[RP] Auberge du Drap d'Or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Morgwen le Lun 10 Déc 2007 - 21:34


Qu'il n'y ait plus de place au chateau ou que les jouteurs et autres convives préfèrent l'ambiance des auberges tourangelles à l'accueil du chateau, des établissements pour toutes les bourses étaient prêtes àa ccueillir la foule de visiteurs venus de tout le royaume et même de plus loin pour le plus grand tournoi privé jamais organisé.


_________________
avatar
Morgwen
Louve matriarcale
Louve matriarcale

Nombre de messages : 3325
Duché/Comté : Amboise
Signe(s) distinctif(s) : plus là
Humeur : repose en paix...
Date d'inscription : 08/11/2005

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Dalainir le Mar 11 Déc 2007 - 0:41

Arrive au bourg et attend au lieu dit
Son écuyer parti en avance.

Consignes respectées, de trouver bonne auberge
Sans trop greffer siennes finances.

Une chambre pour deux.
Autrement aurait été autant ridicule qu'inutile.

Noble sans en avoir les lubies,
N'omet pourtant pas d'étendre sa couleur à la fenêtre.

Ne tranche pas sur la grisaille du ciel.
Peut-être une considération futile.

A la pitance, maintenant...
avatar
Dalainir

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Korridwenn le Lun 17 Déc 2007 - 22:16

Le jour commencait a decliner lorsque la jeune femme arriva enfin a Amboise. Fatiguée, courbatue, elle accueillit la vue du domaine enneigée comme un salut et pressa sa vaillante monture jusqu aux portes du bourg. Elle en sillonna les rues etroites jusqu a l enseigne d une auberge. Alors qu un leger sourire s affichait sur ses traits tirés, elle mit pied a terre et y entra.

L endroit semblait desert, la voyageuse s y installa et sortit de son paquetage un morceau de papier sur lequel elle donna rendez vous a son amie. Elle resortit un instant sur le palier de l etablissement et confia la missive a un messager avant de rentrer a nouveau.
avatar
Korridwenn

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Djemilée de Hennfield le Lun 17 Déc 2007 - 22:47

La duchesse avait recu la missive de son amie et s'était absentée du baptème un court instant pour la rejoindre. Emitouflée dans sa cape bordeau au col de renard, elle trouva Korridwenn devant l'auberge.

La duchesse avait meilleure mine que lors de leur dernière rencontre et l'air froid lui rougissait les joues. les perles qui retenait sa chevelure scintillaient timidement à la lueur nocture et Djemilée était quelque peu mal à l'aise vis à vis de l'endroit...


Korridwenn mon amie! Je suis heureuse de te revoir! Mais que fais-tu ici?

Djemilée de Hennfield

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Korridwenn le Lun 17 Déc 2007 - 22:56

Korri vit la porte s entrouvrir sur son amie, radieuse et colorée par le temps hivernal. Elle se leva, les bras tendus vers la duchesse et l embrassa sur les joues.

Djémilée! Comment vas tu?

Elle fit un pas en arriere.

Je suis restée un peu en Bourgogne apres tes noces et suis passée a Ciel, ou l on m a dit que je te trouverais ici... Je ne fais que passer, je ne vais pas te deranger...

Korri etait un peu embarrassée, se disant qu elle l importunait sans nul doute.
avatar
Korridwenn

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Eldwin le Dim 18 Jan 2009 - 16:44

A son retour de Bourgogne suite à son entrevue avec la Louve, Eldwin s'était directement rendu à Amboise, sans passer par Tours. Il souhaitait se faire connaître de la maisnie, inspecter les terres, les registres et les comptes ainsi que mettre en branle certains projets puis il irait chercher ses enfants à Rome et s'installerait au château ou dans le bourg d'Amboise.

Il avait décidé en attendant de loger dans une des auberges réputées du village. Son nouveau statut lui valait tous les honneurs des propriétaires de l'auberge ce qui l'amusait un peu. Bien qu'il fut arrivé bien avant que la nuit tombe le jeune homme décida d'attendre le lendemain pour se rendre au château. Il n'avait pas perdu de temps sur les routes, il avait donc bien besoin de repos.
avatar
Eldwin
Intendant
Intendant

Nombre de messages : 254
Duché/Comté : Lorraine
Signe(s) distinctif(s) : Mitre, croix pectorale, anneau épiscopal et crosse, entre autres choses ...
Humeur : Assez variable ...
Date d'inscription : 22/12/2008

http://renart.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Eldwin le Lun 19 Jan 2009 - 22:31

La soirée s’était annoncée longue. Il était sans compagnie et l'auberge n'accueillait que deux ou trois autres clients. Il avait donc mangé seul et en silence, attablé non loin du grand âtre de la pièce principale. Le repas avait été assez copieux: le vin était bien sûr celui des vignes de la Louve, tout comme le gibier, le poisson ou les fruits et légumes. Les vastes et nombreuses terres de la duchesse en Touraine lui fournissaient certainement de grands revenus, hypothèse qu'il confirmait bien assez tôt en étudiant les livres de comptes d'Amboise et de Montbazon.

Fort heureusement pour Eldwin un barde se présenta à l'auberge alors qu'il mangeait, égayant et distrayant son repas et sa soirée avec ses chansons et ses poèmes romanesques. Il monta ensuite rapidement à l'étage où on lui avait fournit une chambre. Il était courbaturé et très fatigué après son voyage depuis la vicomté d’Avallon, en Bourgogne.

Son sommeil fut réparateur. Il fit préparer un bain une fois levé pour se débarrasser de la poussière du voyage et de la crasse accumulée puis une fois préparée alla chercher son cheval, il avait décidé de faire le tour du bourg avant d'aller au château. Le village était petit mais pas pittoresque et les vagabonds ne parcouraient pas les rues, signe que les amboisiens vivaient bien grâce à leur suzeraine magnanime.

Une fois qu'il eut terminé de découvrir Amboise il repassa par l'auberge pour payer son court séjour puis partit pour la collégiale Saint-Bynarr qu'il souhaitait visiter avant de se rendre au château ducal de Morgwen pour y prendre officiellement ses fonctions.
avatar
Eldwin
Intendant
Intendant

Nombre de messages : 254
Duché/Comté : Lorraine
Signe(s) distinctif(s) : Mitre, croix pectorale, anneau épiscopal et crosse, entre autres choses ...
Humeur : Assez variable ...
Date d'inscription : 22/12/2008

http://renart.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Ellesya le Jeu 24 Jan 2013 - 12:07

Arnould et Odeline faisaient faire le tour de leur établissement à Ellesya.
Quelques semaines auparavant, elle avait posé son choix sur cette enseigne de bon aloi au pied des remparts du castel.
Tout avait été rénové, les literies remplacées et des draps neufs commandés par la jeune duchesse. Elle tenait depuis quelques temps à promouvoir la draperie de son fief principal.
Satisfaite de l'ambiance et de la propreté des lieux, elle confia une nouvelle bourse rebondie aux aubergistes.


Si il venait à manquer de quoique ce soit, faites le savoir à Dame Guillemine qui se chargera de vous faire parvenir le nécessaire.
Je tiens à ce que les gens qui opteront pour votre auberge n'ait point de regret de n'avoir pas été logé au château !


Ils réglèrent encore quelques détails, puis elle repartit d'un pas vif vers l'éperon rocheux.

_________________

Chevalier de France, Duchesse d'Amboise & de Luynes, Comtesse de Cagli, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray
avatar
Ellesya
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr

Nombre de messages : 10868
Duché/Comté : Touraine
Signe(s) distinctif(s) : Tatouée à la nuque (épée ailée) et au poignet gauche (aigle)
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 20/01/2007

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Melchiore le Sam 2 Fév 2013 - 22:27

-Tu veux que j'te dise, Fervac ? Je suis bla-sé.

Ce que concédait son verbe, son corps tout entier en manifestait l'étendue. Montmorency, oeil rapetissé, chevelure en berne, et mains profondément engoncées dans ses fouilles, tirait une lippe des moins avenantes. Il avait certes la mise tirée par huit épingles, pour l'occasion, pour ne pas dépareiller avec l'ambiance environnante, mais rien n'aurait pu chasser sa morosité. Il avait, tout le trajet durant, jeté des coups d'oeil suspicieux à la fenêtre du coche en quête de la vision d'un coeur navré, et n'avait cessé de grincer des dents. La Buse se sentait amputée de sa liberté. Liberté sacrée.

Bien sûr, tout le voyage, d'Angers à Amboise, n'avait pas été si dramatique, puisque le Castelmaure lui avait tenu compagnie tout le chemin durant. À moins que ce ne fut l'inverse. Mais tout de même, pour donner le change, Melchiore s'était sauvagement extirpé du coche dès qu'Anthoyne -qu'il surnommait in petto tête-de-noeuds-numéro-2- avait mentionné l'approche imminente du chateau et la probabilité qu'il ait à se farcir une auberge du coin ou, pire, un séjour frisquet au campement. Hors de question, pour le précieux angevin, de se coltiner le campement. Aussi avait-il proposé à Jehan Fervac -alias tête-de-noeuds-numéro-1- de lui payer l'auberge en sa compagnie. De quoi désamorcer le conflit qui les désunissait depuis la première seconde où leurs yeux -ou leurs poings, c'est au choix- s'étaient croisés. Melchiore était prêt à se montrer charitable et à payer de sa poche l'auberge. Mais l'avarice aidant :


-Hola, taulier. Une chambrée à deux couches, pour moi et l'autre buffle à poil ras, c'est possible ?

Coup de menton explicite vers Jehan tout en s'approchant du comptoir. Avant d'ajouter :

-Y'a moyen de ramponner, dans le coin ?

Puisque la civilité l'empêchait pour l'heure de racketter du français en bonne et due forme, il caressait tout de même l'espoir d'en alléger un ou deux autour d'une table, as des as.
avatar
Melchiore

Nombre de messages : 5
Duché/Comté : Anjou
Signe(s) distinctif(s) : Banane. Pied-bot.
Humeur : Mi figue, mi figue.
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Jehan Fervac le Dim 3 Fév 2013 - 20:12

L'Ours avait été heureux de quitter un temps cet Anjou, il pensait très franchement qu'on laisserait la Banane derrière. Mais non. Ça aurait été trop beau hein. Le voyage avait été calme, pour tous, Jehan avait passé son temps a chevaucher a coté du coche, conversant tranquillement avec les autres gardes. Il s'était paré d'une insouciance nouvelle. Ne plus les voir, ne plus leur prêter attention était d'un réconfort totale. Seulement, ce réconfort ne dura pas, on proposa au capitaine de la garde de dormir soit avec les chevaux, soit de partager une chambre avec la Banane.
Il aurait été tenté de choisir les chevaux s'il ne pleuvait pas des cordes et des cordes. Ce fut donc l'auberge.

Le Chien resta en arrière tant que l'Angevin commander la chambrine, et grinça des dents en l'entendant le nommer « buffle à poil ras ». Pas que ce soit totalement faux comme observation, mais un brin trop bovin au goût du Fervac.

Qu'importe au fond. Il dormirait au chaud et pourrait peut être faire abstraction de la Banane. Enfin, peut être bien que oui, peut être bien que non.
L'idée de faire un ramponneau lui semblait pas mauvaise, une excuse pour ne pas aller voir le Loup se faire marcher sur les pieds par le reste de la meute.


_ On a plus d'jeux d'carte mon bon messire. On s'l'ai fait tirer.
_ Fait porter de la bière a une table. On jouera ailleurs.


Une tape sur l'épaule de l'Angevin.

_ Aller, bouge tes fesses toi, j'vais t'apprendre a boire.

Un jeu de boisson, autrement dit, pour rendre malade la Banane et le mettre hors service. Rendre la monnaie de sa pièce pour son nez cassé. Où plutôt surenchérir. Car l'Ours n'aimait pas beaucoup son visage bleuit, ça non, alors, il lui fallait une petite vengeance.
avatar
Jehan Fervac

Nombre de messages : 4
Duché/Comté : Nivernais.
Signe(s) distinctif(s) : Nez cassé.
Date d'inscription : 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Melchiore le Mer 6 Fév 2013 - 17:34

Une légende urbaine supputait que Melchiore dormait toujours avec sa banane. Une autre allait jusqu'à dire qu'elle lui avait été greffée. D'autres, plus intégristes, disaient simplement qu'il était né avec. Ce qui aurait pu trouver du sens, attendu que l'angevin était né, déjà, avec un semblant de barbiche, digne appartenance, sinon Montmorencéenne, au moins Finamienne.

-Pas de cartes ! Moi qui nous croyais en pays civilisé.

Et voici qu'il se mit à faire la tête, par dessus la précédente tête qu'il tirait déjà depuis leur arrivée à Amboise. Le séjour promettait d'être morose, gris, solitaire, ennuyeux, long, long, long, infini, solitaire, long, et ennuyeux. Et surtout morose. Baste ! Aucune importance. Il passerait toute sa frustration sur Jehan. Pour l'heure, il dériva avec Fervac à une table qu'éclairait un chandelier de fer brut à trois branches, fiché dans un pilier. Si le nez du chien avait pris un coup de bec de la Buse, la Buse elle même avait souffert de l'arcade. Laquelle témoignait encore de son ouverture toute récente. On leur porta bien vite deux chopes de bière et un verre d'eau. D'un geste du menton, encore, Melchiore indiqua que la bière était pour le Fervac. S'il voulait voir Melchiore se mettre à boire de l'alcool -quand il était plutôt coutumier d'autres substances- le chien avait intérêt de se montrer plus que convaincant.


-Je n'bois jamais d'alcool, sache-le.

La perspective de voir Jehan se saouler comme un veau l'assiégea par contre. Aussitôt, il tiqua :

-Mais si tu te permets de boire comme un ogre, prends au moins garde de n'pas ronfler la nuit. Il m'embêt'rait de devoir me lever pour te mettre des roustes.
avatar
Melchiore

Nombre de messages : 5
Duché/Comté : Anjou
Signe(s) distinctif(s) : Banane. Pied-bot.
Humeur : Mi figue, mi figue.
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Jehan Fervac le Ven 8 Fév 2013 - 16:19

Les pichets arrivèrent, se suivirent, peu importe pour Jehan que l'autre Banane ne boive pas, après tout, ça en faisait plus pour lui. Muha !
Sa chopine dans une main, Fervac jouait avec. Faisant tourner le liquide ambré dans le contenant de terre cuite relativement grossière.


_ Je bois toujours comme un ogre. Et si je ronfle. Tu ferras avec.

Un sourire narquois se dessina sur les lèvres du Chien.

_ En plus. Pour ce qui est de me coller des roustes, jusque là, tu n'a pas fait mieux que ma petite sœur.

Petite sœur qu'il n'avait pas. Mais qu'importe. L'idée était là. Une banane n'est pas plus menaçante qu'un ours en peluche.
Une gorgée de bière acheva la phrase. Elle n'était pas mauvaise, plus robuste et plus amer que la plus part des bières, une brune de caractère. Son ambre était foncé, ses bulles avaient formés une couronne blanche sur le rebord de la choppe. Un spectacle qui avait de quoi émouvoir. C'est de tout beâuuuuté*.


_ D'façon, je suis presque sur que même imbibé comme un goret je serais toujours capable de dominer, quoi qu'il n'y ai pas beaucoup d'honneur a battre une pucelle.

Ah. L'arrogance masculine. Certain de son pouvoir et de sa force virile, l'Ours ne démordait pas. Il campait sur ses positions, il était le dominant et l'autre ne pouvait donc être que le dominait. C'est une histoire classique en somme, une histoire de meute, une histoire de Chiens. Car c'était bel et bien a qui remporterais la lutte pour la domination totale.

*Faut-il vraiment le préciser ?
avatar
Jehan Fervac

Nombre de messages : 4
Duché/Comté : Nivernais.
Signe(s) distinctif(s) : Nez cassé.
Date d'inscription : 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Melchiore le Ven 8 Fév 2013 - 17:35

À la faveur de l'applique autour de laquelle valsait une paire de mouches, Jehan s'essayait à l'art de l'intimidation. Assis au plus profond de sa banquette, l'oeil soudain morne, Montmorency boudait le contenu clair de son verre. Il n'y avait trempé le doigt que pour en longer indéfiniment les rebords. Mais il n'en sortit aucun son cristallin ; à peine un grincement qui traduisait assez bien l'état d'esprit du Montmorency, réduit à écouter la platitude du discours de Fervac.

Et, pour son grand malheur, plus ce dernier s'avisait d'ouvrir la bouche, plus il s'avérait bête à manger du foin. Ses trois principaux champs lexicaux, remarqua Melchiore, tournaient autour de la virilité, de la boisson et du...du pas grand chose. De fait, il avançait être certain d'être capable de dominer Melchiore. Profondément atterrée par un tel sens de déduction, la Buse supposa que Jehan, dans son aveuglement, n'avait tout simplement pas relevé le fait que dix bonnes années devaient les séparer l'un de l'autre. Dix années clef qui font justement un homme pour le restant de ses jours. Dix années sur la pente de laquelle Melchiore commençait tout juste à monter, quand Fervac en était au point culminant. Point à partir duquel il n'évoluerait sans doute plus.

Aux yeux de Fervac, l'angevin pouvait encore passer pour un jeune coq fringuant, mais certes pas pour un adulte fait. Du point de vue de Melchiore, il en allait de même. Jehan avait le désavantage d'être vieux. Vieux, il l'était encore plus que son propre suzerain, qu'il nommait parfois comme tel. Et parce qu'à quinze ans, tout ce qui est plus âgé semble infiniment vieux, Jehan lui faisait l'effet d'un barbon à la jeunesse bientôt révolue. D'un être bientôt gris et triste, qui irait en perdant de son intérêt. S'il en a jamais eu.

De fait, lui parler de sa supériorité était profondément vain et déplacé. Hors sujet.


-J'suis impressionné. Tu es d'une banalité sans fard. Un garde bovin qui s'emplit de litres de bière et qui parle de ses muscles avec autant d'affection qu'sil s'était agi de sa propre mère. C'est bien, finalement. J'suis content. J'ai rarement l'occasion de côtoyer la bêtise d'aussi près. Avec un peu d'chance, j'en apprendrai un peu plus sur elle à ton côté.


Pourtant, Fervac n'avait pas tort. Melchiore frappait rarement. Et rarement le premier. Mais pour avoir reçu plus de coups qu'à son tour, il savait au moins encaisser le gros. Et quand on a subi les coups paternels d'un Finam, on redoute infiniment moins ceux du tout-venant. C'est du moins ce qu'il pensait pour l'heure. Pourtant, le coup récemment infligé à l'arcade par le Fervac lui laissait encore parfois une migraine en guise de bon souvenir. Il en sentait d'ailleurs une prochaine, prête à lui poindre sous le crâne. Puis, si l'angevin frappait rarement, tout de même, il pouvait au moins se vanter de frapper toujours juste, au vu du nez qu'affichait son mauvais comparse.
C'est qu'il avait hérité de son père des mains plus grandes que la moyenne. Voilà qui avait le don d'élargir la surface d'un coup porté. Une morphologie confortable en somme. Et qui le serait d'autant plus dans les années à venir, s'il prenait aussi de son père la carrure. Mais n'étant de toute façon qu'une Buse estropiée, peu probable qu'il parvienne à être un jour aussi fort ni aussi castagneur.

Il avait pour l'heure d'autres centres d'intérêts.


-Tu sais, je m'suis renseigné sur ton compte, Fervac.

Dans le campement de Castelmaure à Angers, il traînait parfois de la valetaille qu'il se sentait libre d'interroger, contre une ou deux pièces de cuivre. Melchiore fit cesser le grincement de son verre pour porter un regard torve à son voisin de chambrée.


-Et de source sûre, tu aurais assumé des fonctions de femme de chambre, commis aux fringues. Dit-on homme de chambre, d'ailleurs ? Tu dois donc en savoir en rayon en matière de mercerie. Ça tombe rudement bien. Tu as toujours un col à repriser, si je n'm'abuse.


Et un sourire pleinement satisfait de lui éclore à la figure.
avatar
Melchiore

Nombre de messages : 5
Duché/Comté : Anjou
Signe(s) distinctif(s) : Banane. Pied-bot.
Humeur : Mi figue, mi figue.
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Jehan Fervac le Ven 8 Fév 2013 - 20:39

    « La plus grosse bêtise des personnes intelligentes est de croire l'être. » Julien Cabrier.


Il est un fait indéniable : Jehan ne réfléchit que peu avant de parler. Il n'est pas spécialement éduqué, pas spécialement réfléchit, pas spécialement quoi que ce soit. Banale était le mot. Il avait fait de sa force son gagne pain, et a cela, il n'y avait pas grand chose a rajouté. Oui, il était un bœuf. Oui, il était un gueux a peine dégrossit. Mais il était une autre chose qui était sûre, Jehan Fervac était un Chien plus que fidèle, et il avait beau haïr du plus profond de son cœur cet être arrogant qui lui faisait face, il préférait boire et se rendre inapte au combat de façon plus ou moins volontaire pour ne pas se retrouver a le tuer. Parce qu'il avait une promesse a son maître, quelques peu malmenée déjà, mais pas suffisamment pour avoir mit en danger réelle la vie de la Banane.

_ Tu es d'une arrogance sans égale. Je déteste ça.

C'était chose dites.
Il était vrai que l'Ours avait un véritable problème face a genre de comportement, il savait que le garçon était supérieur a lui, il était noble, il était gueux. Le calcule était simple a faire. Cependant aux yeux de Fervac rien ne justifié un tel mépris, car en réalité il s'est bâti seul, sans être né avec une cuillère en or dans la bouche, il avait dû gagner pas a pas là place de capitaine qu'il avait acquis a la cours princière. C'était le mérite. C'était l'inné. Qu'est-ce qu'il valait le mieux ?

Et la sortie sur la mercerie de l'adolescent grinçant fit froncer les sourcils au Chien, il serra son poing autour de sa choppe et les dents serrées, il siffla :


_ Je fais ce qu'il faut pour vivre. Tu ne connais pas ça, toi. Le Travail. Parce que oui, dans ce monde certain d'entre nous sont obligés de travailler, de faire a peu près n'importe quoi pour assurer la pitance du lendemain.

Il était vrai que Jehan s'était soumis a ce triste jeu pour se remettre de son passage en monastère et tâter le terrain en revenant dans l'entourage du Prince. L'Ombre avait comme une once de regret d'être revenu, car se retrouver avec ce crétin a banane bouffit d'arrogance.

_ Pour une fois tu ferras une chose de tes dix doigts. Tu va apprendre a repriser ton col. Ça peut pas te faire de mal, après tout.

Une gorgée de bière. Un claquement de langue. La dextre vient passer sur le menton mal rasé comme toujours, le Fervac était pensif, plus souriant du tout, il ne trouvait plus le jeu drôle, il bataillait souvent, mais cette guerre là l’intéressait de moins en moins. Car il savait qu'il la perdrait qu'importe la quantité de testostérone en jeu. De plus fermer le bec a ce jeune coq n'apporterait pas grand chose, même rien, car il se redresserait presque aussi vite pour acérer ses griffes un peu plus de revenir de nouveau gambader dans la basse cour en caquetant de plus bel.
avatar
Jehan Fervac

Nombre de messages : 4
Duché/Comté : Nivernais.
Signe(s) distinctif(s) : Nez cassé.
Date d'inscription : 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Auberge du Drap d'Or

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum