Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Marguerite de Volpilhat le Lun 11 Aoû 2008 - 16:49



Sur la route de Mende à Amboise, un cortège lancé à vive allure. Comme c'est long, comme c'est loin, le Nord ! Et l'on devait craindre les caïmans, en cet été, par une longue route, et davantage encore à l'approche d'Amboise ; car ce n'était pas un secret que cette noce, du moins cela s'apprit-il chez la communauté des pillards. Et quoi de plus attrayant que l'idée de mille parures, maintes belles dames aux joyaux scintillants, et hobereaux de fortune, tout chargés de cadeaux nuptiaux, convergeant vers le château de la Louve ?

C'est pourquoi l'Infante était venue avec une bonne garde rapprochée. Seule, en compagnie d'une simple suivante - et de douze hommes montés en armes, oriflammes au vent. Cela suffirait-il ? Alors qu'ils traversaient le Limousin, que le chemin passait dans les frondaisons d'une forêt, un groupe de douze brigands vêtus salement fondit sur eux.
Marguerite et Brilhèta tremblèrent, et aussitôt la Vicomtesse se mit en prière. A Saint Martin, qui avait été guerrier, à Saint Louis, qui avait chassé la menace du Languedoc.
Le tintement du fer que l'on croise et les cris d'horreur qui fusaient des brigands oppressèrent les deux femmes, dans leur voiture que parfois des coups ébranlaient. Et les deux femmes retenaient leurs cris, pour qu'on ne les remarquât pas encore - mais si les gardes faiblissaient ? L'Infante n'aurait su dire combien de temps avait duré la cohue, mais le calme revint finalement dans la forêt, et le chef de la garde vint et dit :


Era brigandlha, dòna vescomtessa, an partit e tres butinaran pas mai totjorn e jamai... »

Marguerite se signa, et afficha un sourire sans joie.

Merce, grandmerce, Domnideu. »

Ainsi, trois avaient passé l'arme à gauche, et le convoi poursuivit sa route, bien que Marguerite eût quelque peine à laisser au bord de la route des aristotéliciens sans sacrements.
Pour leur malheur, il fallut qu'au autre groupe, mieux armé, celui-là, les attaquât le lendemain, peu avant l'entrée sur les terres de la Louve. Cela devenait lassant, et les prières de la jeune Volpilhat redoublèrent. Mais le bilan fut moins glorieux que la veille : les gardes avaient mis à bas sept des caïmans, et blessé grièvement un huitième, mais n'en sortirent pas sans pertes non plus. Sur les douze qui combattaient, trois ne devaient pas se relever, et l'on craignait pour un quatrième, dont la jambe était profondément atteinte, et l'os certainement brisé par le marteau d'un brigand.
Marguerite se refusa à laisser ses hommes derrière elle : elle demanda à ce que le plus rompu à l'art médical fasse ce qu'il pouvait, avec ce qu'il avait, pour son compagnon survivant, tandis que les autres chargeaient les défunts sur le toit de la voiture, cachés, c'était heureux, d'une grande couverture que les femmes avaient prise en cas de froid.
La fin du voyage fut bien triste, et la Fleur d'Oc et Brilhèta la passèrent en oraisons pour les défunts.

Le convoi s'immobilisa. Ils étaient devant les Tours Cavalières d'Amboise. Le capitaine de la Garde, un qui ne portait pas d'oriflamme, s'avança et dit d'une voix puissante :


Anonçatz Sa Nautesa Reiala Margarida de Volpilhac, Vescomtessa de Calv... »

Une voix criée de l'intérieur du coche rappela alors au garde ce qu'il semblait avoir oublié :

Son francimandes aicí, Bertomieu ! »

Et le garde de reprendre :

-« Hmm... Òc-ben-òc, Dòna Vescomtessa... Pardone, annoncez Son Altessa Reiala Margarida de Volpilhac, Vescomtesse de Calvisson, Baronna de Malpertuisse, Dòna de Vals-le-Vicoumté et d'Hermeliné.

Et nous avons oune blessé à soigner, et des morts à honorer. »


_________________
Déroulement du voyage tiré aux dés.

Marguerite de Volpilhat

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Gedeon le Lun 11 Aoû 2008 - 17:21

Cahoté, balloté, secoué... le Grand Aumônier de France n'en menait pas large dans son coche. Un mouchoir de lin blanc collé sous son nez, il tentait de garder contenance et de lutter contre la nausée occasionnée par le voyage en voiture. Si cela n'avait été pour la Duchesse d'Amboise et le Duc de Bourgogne, l'évêque de Nevers aurait sans doute refusé de faire un si long voyage. Oui mais voilà, l'amitié toute particulière qui grandissait en son fort pour ce couple le faisait oublier et dépasser les limites de son corps.

Le coche s'arrêta aux portes du Chateau, patientant parmi les autres voitures et destriers qui se pressaient en le Domaine en ce jour particulier. Le conducteur annonça :


Monseigneur de la Motte Josserand, Grand Aumônier de France. Merci de nous indiquer le chemin jusqu'à la Collégiale.

"Que cette torture infligée par le voyage cesse au plus vite" priait le prélat défait, à l'intérieur du coche.
avatar
Gedeon

Nombre de messages : 10
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Boite de la jambe gauche, porte une vêture d'écclésiastique
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Numalane le Lun 11 Aoû 2008 - 17:41

Ils avaient laissé leur groupe de voyage à quelques lieux en leur disant qu'ils les retrouveraient ensuite. Un évenement familial d'importance necessitait leur présence. Un mariage... Elle sourit tout en contournant un rocher sur le sentier qu'ils empruntaient. Un raccourci avait dit Anthony. Un mariage donc. Un peu de romance ne ferait pas de mal après cette longue période de conflit plus ou moins ouvert. Elle voulait retrouver une sérénité qui lui faisait défaut depuis de long mois. Déjà, chaque pas les portaient vers leurs enfants et c'était une grande joie. Revoir sa cousine et assister à son mariage en était une autre.

Anthony s'arrêta sur une butte et attendit qu'elle se porte à ses cotés pour lui serrer la main en lui souriant.


"Admire ton Loup. Je t'avais bien dit que nous arriverions à temps!"

Elle talonna son cheval et il put entendre son rire joyeux, seule réaction à sa flagornerie taquine, alors qu'il entreprenait de la suivre vers le castel.

Après quelques instants ils arrivèrent au pied des tours et se firent annoncer.


Anthony et Numalane de Massigny. Cousins de la maitresse des lieux venus pour assister à son mariage.
avatar
Numalane

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par AsdrubaelVect le Lun 11 Aoû 2008 - 17:42

Le Duc de Bourgogne arrivait dans un coche aux armes de son Duché. Il arrivait le jour même du mariage, parti la veille, la route était certes cahoteuse mais le Duc arrivait à s'y reposer très convenablement.

Alors qu'il arrivait devant les portes, deux coches étaient encore présents, ceux de Gédéon et de Marguerite de Volpilhat.
Son cocher l'informa de la présence de ces deux personnes attendant comme lui d'entrer en Amboise.
Lui avait eu une escorte de Duc régnant et n'avait par conséquent connu aucun heurt durant son voyage. Il ne se doutait même pas qu'une voiture peu loin de lui avait subi la dure loi des brigands de grand chemin.

Après avoir donné quelques consignes à un valet, celui-ci annonça auprès des gardes ambaciens :


Veuillez ouvrir la porte au Duc de Bourgogne, à la dame Marguerite de Volpilhat et à Monseigneur Gédéon.

Manière bien cavalière de faire, mais toujours est-il que les gardes avaient obéi ! Et le coche du Duc s'avança dans la cour...

HRP 1 : je n'aurai pas le temps de faire du RP avec tout le monde, aussi ne vous en offusquez pas, ce n'est pas parce que je ne vous aime pas mais simplement que je n'ai que 2 mains et que je reviens d'un week-end pour le moins éprouvant Wink
Nous vous ouvrirons néanmoins les portes du château (ce qui revient à vous inscrire au groupe : "invités") Si vous voulez nous aider à n'oublier personne, postuler au groupe en question.

HRP 2 : les invités peuvent se diriger vers là !.

HRP 3 : jolie manière de jouer le hasard et l'historicité du voyage ! Very Happy je suis admiratif !
En plus ça m'a donné des maux de tête à essayer de comprendre les tirages Rolling Eyes


Dernière édition par AsdrubaelVect le Lun 11 Aoû 2008 - 18:35, édité 2 fois
avatar
AsdrubaelVect
Duc toisonné d'or
Duc toisonné d'or

Nombre de messages : 313
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Toison et couleurs voyantes
Humeur : Changeante : gentil ou très gentil
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Samsha le Lun 11 Aoû 2008 - 18:06

Le Général de l'Ost Bourgogne, Samsha sur son fidèle destrier, escortez par sa garde, avait pris la route à ce jour pour Amboise, là ou aurait lieu le marriage de notre Bon duc et de sa future Morgwen.

Noce où elle était enchantée d'en être témoin, comme bon nombre des invités.

Sam arriva près des gardes, l'un de ces hommes l'annonça ...

Le Général de L'Ost Bourgogne, Dame Samsha, conviée au Marriage Ducal.
avatar
Samsha

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Duché de Bourgogne
Humeur : A découvrir ;)
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Sibella le Lun 11 Aoû 2008 - 18:15

Un grand coche noir portant les armes des Baronnies d'Usson et de Riom arriva à Amboise, auquel étaient attelés six chevaux noirs. Le bruit des fers raisonnait sur les pavés de la cour du château. Le cocher ralentit l'attelage qui pris la suite de la file d'attente près des tours

Bon nombre de calèches, fiacres et autres voitures hippomobiles étaient déjà arrivés et faisaient un long cortège pour attendre l'autorisation d'accéder au Château.

Sibella était ravie d'avoir pu venir au mariage de son amie Morgwen, en compagnie de son époux Azdrine de Vissac qui avait pu se libérer
La jeune femme était heureuse pour sa meilleure amie, qu'elle s'unisse avec le Duc AsdrubaelVect.

Sib pensa soudainement à son mariage quelques mois auparavant où Morgwen était son témoin, quelle émotion, quel bonheur et aujourd'hui c'est elle qui vient assister au sien.

Un garde vint à la portière du coche et Azdrine déclina l'identité du couple


Azdrine et Sibella de Vissac. Des amis de Morgwen de la Louveterie, nous avons été invités


Sibella tenait la main de son époux, les mariages l'émotionnaient toujours et elle se souvenait du leur comme si c'était la veille.

Az mon amour, si tu savais comme je suis heureuse pour Morgwen et nous allons certainement voir ses enfants.
Je te remercie d'avoir pu venir malgré ton abondant travail.

Pour cette occasion, la jeune femme portait une robe en soie jaune et satin blanc, agrémentée de dentelles de Venise aussi blanche qu'une colombe. Un décolleté très plongeant faisait voir un superbe collier en or décoré d'un énorme diamant brillant de mille feux.
Ses cheveux étaient détachés et tombés en boucles, soigneusement sur ses épaules
avatar
Sibella

Nombre de messages : 46
Duché/Comté : Tarbes en Béarn
Signe(s) distinctif(s) : Morgwen me manque
Date d'inscription : 08/02/2008

http://manoirdeazdrineetsib.fr-bb.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Marguerite de Volpilhat le Lun 11 Aoû 2008 - 19:04

-« Veuillez ouvrir la porte au Duc de Bourgogne, à la dame Marguerite de Volpilhat et à Monseigneur Gédéon. »

La voix retentit non loin, et la Vicomtesse comprit que c'était le Duc de Bourgogne, celui à qui elle avait fait son allégeance*. Voilà qui était bien : le marié, au moins, ne manquerait pas la noce. Le véhicule s'ébranla à nouveau, et la jeune Fleur d'Oc, du plat de la main, s'affaira à lisser sa robe sur ses genoux.



________________
*HRP 1 : Bah oui, cohérence temporelle forever
HRP 2 : Héhé... Si encore c'était ma modélisation la plus compliquée ^^ Mais quand on est rôliste et statisticien, on se refait pas !
avatar
Marguerite de Volpilhat

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Languedoc
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par 100drine le Lun 11 Aoû 2008 - 19:10

Le lieutenant avait fait la demande d'ouverture des portes et la requête était acceptée. Le coche portant les Armoiries de l'Artois pu alors faire son entrée.

La nouvelle Comtesse était accompagnée de son fiancé Korame. Elle n'avait pas vu sa vice Chambellan mais espérait bien qu'il ne lui était rien arrivé et qu'elle ne tarderait pas de la voir au bras de son charmant époux.

100drine se tapota les joues pour faire disparaitre la fatigue du voyage. Elle remit un peu d'ordre dans ses cheveux noirs et dans sa longue robe bleue pour effacer les chaos du chemin. Elle arranga son collier de Grand Maitre de l'Ordre du Chevalier au Cygne puis prit la main de Korame dans la sienne en lui souriant. Elle était vraiment heureuse qu'il soit venu avec elle pour sa toute première sortie en tant que Comtesse d'Artois.
avatar
100drine

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Artois
Humeur : plutôt sombre mais ça n'empêche pas de sourire
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par rampa le Lun 11 Aoû 2008 - 19:20

Rampa suivait peu derrière la Comtesse artésienne. Il chevauchait une monture d'une noirceur aussi sombre qu'une nuit sans lune.

Arrivant aux portes il se fit annoncer comme Chambellan de Bourgogne et ami du Duc.
avatar
rampa

Nombre de messages : 10
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Vieux, borné et impulsif
Humeur : maurose
Date d'inscription : 11/08/2008

http://laromagne.forumpro.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Wolfar le Lun 11 Aoû 2008 - 19:47

Voici quelques jours, un courrier venant de Bourgogne avait apporté jusqu'à Fougères une invitation pour un mariage. Le Baron déplia le parchemin et reconnut de suite le sceau du Duc de Bourgogne et celui de la Duchese d'Amboise. Il se demanda s'il devait abandonner la protection de la Princesse Armoria pour répondre à cette invitation. Il se décida après plusieurs jours à se rendre malgré tout à Amboise.

Il quitta la veille Fougères en carosse sur les portes duquel il fit peindre ses armes. Direction Laval. Il n'allait tout de même pas arrivé au mariage seul. Mallory avait été prévenu de son arrivée et s'était procuré les vêtements que le couple porterait.
Le carosse ne resta à Laval que le temps de charger les malles de Mallory et au Baron de lui montrer combien il était content de la retrouver. On reprit aussitôt la route vers la Tourraine. Le voyage dura toute la nuit.

Tours fut en vue au petit matin. Il était temps de changer l'attelage et de faire une petite toilette. Il restait une petite vingtaine de kilomètres jusqu'Amboise.

Au loin on apperçut les tours du chateau et la grand cour dans laquelle s'engagea le carosse. Le cocher descendit pour ouvrir la porte au Baron. celui ci sortit du véhicule et présenta sa main pour aider sa Belle à descendre. Le couple s'avança vers les gardes.


Fais annoncer le Baron de Cudot. Nous sommes là pour le mariage du Duc de Bourgogne.

Mallory et Wolfar s'avancèrent alors vers les portes.
avatar
Wolfar
Baron(ne)
Baron(ne)

Nombre de messages : 18
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 08/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Deedlitt le Lun 11 Aoû 2008 - 20:04

Deedlitt faisait partie du cortège comtale d'Artois, la juge et vice-Chambellan était vêtu d'une robe couleur vert émeraude, une de celle que son époux préférait. Elle était un peu nostalgique d'être venu sans lui, mais il avait fort à faire. Elle soupira en pensant à lui, affichant un petit sourire, toujours éprise de son merveilleux Grégoire, elle se perdit dans ses pensées...Quand le carrosse stoppa, elle mis pied à terre.

Bonjour à vous Deedlitt de Cassel d'Ailhaud, Juge et vice chambellan d'Artois j'accompagne Notre Comtesse 100drine pour assister au mariage du Duc de Bourgogne .
avatar
Deedlitt
Comte(sse)
Comte(sse)

Nombre de messages : 57
Duché/Comté : Normandie
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par azdrine le Lun 11 Aoû 2008 - 20:34

Azdrine avait mis de côté ce qu'il aurait dû rendre pour il y a plusieurs jours déjà mais ils étaient conviés au mariage de Morgwen et il ne pouvait manqué cet instant de bonheur pour elle.

Accompagné de Sibella resplendissante dans sa robe jaune et blanche, il semblait telle une étoile qui illuminait sa vie, et c'était d'ailleurs le cas. Elle annonça leur venue au garde et dis quelques paroles. Azdrine lui répondit :


Ne me remercie pas, cela fait longtemps que nous n'avons pas connu un tel instant de paix. Nous sommes la pour en profiter
avatar
azdrine

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Bourbonnais Auvergne
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Nakuneuil le Lun 11 Aoû 2008 - 21:53

Une voiture partie d'Alençon faisait route vers le domaine d'Ambroise. Au cours de son périple celle-ci s'arrêta en Limousin afin d'y récupérer une vieille connaissance.
Mais cette halte inattendue ne fut pas la seule, il en vint, un peu plus tard, une beaucoup plus imprévisible...
La voiture d'Azayes pourtant assez peu utilisée, le Comte préférant en général les déplacements à cheval, et donc peu atteinte par l'usure fit un arrêt brusque alors qu'elle avait pénétré dans la forêt de luzeraine depuis quelques dizaines de minutes. Alors que la nuit commençait juste à assombrir les cieux, l'essieu se brisa violemment lorsque la voiture passa sur une souche d'arbre. Bien en avait pris au Comte d'avoir pris un peu d'avance mais pour le moment.
Le Cocher fut chargé de quérir un charpentier pouvant réparer ceci, il ne serait pas de retour avant l'aube. Mais le comte ne fut pas si atteint de ce fâcheux contre temps, Aristote soit bénit, les nuits estivales ne sont pas les plus froides.

C'est dans la matinée que le salut arriva enfin, une fois les choses remisent en ordre, le reste du chemin put être parcouru. Avec une certaine prudence cependant, la réparation étant précaire, la voiture roulait à allure modéré. Ce n'est qu'en fin de journée qu'Amboise fut atteint.

Arrivé à l'entrée le Pair de France se présenta aux gardes.

Théobald d'Azayes, Comte de Jublains, nous sommes attendu...

Arès une brève vérification, le sergent acquiesça et la voiture pénétra dans la cour.
Le borgne plus qu'enchanté de quitter ce cercueil à roulette, n'attendit même pas qu'on vienne lui ouvrir la porte pour sauter à terre.
Après un discret étirement, il tendit sa main au niveau de la voiture de façon à inviter le digne représentant du beau sexe qui s'y trouvait encore à s'en extirper, il aurait été dommage qu'elle reste cachée...
avatar
Nakuneuil

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Alençon
Signe(s) distinctif(s) : Borgne
Date d'inscription : 21/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Persan le Lun 11 Aoû 2008 - 21:58

Persan avait longtemps hésité à la lecture de l'invitation. Aller au mariage d'Asdru... avec Morgwen en prime, il n'en avait guère envie. Si encore, il avait pu narguer Asdru avec Kerowynn à son bras mais tout était fini entre eux. Il se demanda si Asdru avait pensé à l'inviter, puis haussa les épaules. Il appréciait beaucoup Morgwen, n'avait jamais eu grand chose à reprocher à Asdru, avait grande envie de revoir la Bourgogne, même en coup de vent. Il décida donc de faire un aller-retour dans son duché natal.

Il arriva à Arnay crotté, ayant chevauché deux jours durant à bride abattue, prit le temps d'embrasser son fils, de prendre un bain, de se vêtir d'un costume aux armes d'Arnay et enfin, prit un coche. Epuisé, il s'endormit en chemin et ne se réveilla qu'une fois sur place. Il bâilla, s'extirpa du véhicule et se fit annoncer.


Persan d'Ylfan, Duc d'Arnay, ami de... connaissance indispensable pour un tel mariage...
avatar
Persan

Nombre de messages : 17
Duché/Comté : Bourgogne
Signe(s) distinctif(s) : Cheveux noirs, regard sombre, grande stature
Humeur : Triste
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Smartfluid de Jurefacto le Lun 11 Aoû 2008 - 22:56

C’est après avoir enfilé une luxueuse toilette et rassemblé quelques effets et tenues somptueuses en vue des différentes festivités et cérémonies, lesquelles furent soigneusement disposées dans une grande malle, que Smartfluid sortit de la demeure avec, à peine quelques légitimes minutes de retard.
Le cocher attendait patiemment, droit comme un i, qu’elle fasse son apparition, tant et si bien que lorsqu’il ouvrit la porte de la voiture, elle s’engouffra à l’intérieur en deux petites enjambées.

Le voyage avait été rempli de rebondissements : une traversée des bois enchantés, une panne de carrosse consécutive à quelques soucis mécaniques et une nuit la belle étoile. Mais au final et contre toute attente au vu des circonstances, le voyage avait été très agréable.

C’est ainsi qu’ils arrivèrent au crépuscule du lendemain, passèrent le pont levis du domaine d’Amboise et furent accueillis par quelques gardes bien armés qui après quelques vérifications d’usage laissèrent passer la voiture du Comte de Jublains et de sa passagère.
Tout débordant d’énergie qu’il était, ou pressé de quitter leur sombre voiture, Théobald d'Azayes, sauta à terre, s’empressant de lui offrir une main galante afin de l’aider à descendre à son tour. Le ciel était oranger et les quelques derniers rayons étaient éblouissants. Prenant appuis bien plus que nécessaire sur son cavalier, elle lui adressa un sourire séduisant en guise de remerciement.


Mon cher, ce voyage fut mémorable. Je vous remercie d'avoir contribué à tant d'amusement., ajouta-t-elle un regard malicieux en coin.

avatar
Smartfluid de Jurefacto

Nombre de messages : 4
Duché/Comté : --
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Nakuneuil le Lun 11 Aoû 2008 - 23:19

Sa cavalière descendit à sa suite de la voiture, elle semblait légère mais étrangement, sa jambe gauche affaiblie par les mois de guerres dut fléchir sous son poid, il surveillerait à ce qu'elle n'abbuse pas trop des douceurs au cour des festivités.

Mon cher, ce voyage fut mémorable. Je vous remercie d'avoir contribué à tant d'amusement.

Les paroles de la baronne le tirèrent de ses pensées, il lui rendit son sourire et répondit sur le même ton.

Oh vous savez ma dame, je suis de ceux qui pensent qu'il faut savoir faire contre mauvaise fortune bon coeur, surtout en si charmante compagnie....

Inspectant sa toilette, fort à son gout, Il lacha sa main pour lui tendre son bras

Voyez vous, je trouve cette cour pleine de charme, et nous pourrions y rester encore longtemps à y discuter de notre voyage mais peut être faudrait il penser à nous diriger vers la collégiale afin de ne point rater les noces...
avatar
Nakuneuil

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Alençon
Signe(s) distinctif(s) : Borgne
Date d'inscription : 21/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par emma le Lun 11 Aoû 2008 - 23:28

Emmaline de st hilaire en morvans avait recu une invitation du Duc de Bourgogne pour assister a son mariage .Elle etait conseillere ducale depuis peu et procureur de Bourgogne .Elle etait deja venue a Amboise l'an passé,lors de festivités ,elle avait gardé un bon souvenir de l'accueil de la duchesse d'Amboise.
Elle avait pris la route au petit matin apres avoir preparer ses effets dans une grosse malle.Les festivités dureraient plusieurs jours,plusieurs tenues seraient necessaires d'autant plus qu'elle s'etait inscrite aux joutes .
le coche arriva pres du pont levis, Emmaline descendit pour se faire connaitre .

Emmaline de st hilaire en Morvan,de Bourgogne

emma

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Smartfluid de Jurefacto le Lun 11 Aoû 2008 - 23:32

D'un regard entendu, elle prit son bras et le suivit à l'intérieur du chateau, en direction de la collégiale qui accueillerait les futurs mariés. Leur mésaventure les avait quelque peu retardés, ils pressèrent le pas tandis qu'elle faisait attention à ne pas se tordre le pied sur l'un des petits pavés de la grande cour.
avatar
Smartfluid de Jurefacto

Nombre de messages : 4
Duché/Comté : --
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Benjamin06 le Lun 11 Aoû 2008 - 23:39

Reposé. Tel était le vicomte à son arrivée à Amboise. Après bien des mois sur les chemins à parcourir divers fronts ardents, le voilà qui retournait vers le sud du royaume, vers son domaine d'Oradour. Ce n'est pas qu'il n'aimait pas combattre et défendre, non, loin de là. C'est seulement qu'il avait grand besoin d'une pause entre les mobilisations. Soulagé donc de pouvoir enfin prendre quelques semaines de repos, avant peut-être de devoir repartir, son humeur en ce jour de mariage était relativement bonne - relativement, car quelques soucis venaient toujours troubler la plus grande des quiétudes. Mais bon, il fallait faire avec ; et il ferait avec, se concentrant sur l'heureux événement du jour.
La voiture ornementée de ses armes, si elle n'était neuve, le paraissait : il avait peu l'occasion d'y voyager, préférant souvent la rapidité du cheval au confort du carrosse. Mais en une telle occasion, et sachant qu'il n'arriverait pas en avance, il préférait avoir quelques gens avec lui pour gérer les tracas de l'hébergement et de la préparation pour les joutes - auxquelles il s'était inscrit, évidemment. Le cortège n'était grand en comparaison avec certains autres, et n'était non plus des plus fastes. C'est simplement que l'officier royal s'annonça en ces termes.


Benjamin de Crussol, vicomte d'Oradour, invité au mariage par la Duchesse des lieux.

Et le carrosse de pénétrer dans la cour.
avatar
Benjamin06

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Rosebudy le Lun 11 Aoû 2008 - 23:42

Enfin les abords du chateau apparurent.

Rose écarta de sa main gantée, les rideaux aux portières et admira la bâtisse.

La voiture cahota un peu sur les pavés de la cour, puis dans un dernier grincement, elle s'immobilisa.

un voiturier fit rapidement son apparition pour sortir le marche pied,
aussitôt elle s'en fut respirer l'air pur laissant là sa voiture.

Voilà déjà longtemps qu'elle n'avait pas remis les pieds icelieu, et un sourire se dessina sur ses lèvres.

Que de choses avaient changées depuis .........
avatar
Rosebudy

Nombre de messages : 56
Duché/Comté : Anjou
Date d'inscription : 28/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Joffrey de Beaufort le Lun 11 Aoû 2008 - 23:42

L'armagnac, son soleil, sa farniente...cela n'avait pas aidé Jo a arriver à l'heure et les dernières lieues avaient été parcourues au grand galop.

Le carrosse avait suivi les mouvements des routes et Jo avait donc demandé un court arrêt pour remettre de l'ordre dans sa tenue.

Jo était seule, son époux blessé n'avait pu l'accompagner. Elle avait espéré jusqu'au dernier moment , mais sa convalescence s'entamait à peine.

Enfin les grilles du Castel furent envue et Jo put se rendre sans tarder à la collégiale.

Son Escuyer l'avait précédé pour l'annoncer.
avatar
Joffrey de Beaufort

Nombre de messages : 29
Duché/Comté : Duché d'Anjou
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Vaxilart le Mar 12 Aoû 2008 - 0:05

Le Baron d'Auxonne était revenu de Bretagne aujourd'hui. Il hésita un peu avant de se décider à se rendre au mariage du Duc. La décision ne fut pas aisé, mais se disant que le vin serait sûrement meilleur pour un mariage d'envergure qu'au fond de sa cave.

-Bonjour, je suis le Baron d'Auxonne, et je viens pour la même raison que tous les autres!
avatar
Vaxilart

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Olivier1er le Mar 12 Aoû 2008 - 0:22

Olivier1er Arrivait au mariage du Duc Asdru.

Il avait un peu travailler pendant le voyage, relisant des dossiers, signant quelques papiers. Les soubresauts avaient fait voler un peu d'encre noir sur ses habits, mais fort heureusement les taches ne se voyaient pas.

Son coche s'arreta devant l'entrée




et il en descendit le sourire aux levres.

Des réunions heureuses comme celle ci il les appreciait toujours.

Il dirigeat ses pas vers la collégiale.
avatar
Olivier1er

Nombre de messages : 4
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par chlodwig_von_frayner le Mar 12 Aoû 2008 - 5:57

Le long voyage avait été fait en carrosse, une fois n’était pas coutume. Mais bon, qui disait mariage disait joute… et l’on ne crevait pas inutilement une bête, fusse pour parachever son dressage. Et qui plus est inutile de risquer de la blesser sur un chemin mal assuré. La bête en question fut bien emmenée mais à un rythme plus lent, et sous bonne escorte bien sur. Il avait la chance de disposer des ressources de l’Aigle alors… pourquoi s’en priver ? Il faudrait juste éviter que sa mère ne mette le nez dans ses comptes… mais il s’était dérouillé pour mettre à la tête des finances un intendant dévoué à sa cause… et à celle du prévot qui lui briserait la colonne au moindre doute de duperie. Hum… étais ce une bonne idée de confier pareil travail à un repris de justice ? Difficile à dire mais jusque là il n’avait pas eu à se plaindre…

Inutile de préciser son état d’ébullition lorsqu’il sortit du carrosse… il détestait ce moyen de transport, le trouvant ennuyeux à souhait. Et voilà… il était encore énervé… Et comme d’habitude prêt à chercher querelle au premier venu. Il valait mieux espérer qu’il croise d’abord un garde, auquel cas cela n’aurait aucune conséquences, ou alors une jolie demoiselle auquel cas il s’intéresserait plus à ses charmes qu’à son bouillonnement émotionnel. Il se tourna vers Wigfried pour lui donner quelques instructions… à chacune de ses demandes, l’officier répondait invariablement « fait » ou « en cours ». Chlo se rendit bien vite compte qu’il parlait pour rien et que le germain avait visiblement pensé à tout, ce qui eu pour effet de le frustrer encore plus. Passablement énervé, il se dirigea vers le garde de l’entrée et se présenta.


Annoncez Chlodwig Von Frayner d’Azayes, présentement seigneur de Belzaize… *il réfléchit un instant… oui il était vrai que sa demande était plus incongrue* Annoncez cela à la fille de la maîtresse des lieux, dame Ellesya car c’est d’elle que je tiens mon invitation.

Il inspira fortement pour calmer un peu son caractère emporté… oui.. Attendre un peu, le temps qu’elle vienne et alors… hum… on verrait. Cela faisait longtemps qu’ils s’étaient vu… La majorité de Reha… enfin du gars qui vivait avec Zya et qui arrivait toujours en retard. D’ailleurs il devait être là lui aussi… arf… en espérant que ça ne dégénère pas…
avatar
chlodwig_von_frayner
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Nombre de messages : 15
Duché/Comté : Alençon
Signe(s) distinctif(s) : blond, chiant, mais parfois adorable (parfois seulement)
Humeur : massacrante bien sur
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Gardes le Mar 12 Aoû 2008 - 10:47

Les gardes continuaient à répéter leurs informations, les directions. Monter la tour cavalière sans mettre pied à terre, laisser les montures et voitures aux gens d'Amboise, se diriger vers la collégiale. Ils pouvaient pas la louper, elle s'élèvait au centre du plateau.
V'là enfin une demande légèrement différente, pour l'aisnée. Un jeune coq dont l'humeur belliqueuse ou nerveuse suintait par tous les pores de la peau, se dit prudemment le garde qui recevait sa présentation.


Messire, à cette heure, notre demoiselle doit être à la collégiale ou peu s'en faut. Les cloches ont résonné il y a peu. L'office ne doit pas tarder. Vous la trouverez là bas.

Ce disant, il dégagea le passage.
avatar
Gardes
Garde
Garde

Nombre de messages : 71
Duché/Comté : Amboise
Signe(s) distinctif(s) : En armes
Humeur : Prêt à défendre le château
Date d'inscription : 27/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Bilichilde le Mar 12 Aoû 2008 - 13:08

Finalement, elle était venue. Jusqu'au dernier moment, elle avait hésité. Aux portes de la Touraine, elle avait failli bifurquer, se rendre à Fougères pour rejoindre Armoria. Ou alors, prendre la route de l'est, faire un petit tour en Bourgogne. Mais non, elle savait depuis le début qu'elle se rendrait à ce mariage.

C'est ainsi qu'elle se présenta au poste d'entrée du château, comme tous les autres.
avatar
Bilichilde

Nombre de messages : 9
Duché/Comté : Armagnac et Comminges
Date d'inscription : 09/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tours Cavalières - poste d'entrée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum