, sur le même ton que lorsqu'il lui avait glissé "je t'aime", elle souffla, le regard pétillant de malice.

La vie n'a rien à envier aux contes...

_________________
avatar
Morgwen
Louve matriarcale
Louve matriarcale

Nombre de messages : 3325
Duché/Comté : Amboise
Signe(s) distinctif(s) : plus là
Humeur : repose en paix...
Date d'inscription : 08/11/2005

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Bilichilde le Mer 13 Aoû 2008 - 14:52

Quelqu'un s'installait à côté d'elle. Elle frissonna. Curieuse, elle l'était, d'habitude, oui. Mais pas là. Pour une fois, étonnamment, quelque chose était plus fort que sa curiosité. La tristesse, peut-être ? Le dépit, certainement. L'amertume de pas avoir su faire ce qu'il fallait.

"Jolies chaussures... un peu vieilles peut-être..."

Instinctivement, elle se retourna. Cette voix, elle l'avait reconnue, oui. Mais trop tard... Pour elle qui ne voulait pas être vue, surtout pas par lui, et encore moins avec lui, c'était gagné. Un sourire de déplaisir s'afficha sur son visage, juste avant qu'elle ne se remette à fixer ses pieds.

Certes... Mais je m'y sens bien, au moins.

Phrase dite avec autant de calme possible, même si, intérieurement, elle bouillait. Quand cesserait-il de se moquer d'elle, une bonne fois pour toute !?
avatar
Bilichilde

Nombre de messages : 9
Duché/Comté : Armagnac et Comminges
Date d'inscription : 09/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mariage en Amboise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum