Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Lexhor le Sam 11 Mai 2013 - 18:08

Après quelques instants de marche à l'air frais, accompagné de gens d'armes d'Alluyes qui participeraient à la sécurité des lieux en collaboration avec les gardes ambaciens, le futur marié arriva sur le parvis de la collégiale. Déjà, une certaine ambiance régnait déjà sur les lieux. Des silhouettes s'approchaient au loin, la vie semblait habiter quelque peu le coeur du saint édifice et son entrée était pourvue d'un surprenant cerbère qui tenait plus de la fouine que du molosse. Lexhor ne put s'empêcher de sourire en voyant ainsi son fils tenir l'entrée pour accueillir les invités. Le jeune duc devait avoir à coeur de tenir son rôle de témoin du mieux possible.
Il s'avança vers lui, dévoilant sa tenue confectionnée pour l'occasion par sa petite couturière attitrée, Aemilia, qui était également sa fille adoptive. Tête nue et sans manteau de pair qui lui avaient été interdits par ladite couturière, car l'azur des ornements de pair ne s'accordaient pas avec le rouge et l'or qui l'habillaient en ce jour. Si petit et déjà à cheval sur certains sujets, autoritaire comme pas deux. L'adolescence pointait son nez...
Ainsi donc le père pair se trouvait devant le fils pair, qu'il gratifia d'une accolade chaleureuse. Puis les puissantes mains de Lexhor se plaquèrent sur les joues de Keridil, avant qu'un baiser paternel vienne frapper le front du duc de Chartres.


Mon fils ! Merci d'être là pour moi. Ta présence est importante pour moi. Tu es mon sang, ne l'oublie pas. Bien sûr, il ne l'était pas mais depuis une certaine conversation qu'ils avaient eut, alors que le jeune homme était au plus mal, il avait été décrété qu'il en était ainsi.

Néanmoins, il te faudra t'excuser auprès d'Ellesya lorsque tu auras l'occasion de discuter avec elle quelques minutes. Si toi tu as peut-être oublier ce soir où tu avais abuser des bonnes choses et où tu t'es montré si impoli que tu m'as obligé à te faire reprendre tes esprits d'un revers de main, elle, ne l'a pas oublié et si elle ne t'en tiens pas rigueur, elle en est toujours un peu meurtrie.

Un sourire et une légère tape sur la joue. Et ce genre de familiarité ne te ressemble pas.

L'humeur était plutôt joyeuse et qu'un de ses enfants soit la première personne qu'il rencontrait le ravissait. Mais il fallait faire cette mise au point qui n'avait jusque là été faite et qu'il était grand temps de faire. Il était certain que son fils et sa future épouse étaient voués à s'entendre mais il fallait pour cela que cet épisode soit soldé.

Lexhor
Pair & Prince
Pair & Prince

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 23/01/2013

http://amahir.jdrforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par xalta le Sam 11 Mai 2013 - 18:40

La Diaconesse gratifie le cardinal d'un franc sourire.

Vous avez entièrement raison.

Puis de serrer toujours son petit paquet mystère entre ses mains éternellement gantées tout en lui répondant.

Non, je n'ai jamais pratiqué telle chasse. Seulement la chasse à courre.

Un petit sourire amusée vint éclairer le visage de la trentenaire.

Je ne sais s'il sera rassuré par ma présence. Mais ce n'est pas son premier mariage, je pense qu'il saura gérer l'angoisse qui peut étreindre tout futur époux ou épouse d'ailleurs.

Elle plisse légèrement les yeux en se laissant emporter par quelques pensées: qui aurait cru qu'elle officierait au mariage de celui qui fut son opposant politique durant des années? Ils avaient toujours des divergences de point de vue sur certaines choses, mais ils avaient aussi ce point commun qui est l'amour qu'ils portent tous deux à leur province.

Je vous laisse vous préparer, je vais déposer ceci près de l'autel, il ne nous gênera point.

Elle désigne son paquet d'un mouvement du menton. Puis elle prend congé.

Votre Eminence, je vous retrouve donc dans la nef ou sur le parvis.

Elle sort referme soigneusement la porte derrière elle, s'approche de l'autel, y dépose délicatement l'objet mystère, s'assurant qu'il ne serait point un obstacle sur lequel ils pourraient trébucher. Puis elle relève les yeux. Mince, les convives sont déjà arrivés du moins en partie, elle glisse sur le sol de la collégiale, saluant au passage les différentes personnalités, reconnaissant certaines et se retrouve sur le parvis au moment où se termine une scène surement émouvante entre père et fils.

Vos Seigneuries.
Vous rivalisez d'élégance!


Un regard aux gens en armes, un sourire taquin cette fois-ci vient étirer les lèvres de la Châtaigne roussie. Et à mi-voix, elle se permet une petite boutade

Sont ils là pour empêcher la fuite de l'un des deux futurs époux ?

Pour ceux qui ont pu assister au premier mariage de la veuve diaconesse_ d'ailleurs pourquoi premier ? Il n'y en a eu qu'un ! Reprenons._ Pour ceux qui ont assisté à son mariage, son amie et suzeraine Valeria avait fermé les portes de la chapelle et placé quelques hommes pour contrecarrer toute tentative d'évasion de sa part. Sauf qu'aucun des deux hommes ici présents ne pouvaient le savoir.

avatar
xalta
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Nombre de messages : 85
Duché/Comté : Orléans
Signe(s) distinctif(s) : Toujours gantée
Date d'inscription : 29/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par pikattosai le Sam 11 Mai 2013 - 20:09

Les jours sont passés tellement vite pour le Duc de Touraine, il ne vit pas arriver le jour du mariage entre Ellesya et Lexhor. Ce sont pour lui deux amis de longue date et des personnes d'une immense estime. Ils sont pour lui des mentors, il était très honoré d'être invité au jour de leur épousailles.
Il se prépara pour la cérémonie, dans la chambré de son Domaine de Chouzé sur Loire. Il vêtu son plus beau costume, mit son plus beau chapeau, tout devait être impeccable pour assister à cette cérémonie et être à l'honneur des personnes qui allaient être présente.
Il monta à bord de sa calèche, direction Amboise, la collégiale de St Bynar, où allait se dérouler l'union.
avatar
pikattosai
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Nombre de messages : 275
Duché/Comté : Touraine
Date d'inscription : 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Dotyy le Sam 11 Mai 2013 - 20:27

Dotyy n'avait pas oublié le mariage de Lex et Ellesya. Comment oublier ca franchement.... Impossible. Elles les adoraient tous les deux et donnerait sa vie pour eux deux sans aucune hésitation. Elle le prouvait tous les jours en étant une des Lames d'Amahir.

Ses derniers temps elle courait partout et dormait peu mais cela n'était pas grave. Elle aimait cela : une vie animée, à cent a l'heure. Elle avait promis à Ellesya de venir l'aider à se préparer et bien sûr... Elle était en retard... Comme toujours... Elle avait un don pour ça.

Elle avait dormit la veille dans une auberge et avait tellement de retard de ce côté-là, qu'elle s'était réveillée très en retard, pas prête du tout. Faisant un brin de toilette rapide mais impeccable, une coiffure bien attaché et enfilage de la robe et de la cape assortie et en route pour le mariage et la préparation mais vue l'heure, la mariée devait déjà être prête. Dotyy jura tout le long du chemin, hurlant sur le cocher qui n’allait pas assez vite à son goût.

Enfin arrivée au domaine, elle resta sans voix. Waouuuuuuuuuuu.... C'était magnifique. Ellesya ne lui avait pas mentit. Elle sourit et se dépêcha. Elle accosta un domestique se présenta et demanda qu'on la conduise prêt de la future mariée. On accepta de le faire et elle soupira de soulagement. Arriver devant la porte qu'on venait de lui indiquer, elle vit une femme avec deux autres personnes. Mince... Elle était pas seule et en retard.


Elle s'approcha quand même et se présenta.


Bonjour, je suis Dotyy. Une Lame d'Amahir et aussi une amie de Ellesya... Elle m'avait demandé de l'aider mais je crois que je suis un peu... en retard...


Dernière édition par Dotyy le Sam 11 Mai 2013 - 21:45, édité 3 fois
avatar
Dotyy

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Orléans
Signe(s) distinctif(s) : Lame d'Amahir
Date d'inscription : 28/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par boudicca le Sam 11 Mai 2013 - 20:34

En retard! Non il ne fallait pas qu'elle soit en retard pour ce jour unique pour deux familles réunies par les liens sacrés. D'abord un malheureux accro à sa magnifique robe de soie de Chine couleur lavande qu'elle s'était confectionné elle même à partir d'étoffe offerte par son plus fidèle marchand, le talon de sa paire de bottines préférées s'était rompu sans compter sur deux gerfauts qui refusaient de se laisser enfermer dans leur demeure, le pigeonnier des Roches saint Quentin. Le jeune femme renonça à ce dernier plan. Au moins, cela ferait une garde rapprochée originale et dissuasive voire une aide précieuse en cas de quelques oublis des mariés come ce fut le cas pour le mariage de son amie Hermine, il y a quelques années. Boudicca chevaucha prestement jusqu'à Amboise, passant rapidement devant la loge du garde maintenant habitué au arrivées précipitées de la Dame. Elle laissa son cheval aux garçons d'écurie pour se diriger d'un pas rapidement vers le parvis de la chapelle Saint Bynarr tandis que le couple de gerfaut avaient décidés de se percher sur deux gargouilles flaquant le portail d'entrée de l'édifice.

_________________

Intendante des domaines de Luynes et Vouvray
avatar
boudicca
Vassal(e)
Vassal(e)

Nombre de messages : 567
Duché/Comté : Touraine
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Actarius d'Euphor le Sam 11 Mai 2013 - 22:07

[Logis des Vertus, Chambre de la sentinelle]

Colère.

Il avait été l'incarnation de la colère depuis qu'il avait reçu cette réponse. Une colère froide et profonde. Une colère qui s'était exprimée par une mauvaise humeur crasse qu'avait eu à subir toute la valetaille soumise à la présence de l'Euphor. Et ce jour-là encore, sous son sourire de façade, il n'avait pas digéré. Oh non ! La réplique serait cinglante et montrerait que le Phénix savait en certaines occurrences déployer des ailes de glace. Mais la Prinzessin attendrait pour recevoir sa facture. La première réponse couchée sur un parchemin, il l'avait brûlée soucieux de ne réagir à chaud. Elle avait tenu en cinq mots et deux lettres - "Salutations ! Vous aurez votre relevé. A.E." -, tracés avec rage et désormais réduits en cendres. Une aussi fraiche réponse n'aurait pas manqué de trahir son état d'esprit.

Après réflexion, il fomenta un terrible dessein. Celui de le lui montrer les yeux dans les yeux. Mais la Prinzessin attendrait. Elle avait remporté bien des victoires jusqu'alors sur les champs rougeoyants de leur passion. Il en avait remportées peu certes, mais de belles et celle qui s'annonçait, il la célébrerait en bâtissant une colonne à Dourdan, en y réunissant toute la population et en défilant sur un char coiffé d'une couronne de lauriers. Ou pas. Il était cependant bien décidé à présenter une addition salée. Mais la Prinzessin et le triomphe antique attendraient. Car au-delà de la "bête du Gévaudan" qu'avait réveillée en lui son incomparable promise, il y avait bel et bien un coeur qui battait. Un coeur fragile sous cette colossale carapace, recouverte spécialement pour l'occasion d'un ... sobre et sombre pourpoint au col relevé et qui moulait à merveille le puissant buste de cette force de la nature.

Oui, l'Euphor n'avait pas fait dans l'originalité. Il s'était fait vêtir avec une pudique élégance qui lui avait rappelé qu'une question terrible serait à régler rapidement. Son apparence pour son propre mariage. Etant donné son état d'esprit au moment de cette révélation, des "grogne bleu" avaient volé jusqu'à l'enfer lunaire. Bref, un pourpoint sombre donc, des chausses sombres elles aussi qui allaient se perdre dans des bottes de cuir sombre. En somme, c'était un Euphor de ténèbres qui attendait qu'on vint le chercher pour une mission, dont la mariée lui avait fait l'honneur de l'investir. Un Euphor de ténèbres, mais rayonnant car il ne manquerait pas d'être fidèle à sa nature, de sourire, de se montrer affable et sympathique. Sauf avec elle. La Prinzessin attendrait car déjà un jeune page toquait à la porte de la chambre et l'appelait. Le temps était venu, celui des rires et des chants, avant celui des pleurs et du sang - pour la rime -. Mais la Prinzessin attendrait.
avatar
Actarius d'Euphor
Pair & Comte
Pair & Comte

Nombre de messages : 23
Duché/Comté : Languedoc
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Ellesya le Sam 11 Mai 2013 - 23:36

[ Logis ducal - Appartement d'Ellesya - Tierce ]

Du bruit derrière l'huis. Cela ne pouvait échapper à la jeune femme qui tournait en rond comme un ours en cage, vérifiant pour la enième fois sa mise et craignant de plus en plus, sans raison, qu'elle le plaise pas à son futur époux. Mais Sya vêtue par Aemilia, cela ne pouvait que plaire au tout récent Prince de Montlhéry, murmurait-elle entre ses dents pour s'occuper après s'être rendue compte qu'il était plus sage de ne plus faire remplir son verre.

L'une de ses meschines s'avança mais la jeune duchesse la pria d'un geste vif mais sans agressivité de la laisser ouvrir elle-même la porte. Il lui fallait une occupation quelle qu'elle soit. De plus, elle pensait y trouver Actarius ou sa Marraine.
Et ce fut presque cela. Ingeburge, bien entendu escortée. Mais également Dotyy qui terminait de se présenter. Et d'avouer son forfait. Dont Sya ne lui tiendrait sûrement pas rigueur.


Marraine ! Dotyy ! Je suis ravie de vous voir.

Un sourire pour chacune, si différentes, et même pour les deux gardes, parce qu'elle n'est généralement pas avare dans ce domaine.

Je suis prête comme vous pouvez le voir.

Dit-elle en laissant son regard gris sur sa robe d'un rouge sombre, chargé de motifs de fils d'or.

Entrez... Il me reste à coiffer ma couronne à fleurons. Je laisse mes cheveux ainsi.

Plus nerveusement que d'habitude, elle en oublia de leur proposer des sièges et se retrouva avec la dite couronne entre les mains sans plus vraiment savoir qu'en faire.

J'ai envoyé mon page aux nouvelles et, si l'essentiel de l'assistance est arrivée, il est censé aller prévenir Actarius de me rejoindre.

Vous savez si Lexhor est déjà en train de m'attendre ?


Elle se mordait la lèvre inférieure, persuadée d'avoir oublié quelque chose sans savoir de quoi il s'agissait. Son regard métallique allait de l'une à l'autre.
avatar
Ellesya
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr

Nombre de messages : 10990
Duché/Comté : Touraine
Signe(s) distinctif(s) : Tatouée à la nuque (épée ailée) et au poignet gauche (aigle)
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 20/01/2007

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par selean le Sam 11 Mai 2013 - 23:40

Nul part ailleurs. Selean ne pouvait être nul part ailleurs en ce jour important. Il s'était paré de ses plus beaux habits, en espérant ne pas dépareiller avec l'assemblée de convives. Il aperçut quelques visages familiers mais resta discret. Il se dirigea vers la chapelle d'un pas rapide et s'installa dans le fond.
avatar
selean

Nombre de messages : 41
Duché/Comté : Touraine
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Clotaire de Penthièvre le Sam 11 Mai 2013 - 23:49

La situation était à la fois si simple, et si compliquée. Enfin libre, soulagé, l'Héritier n'en gardait pas moins un goût amer qui lui raclait la gorge alors qu'il se la grattait justement pour se donner une contenance. Faut dire qu'il était accompagné de la plus belle jeune femme du Monde, et qu'il savait ne pas lui arriver à la cheville.

Invité à un mariage où il est sûr de ne connaitre personne, n'ayant eu l'honneur de rencontrer ni la future mariée ni l'heureux époux, il se sentait comme une marmotte en pleine rave party. D'autant plus que sa fiancée, sa superbe et sublime fiancée, n'avait pas lésiné pour leur première sortie en tant que couple officiel. Elle avait donné dans le top du top. La Touraine.

Non pas que Clo n'aime pas la Touraine. C'est surtout la Touraine qui ne l'avait pas aimé. Du haut de ses 4 ans, poutré par une armée en faucheuse à laquelle il n'avait rien demandé, si ce n'est son laissez-passer, il avait dû passer des années en convalescence chez un baron du coin pendant que sa mère, la Lumière d'Anjou, Kilia, se faisait assassiner sur un podium angevin. Un baron plutôt froid, bien qu'attentionné, à sa manière, envers le jeune blessé qu'il s'était senti obligé de recueillir... un baron qui...


"bah merde alors ! Hans !"

vous ne connaissez pas la classe angevine ? La voici ! Au moins aura-t-il eu la décence de murmurer cette exclamation à l'oreille superbement dessinée de Yolanda.

"C'est Hans ! Vous vous rendez compte ?"

Devant la mine oscillant entre gêne et incompréhension de sa fiancée, il s'interroge:

"Je ne vous ai jamais raconté comment j'étais mort en Touraine et j'avais vécu plusieurs années à Ligueil ?"

Discrètement, il la tire gentiment vers le fond de la salle, où se trouve le baron susnommé et sa femme.

"Vous vous souvenez de moi ?"

Et en même temps, comment oublier ce môme pénible, même devenu presqu'homme ?
avatar
Clotaire de Penthièvre

Nombre de messages : 15
Duché/Comté : On ne sait plus trop
Date d'inscription : 11/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Yolanda Isabel le Dim 12 Mai 2013 - 1:05

J'aurai pu mourir dix fois, me rompre le cou sur les cahots de la route, me faire éventrer par un brigand. J'aurai pu souffrir cent fois, glisser dans un fossé, basculer au bas de ma monture, perdre la vue tout à fait. J'aurai pu le haïr mille fois, rêver de le voir mort de mes mains, espérer que ce rire se mue en un râle de souffrance et dans mes doigts voir couler son sang. J'aurai pu ..

- « Bah merde alors ! Hans ! »
- « Humm ? »


Voilà comment on est tirée de ses pensées, sans la moindre compensation pour icelles, alors l'azur solitaire se pose sur la personne désignée et dénommée Hans et la voilà qui répond par la négation d'un mouvement de tête, non, il ne lui a jamais dit cela, mais il y a tant de choses qu'ils ne se sont jamais dit. Fiancées, aimants et amis, et pourtant si peu souvent ensemble, assez pour s'aimer à la folie, à la déraison. Aussi le suit-elle sans broncher, souriant vaguement, baissant la tête pour dissimuler la haute stature qui est la sienne, répétant inlassablement que personne ne la voit, que personne ne la verra, qu'elle ne veut pas qu'on la voit et que c'est ce qui arrivera. La main dans celle de Clotaire est moite, elle a peur. Elle qui a toujours fait de ce monde son monde, la voici qui tremble à l'idée d'en froisser la surface, comme un caillou qu'on jetterait dans un lac et qui créerait des ondes d'inconscience à sa surface. La robe qu'elle porte n'est pas extraordinaire ni riche, c'est une robe simple, d'un bleu passé, et elle n'a pas voilé ou même coiffé ses cheveux, et à y regarder de plus près, on voit sur les pointes qui battent les cuisses quelques fourches qui se manifestent, s'ils sont dorés, c'est d'un or terne, patiné par l'angoisse des dernières semaines. Clotaire s'est lavé les cheveux pour l'occasion, elle-même se les ait à peine brossé. Elle a peur et se veut effacée, c'est ce qu'elle est du reste.

Yolanda Isabel est fatiguée, lasse du dernier jeu auquel elle a joué. Elle était reine en son royaume, reine du Gontier, et un fou l'a précipité en bas des tours du château d'Angers pour ce qu'elle a refusé d'être un pion pour préférer être un cavalier jeté sur les routes pour rejoindre l'Amour. Et elle tremble au milieu de ceux qui étaient ses amis, qui le sont encore mais qu'elle ne mérite plus. Elle n'est plus comme eux, et c'est la peur qu'ils le reconnaissent qui la prend aux tripes, aussi, pour la première fois peut-être, est-ce Clotaire qui mène les rênes dans cette nouvelle scène, tandis que la Lune se fera figurante. Oui, elle baisse la tête et prie pour qu'on ne la voie pas.

J'aurai pu .. Un milliard de fois.
avatar
Yolanda Isabel
Seigneur / Dame
Seigneur / Dame

Nombre de messages : 10
Duché/Comté : Exilée
Signe(s) distinctif(s) : Un oeil en moins.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Hans le Dim 12 Mai 2013 - 2:14

C'est fait, c'est bon, c'est foiré. Normal...

A peine le temps de s'installer dans un p'tit coin qui va bien, juste l'occasion de se demander comment réfréner quelques pulsions coquines en attendant que les réjouissances commencent, que les voilà déjà dérangés et interrompus. Non mais qu'est-ce qu'il faut faire dans ces cas là? Parce que c'est quand même extraordinaire comme rapidité d'action en mode je m'incruste parce que j'ai remarqué que vous vouliez être peinards. Est-ce que le germain doit envoyer bouler le gêneur sans ménagement? Lui avoiner le museau direct pour lui faire comprendre qu'on n'importune pas les gens pour rien et qu'on n'accoste pas les inconnus comme ça? Comme si le baron taciturne devait forcément subir, et se souvenir visiblement, de tous les briseurs de noix de la créations...

Attend... Briseur de noix en puissance? Cette manière de le dévisager, cet air à la fois un peu niais et curieux de tout, cette façon de provoquer chez lui une réaction exaspérée alors qu'honnêtement il s'est contenté de poser une innocente question sans vraiment imposer sa présence? Se pourrait-il que... Hans plisse légèrement les yeux, et fronce un peu les sourcils, tandis qu'une toute petite veine semble commencer à ressortir au niveau de sa tempe. Un ensemble de réactions présageant généralement d'un futur mal de crâne carabiné, comme gravé dans sa mémoire corporelle, qui aurait reconnu avant son propre esprit le déclencheur habituel.


Non... Oh... non...

Et là c'est pas le son d'un non c'est impossible, c'est trop merveilleux de te revoir. Non non non, on est plutôt dans le non purement négatif, limite fervent pour qu'un miracle se grouille d'intervenir, du non c'est pas vrai Il est revenu!

Pinaise... si?
Clotaire? C'est bien toi?


Pour acter les retrouvailles dans la bonne humeur, le vieux guerrier pourrait alors enchainer par un joyeux "comment va ton p'tit cul depuis l'temps?", rapport à sa mésaventure tourangelle ayant provoqué leur prime rencontre, mais cela risquerait d'être mal perçu par l'assistance. D'ailleurs le jeune homme est accompagné. Les prunelles métalliques se reportent un instant sur la fille qui n'a pas l'air en forme olympique, aussi bien moralement que physiquement. Est-ce qu'elle vient elle aussi de la même contrée de dégénérés, ou bien... Le regard mi réprobateur mi résigné revient se planter droit dans celui de l'angevin, transmettant un limpide "bordel mais qu'est-ce que t'as encore fait comme connerie?". Est-ce une pauvre fille qu'il a traumatisé? Dévergondé? Enlevé? Dont il a abusé? Ou bien elle a simplement fini par sombrer à force de l'écouter parler, encore et encore? Une chose est sûre, Clotaire a toujours cette même trombine de coupable désigné. Battez-le! Battez-le! Si vous ne savez pas pourquoi, lui le saura. Un principe éducatif qui devrait être appliqué plus souvent pour certains cas particuliers.

Enfin, même s'il a toujours provoqué avec une déconcertante facilité moues crispées et agacements fulgurants, Hans n'est finalement pas si mécontent de revoir son ancien protégé, et de constater qu'il semble bien se porter. Après tout, ce mioche alité puis boitillant a partagé sa demeure le temps d'une longue convalescence, créant quelques liens qui ne sont pas si aisés à balayer. Et puis, il est issu d'une des branches de ses ennemis favoris. Ceux d'une période révolue, durant laquelle on connaissait ses alliés et ses adversaires, pour lesquels on pouvait même ressentir une certaine forme de respect malgré leur montagne de tares et de défauts les rendant totalement tordus et hautement nuisibles. Une ère d'affrontements où les hommes de guerre pouvaient trouver leur place sans devoir transiger avec leurs principes ou retourner leurs pourpoints deux fois l'an selon le nouveau sens du vent. Bien différente de celle gangrénant le royaume d'aujourd'hui en somme.

Reste plus qu'à trouver un moyen d'enchainer. Ravi de te revoir? Nan, pas la peine d'en faire trop, et puisqu'il ne lui mentait sur rien durant son enfance, il ne va pas commencer aujourd'hui. Une autre question reste en suspend aussi. S'il est ici, c'est qu'il connait plutôt très bien la maitresse des lieux. A moins qu'il ne soit là que par le jeu de connaissances communes, mais il lui avait semblé qu'Ellesya n'avait invité que des proches pour la cérémonie. Non vraiment, ce gamin restera décidément toujours plein de surprises, et de ressources manifestement.


Je dois t'avouer que je ne pensais plus te revoir un jour. Je n'étais même pas certain que tu survives longtemps en rejoignant tes terres transformées en cloaque par les raclures qui se plaisent à infester la région.

_________________
Maître d'Armes et Sénéchal d'Amboise
avatar
Hans

Nombre de messages : 431
Duché/Comté : Touraine
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 23/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par leanore le Dim 12 Mai 2013 - 9:28

L'effervescence était à son comble à l'entrée de la collégiale et Léanore avait le sentiment que tout le monde se connaissait. Soudain elle se sentait idiote plantée là au milieu de ce populo qui s'embrassait, se congratulait, se complimentait. Les toilettes étaient plus belles les unes que les autres et Léanore tenta d'imaginer celle que porterait Ellesya.

Elle avait aperçue le marié fort bien mis. Aemilia avait encore fait des merveilles. Il ne montrait pas trop de signe d'impatience....... J'ai dit ne montrait pas trop.

Un dernier regard aux alentours..... non personne..... elle décida d'entrer dans la collégiale qui bien que dehors le temps n'était pas vraiment chaud, la fit frissonner un peu.

Elle s'installa au bout d'une allée afin de bien voir l'arrivée de la mariée.
avatar
leanore
Seigneur / Dame
Seigneur / Dame

Nombre de messages : 49
Duché/Comté : orléans
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Clotaire de Penthièvre le Dim 12 Mai 2013 - 10:11

Quelle surprenante réponse que celle de Yolanda, qui pourtant connait tout et tout le monde... L'Héritier ne s'y attarde pas, lui refuse de voir que pour l'heure, sa magnifique fiancée n'est que la moitié d'elle-même, par sa faute, son entière faute, lui qui n'a pas su plier le genou suffisamment bas, qui n'a pas su su renier suffisamment sa famille, qui n'a su être assez fou pour les fous qui règnent en Anjou, pour garder les terres de sa mère, pour rester digne de sa Belle... C'est de sa faute si Yolanda a cette mine terne, si elle ne se ressemble plus...

Clotaire refuse de le voir, et ne regarde en elle que ce qu'elle redeviendra. Car il a mûri l'enfant de la Lumière d'Anjou et a décidé de briller de sa faible lueur en attendant de retrouver ce qui rendait Yolanda heureuse. Et en adolescent encore teinté du léger égoisme de son âge, il faut avouer qu'il est aussi tout bêtement content de revoir le baron de Ligueil et sa femme. Ses années tourangelles, bien que malheureuses par bien des points, surtout quand on repense au fessier abîmé, à la jambe trainante et à la mort de sa mère pendant sa convalescence, auraient pu être bien pires s'il n'avait pas été recueilli par le Teuton, certes dur, mais juste. Et il avait appris à son contact, il avait vécu, et tout simplement, il n'était pas mort. Ce qui lui permettait ce jour de se trouver là, au bras de la plus parfaite des fiancées, et d'espérer la rendre heureuse un jour.

Un jour rendu plus lointain par ceux auxquels fait justement référence le sauveur de son enfance...


"Survivre c'est bien le mot... A côté de l'Anjou actuel, Ligueil, c'était genre le paradis sur terre ! Sans offense hein, c'était chouette quand même chez vous..."

Avisant deux places libres proches du Baron, il incline la tête dans leur direction.

"Pouvons-nous ? Oh... et je vous présente Yolanda Isabel de Josselinière, ma fiancée. Yoli, je vous présente Hans au nom imprononçable, Baron de Ligueil, et son épouse. Ils m'ont sauvé quand j'étais enfant."
avatar
Clotaire de Penthièvre

Nombre de messages : 15
Duché/Comté : On ne sait plus trop
Date d'inscription : 11/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Aaron le Dim 12 Mai 2013 - 10:52

Il laissa quitter en silence la diaconesse orléanaise en lui adressant un visage aimable. Il aurait bien l’occasion de se parler davantage par la suite : la journée promettait d’être longue. Alors que son valet continuait de déballer délicatement les habits de cérémonie du prélat, le cardinal de Nagan s’agenouilla au prie-Dieu placé face à une représentation d’un triomphe de Christos et d’Aristote. Les yeux fermés, il chassa toutes les mauvaises pensées qui pouvaient l’habiter, sa révolte quant à la situation actuelle, tous ses sentiments accumulés depuis des semaines, cette peur et cette haine. L’office allait rassembler la France telle qu’elle était, aristotélicienne et pieuse en ces grands moments de l’existence.

L’archevêque de Césarée se releva et se débarrassa de ses habits civils. Le valet l’habilla des premiers vêtements, puis d’une longue aube blanche sur laquelle le cardinal plaça une chasuble brodée de fils d’or et de soie arborant des motifs floraux. Une lourde chape damassée aux mêmes motifs que la chasuble, frappée dans le dos des armes de la maison de Nagan noyée dans un univers floral, venait couvrir l’ensemble. Agrafée au devant, elle ne laissait qu’entrevoir légèrement, au grès des mouvements du cardinal, une doublure toute d’or qui donnait au vêtement toute sa solennité. Une telle allure était bien nécessaire pour le mariage de sa filleule, indépendamment du fait que le prélat aimait toujours la pompe des cérémonies religieuses qui révélaient l’éclat de la foi. Enfin, le valet coiffa le cardinal d’une haute mitre, contrastant l’or et l’ivoire mais dépourvue de pierreries.

L’heure était à l’accueil des fidèles ! Aaron de Nagan envoya son valet faire sonner les cloches de la collégiale…

Le cardinal se dirigeant ensuite vers le parvis de Saint Bynarr, crosse à la main, et rejoignit la duchesse Xalta pour y accueillir les invités...

_________________
avatar
Aaron
Parrain de la Walkyrie
Parrain de la Walkyrie

Nombre de messages : 115
Duché/Comté : Champagne - Rome
Signe(s) distinctif(s) : Très élégant
Humeur : Concensuelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Gailen le Dim 12 Mai 2013 - 11:09

Prendre le chemin d'Amboise était toujours un plaisir pour le jeune Comte. La magnifique bâtisse tourangelle était comme un autre "home sweet home" pourtant si éloignée en terme de lieues de ses demeures flamandes et limousines elle n'était qu'à deux doigts en terme de sentiments et d'attaches.
gaïlen, bien qu'arrivé tardivement n'eut aucun mal à rejoindre la collégiale. Les gens d'Amboise connaissaient tous le filleul de la maitresse de maison, et le domaine n'avait plus beaucoup de secret pour le Comte de Meymac.

Le jeune Comte, n'était pas très habile lorsqu'il s agissait de rivaliser avec ses congénères en matière de tenues et de mode. Son éducation partagée entre Roubaix et l'abbaye de Westmalle n'avait pas fait de lui le jeune coq que ses titres auraient pu laisser croire. Il avait choisi une tenue simple de teint clair pour le coté festif des noces mais aussi pour y arborer fièrement des écussons aux couleurs des Arduilet et des Louveterie en l'honneur de la mariée. Il ne possédait ni bijoux ni atours de parade et ceux qui ne le connaissaient pas penseraient certainement à un seigneur de petite noblesse voir à un bourgeois de modeste réussite en le voyant.
Arrivé en dernière minute, il aperçut une dame dont il avait fait brièvement la connaissance ici même quelques mois plus tôt. La dame de Sennely pénétrait dans le bêtiment et il décida de la suivre. Sans le bras rassurant de Lucie, il savait qu'il allait se sentir bien seul et mal à l'aise dans ces mondanités. De plus, il était victime d'un traumatisme quand il était question de mariage de prestige depuis son numéro de Notre Dame lors des épousailles de la reine Nebisa. Celle qui avait été sa première et dernière adversaire en Lice semblait ne pas non plus être une habile mondaine et Gaïlen se disait qu'ensembles ils seraient plus fort pour affronter la tempête du paraitre.
Il se faufila pour la rattraper et prit place à ses côtés. Il lui fit un sourire et comme la cérémonie n'avait pas encore commencé se permit quelques mots :


C'est un grand plaisir de vous revoir. Je suis content de vous retrouver en pleine forme et m'excuse de ne pas vous avoir écrit pour prendre de vos nouvelles après votre blessure.

Oui il n'était pas responsable, mais il s'en voulait de l'issue qu'avait connu les joutes pour cette dame à qui il ne devait pourtant rien mais qui resterait éternellement dans sa mémoire comme sa première adversaire. Après tout, elle était venue jouter en son honneur même si elle ne le connaissait pas et il se considérait comme redevable pour cela, même si elle lui avait fait manger le sable de la lice.

_________________

Un problème, une question, une remarque , contactez moi : un MP, un geste et je fais le reste.
avatar
Gailen
Petit lionceau flamand
Petit lionceau flamand

Nombre de messages : 195
Duché/Comté : Petit Lionceau des Flandres
Signe(s) distinctif(s) : 14 ans. Brun aux yeux gris comme papa
Humeur : Misogyne.
Date d'inscription : 21/12/2010

http://meymac.forum2jeux.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par titoukiki le Dim 12 Mai 2013 - 11:14

tranquilou dans un coin ou personne n'était censé approcher et surtout s'occuper d'eux, la baronne s'apprête à murmurer quelques commentaires légèrement graveleux comme à son habitude afin de tester de la volonté de son bien aimé. Mais cette tentative fut avortée dans l'œuf alors qu'un freluquet accompagnée d'une créature à l'allure fanée malgré son jeune âge approchaient comme en terrain conquis. Le nom évoqué fit creuser laborieusement dans sa mémoire afin d'en ressortir quelques souvenirs lointains auxquels elle n'avait été qu'une immobile spectatrice, son époux ayant pris en main la guérison du jeune garçon et elle préférant vaquer à l'éducation et au bien être de la maisonnée .
Une histoire d'homme et le respect de l'intimité du jeune garçon vu l'endroit de sa blessure, à cet âge il valait mieux qu'une femme reste plus ou moins éloignée pour ne pas compromettre la croissance de la fierté masculine.
Elle incline la tête en signe de salut courtois et ne manifeste aucun commentaire quant aux origines calamiteuses de cet empêcheur de tourner en rond, puis pour elle un seul angevin avait marqué sa mémoire et un passage de sa vie ... Le meilleur ennemi comme on dit..... Mélancolie du temps passé ......

bonjour clotaire, je ne m'attendais pas à me retrouver en face de toi un jour , tu es passé d'enfant frêle et mourant à celui de jeune homme hum presque distingué , nous avons la preuve que la vie n'a de cesse de réserver des surprises

la miss pétard adresse un salut muet à sa compagne, pauvre enfant, il lui faudrait se tenir éloignée de quelques armes ou moyen de mettre fin à sa vie tant son attitude pourrait présager un futur suicide. Ce gamin ne pouvait tout de même pas en être la cause? Mais qu'importait, les hommes pouvaient changer et renier leurs origines afin d'être en harmonie avec le commun des mortels et se fondre dans la masse. Ce gosse n'était peut être pas aussi infréquentable après tout mais sa proposition de se coller à leur intimité lui fit grincer des dents.
Pétard pas d'attouchements possible avec des témoins aussi près ! Tssss faudra vraiment préparer une sortie discrète ou foncer sitôt la cérémonie achevée dans un coin des jardin ou trouver une alcôve déserte .....
avatar
titoukiki
Baron(ne)
Baron(ne)

Nombre de messages : 30
Duché/Comté : loches
Date d'inscription : 04/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par leanore le Dim 12 Mai 2013 - 12:22

Un sauveur....... A peine fut elle assise qu'un jeune homme vint s'assoir près d'elle et quelques mots furent chuchotés

C'est un grand plaisir de vous revoir. Je suis content de vous retrouver en pleine forme et m'excuse de ne pas vous avoir écrit pour prendre de vos nouvelles après votre blessure.

Léanore reconnut le jeune Gailen à qui elle avait fait mordre la poussière. Le visage un peu inquiet de Léanore fut transformé par un sourire et un regard interrogateur et surpris.

Oh Votre Grandeur.....Comment allez-vous ? Ne vous excusez pas... Je me doute bien que vous avez d'autres préoccupations et vous avez l'obligeance de vous assoir près de moi alors cela équivaut...

Sans vouloir trop le détailler des pieds à la tête, elle remarqua qu'il était habillé sobrement et Léanore s'en étonna. Contrairement à elle, il avait grandi dans les soieries et avait du avoir une éducation qui allait avec. Visiblement il n'en était rien et Léanore se sentit plus à l'aise. Au moins elle ne dénoterait pas à côté de lui le temps de la cérémonie. D'autres personnes prenaient place autour d'eux avec plus ou moins de discrétion et c'est donc sans complexe qu'elle continua la conversation.

Je suis tout à fait remise.... Et je continue de jouter.... Mais dites-moi, je n'ai plus eu le plaisir de vous croiser sur une lice depuis celles d'Amboise, J'espère ne pas vous avoir dégoûter des joutes ?



Dernière édition par leanore le Dim 12 Mai 2013 - 15:05, édité 2 fois
avatar
leanore
Seigneur / Dame
Seigneur / Dame

Nombre de messages : 49
Duché/Comté : orléans
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Hans le Dim 12 Mai 2013 - 14:28

S'il connaissait les affres traversés par le gamin angevin, au lieu de s'apitoyer sur son sort, le germain serait plus enclin à le féliciter. Lui-même a déjà renoncé à quelques titres ou fiefs par conviction, et même si le jeune Clotaire a toujours été pourvu d'une bonne dose de fierté, peut-être que l'éducation martiale empreinte de principes et axée sur l'honneur entraperçue à Ligueil aura eu une modeste influence sur sa personne. Hélas, pour "réussir" dans le monde actuel, ce n'est plus vraiment la meilleure attitude à adopter. Aujourd'hui il faut être capable de louvoyer avec talent, voire d'abandonner tout concept de colonne vertébrale pour mieux se mouvoir entre les situations sans cesses changeantes et conserver ses précieux privilèges. S'adapter, le maître mot souvent entendu, mais qu'Hans n'a jamais pu, ni même voulu, mettre en pratique de cette manière. Encore baron, mais probablement pour un temps incertain, il mène désormais une vie d'errance loin de tout. Un choix certainement plus facile à assumer et à supporter pour lui qui a déjà bien vécu, en se retrouvant lassé et blasé par beaucoup de choses, que pour deux jeunes gens qui se lancent à peine dans l'existence cela dit.

Au moment des présentations, le tourangeau grommelle un "Hoggendaffen" tout en saluant la dite Yolanda Isabel de Josselinière d'un léger hochement de tête. Elle a décidément une petite mine, et n'a pas l'air bien à l'aise dans ses soquettes, mais peut-être a-t-elle toutes les raisons possibles de paraître ainsi, et le vieux guerrier n'est pas du genre à juger sur l'apparence. Il accueille donc sans formalité le couple de jeunots à ses côtés, s'amusant presque de la déception tout juste masquée de sa sublime épouse, qui pour le coup devra patienter un peu avant de le tourmenter par le biais d'une foule de propositions indécentes.


Prenez places, mais je vous préviens, on n'est pas dans le carré VIP ici...

Le quatuor nouvellement constitué est en effet là grâce aux rencontres et aux liens du passé, sinon dans leurs situations actuelles à chacun, ils n'auraient sans doute jamais été invités à ce genre de grand évènement.

Une baronne tempétueuse, dévergondée et impatiente, jurant souvent plus que de raison et ayant un mal fou à contrôler son attrait pour le défoulement physique en compagnie de son cher mari. Un guerrier à la mine austère, râleur et nostalgique, le genre dont il faut éviter de chatouiller les naseaux. Une borgne tremblotante, semblant fatiguée et plus perdue que jamais. Et un angevin, pardon, un résidu -certains disent aussi descendant ou héritier- de buse angevine.

Joli tableau.

_________________
Maître d'Armes et Sénéchal d'Amboise
avatar
Hans

Nombre de messages : 431
Duché/Comté : Touraine
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 23/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Yolanda Isabel le Dim 12 Mai 2013 - 15:10

Elle suit et observe silencieuse, et comme il le faisait auparavant, c'est elle qui se tait pour le laisser retrouver de vieilles connaissances, sortant doucement de la torpeur sordide qui est la sienne. Elle comprend enfin l'étendue de ce qui se dit devant elle, et les neurones s'activent dans la tête blonde. Cet homme a donc sauvé son fiancé quand il était enfant, et si Yolanda, par la force des choses et des amitiés, n'a jamais eu aucune animosité à l'égard des tourangeaux, voilà qu'elle leur doit en plus une fière chandelle, car sans ce baron-là, son fiancé ne serait plus de ce monde, et à l'enterrement de la Lumière de l'Anjou, jamais ils ne se seraient rencontrés. Funeste moment qui a été pourtant à l'origine d'un grand bonheur. Alors, enfin, elle relève le museau pour sourire timidement.

- « Je vous suis reconnaissante de ce que vous avez fait pour Clotaire, mon seigneur. »

Réellement. Car enfin, si le Hoggendaffen n'avait pas été là, quelques années plus tôt, Clotaire n'aurait pas été là, et ils ne se seraient jamais aimés, et elle aurait épousé un homme bien titré, bien rangé, et qui ne l'aurait jamais rendu heureuse. Et à cette pensée, la reconnaissance se mue en ferveur, ce baron-là est un homme qui mérite qu'on le remercie autrement qu'avec des mots, et l'idée fait son chemin tandis que la main se resserre autour de celle de Clotaire pour le suivre et se ranger à leurs côtés. Le buste s'incline pour apercevoir l'épouse du sauveur Clotairien et avec un sourire qui rappelle ceux d'alors, Yolanda de retrouver ses habitudes.

- « Vous êtes bien jolie ma dame. »

Elle n'est pas encore tout à fait éteinte, tout à fait perdue, pas tant que Clotaire sera là. L'ancre du radeau de la méduse, le caillou où elle s'est échouée. Et tant pis pour les convenances, elle se redresse pour mieux poser sa tête sur l'épaule de son fiancé et le regard quant à lui se fixe sur l'autel de la chapelle où bientôt on verra les mariés du jour.

C'est un jour de liesse et d'amour.
avatar
Yolanda Isabel
Seigneur / Dame
Seigneur / Dame

Nombre de messages : 10
Duché/Comté : Exilée
Signe(s) distinctif(s) : Un oeil en moins.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Lexhor le Dim 12 Mai 2013 - 15:21

Quelques secondes après l'échange père-fils, le duo d'Amahir fut rejoint par l'officiante du jour. Lexhor avait bien du mal à imaginer Xalta en diaconesse, tant il avait l'habitude de la voir revêtir l'habit de femme politique ou de soldat. Le contraste était étonnant mais l'idée avait commencé à faire son chemin. La voilà vêtue d'une tenue très simple, dédiée à son office, dont il ne l'avait vu que très peu porter.
Il s'inclina et sourit lorsqu'elle se porta à leur hauteur.


Ma soeur, dieu vous garde.

Il jeta lui aussi un oeil aux gardes avallosiens qui se tenaient encore non loin derrière. Il hocha la tête en réponse à la fausse question de Xalta.

Je suis démasqué. Ceux là ont pour mission d'empêcher la duchesse d'Amboise de faire marche arrière. Mais je gage que la garde ambacienne aura la même mission me concernant. Une chance que je sois bien décidé.

Léger sourire.
Au loin il aperçut une silhouette s'approchant qui lui paraissait familière. Plus tard il reconnaîtrait Boudicca, la vassale de sa promise.
Mais déjà il reconnu Leanore qui était, jusqu'à cette instant, l'une de ces silhouettes s'approchant de la collégiale.
Il salua la jeune femme d'un chaleureux sourire accompagné d'une révérence et la laissa entrer dans l'édifice religieux. Sans doute sa timidité l'aura incitée à ne pas se porter à hauteur du petit groupe.

Çà et là, des invités entraient, que Lexhor connaissaient plus ou moins. La plupart étaient des invités de la mariée, désireux de trouver bonne place pour la voir arriver dans sa belle robe de mariée. Lorsque Lexhor accrochait leur regard il leur adressait un signe.
Depuis l'intérieur de la collégiale, l'orléanais pu voir approcher, en direction du parvis, une silhouette toute de rouge vêtue. Il ne pouvait y en avoir qu'une de la sorte ce jour et l'identité de celui qui s'avançait n'était pas difficile à deviner.


avatar
Lexhor
Pair & Prince
Pair & Prince

Nombre de messages : 446
Duché/Comté : Duché d'Orléans
Date d'inscription : 23/01/2013

http://amahir.jdrforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Bel.Garath le Dim 12 Mai 2013 - 16:25

Bel avait fait route pour la Touraine et les terres d'Amboise. Dotyy était parti un peu plus tôt que lui puisqu'elle devait normalement aider la future mariée à se préparer, mais il avait quelques doutes sur le fait qu'elle soit arrivée bien à l'heure.
Bel' était arrivé quelques minutes plus tôt devant les grilles du domaine et après s'être annoncé, on lui permit l'accès sans aucun problème.
Il descendit de voiture dans la tenue qu'il porterait au mariage, majoritairement bleue pour être en accord avec la tenue de sa belle.

Après quelques instant de marche, Bel arriva sur le parvis de l'édifice. Il n'avait jusque là croisé personne qu'il connaissait, mais cela était sûrement dû au fait qu'il n'était pas spécialement en avance. Cependant, il se réjouit de voir qu'il n'était pas en retard lorsqu'en levant les yeux il pu apercevoir son Suzerain et Xalta.

Il s'approcha d'eux et les salua chaleureusement.


Lex, mon ami, comme tu le dis si souvent, Dieu te garde en ce jour. Je suis heureux pour toi. X, c'est une joie de te revoir. Il me tarde de voir comment tu officieras.

Bel' leur sourit et après s'être échangé quelques mots et accolades, il entra dans l'édifice, le balayant du regard pour trouver des personnes connues, ou bien sa douce, pour s'installer à côté.


Dernière édition par Bel.Garath le Dim 12 Mai 2013 - 18:06, édité 1 fois
avatar
Bel.Garath

Nombre de messages : 1
Duché/Comté : Orléans
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Ingeburge le Dim 12 Mai 2013 - 16:31

[Logis ducal, appartements d'Ellesya – tierce]


La porte qui s'ouvrit sur une Ellesya tout en exclamations dispensa Ingeburge de répondre à la présentation qui venait de lui être faite par celle qui se dénommait donc Dotyy. Cette dernière l'avait rejointe quand le garde qui avait fait savoir à ceux de l'intérieur qu'il y en avait à l'extérieur qui demandaient audience s'était écarté de l'huis pour reprendre sa position derrière sa maîtresse. L'ouverture de la porte épargna donc à Ingeburge d'ouvrir la bouche et à l'Orléanaise qui ne la connaissait de s'entendre gratifier d'un bonjour simple et froid et du mutisme usuel de la Danoise car il y avait tout de même pour faire connaissance. Ce fut d'ailleurs bien silencieusement qu'Ingeburge se laissa introduire dans la chambre de sa filleule, laissant ses gardes au dehors non sans avoir échangé son Livre des Vertus contre le petit coffret, et suivit finalement une Louve qui par contraste ne cessait de s'exprimer.

Car Sya ne se taisait pas, elle babillait même, passant de son ravissement à les voir à la nouvelle de la fin de ses apprêts, sautant ensuite à l'invitation à entrer pour révéler qu'elle était en fait presque prête et qu'elle avait trouvé le temps de dépêcher son page auprès du comte du Tournel pour finalement s'enquérir de l'arrivée du duc d'Alluyes. Ainsi donc le regard d'Ingeburge passa du visage de sa filleule à la superbe robe que celle-ci avait revêtue pour se poser sur le garde-au-petit-coffret avant de se projeter dans la chambre puis pour revenir au visage déjà observé et donc épuré de toute coiffure savante et de toute parure. Cette observation saccadée eut le mérite de permettre à la marquise de Dourdan d'estimer que sa filleule était gagnée, et c'était bien légitime, par la nervosité, hypothèse confirmée par ce mordillement de la lèvre.

Auréolée de sa charge de témoin et ayant quelque expérience en matière de personnes à calmer, Ingeburge opta, après avoir éliminé l'option paire de soufflets assenés avec vigueur, pour le discours posé et banal, voire lénifiant :

— Je pensais avoir croisé votre page dans le couloir, vos propos confirment que c'est donc bien lui que j'ai pu apercevoir. Je n'ai pas été sur le moment sûre de moi, avec toute cette effervescence, les corridors ne manquent pas d'être fort passants. C'est d'ailleurs pour cela que je ne me suis guère risquée à délaisser mes appartements depuis notre arrivée à Amboise et que je sors en fait à l'instant. Je l'ai donc croisé mais non point arrêté, eu égard à l'incertitude de mon observation et j'étais, je dois le dire, plus occupée à conclure que vous étiez encore chez vous, ce qui m'allait fort bien puisque je souhaitais vous voir, qu'à vérifier si c'était bien lui qui venait en ma direction et à cherche pourquoi il se trouvait. D'ailleurs, comme je ne suis que peu sortie et que je suis passée de ma chambre à la vôtre sans effectuer de détour ou même jeter un œil à la cour, ce qui ne me permettrait de toute façon pas de vous répondre avec précision, je ne puis vous indiquer si le prince de Montlhéry a déjà rallié la collégiale. Je puis néanmoins si vous le désirez envoyer un de mes gardes aux nouvelles et vous éclairer sur ce point précis.

Et c'était aussi un moyen de se rasséréner elle-même, elle qui était plutôt taiseuse, car elle avait bien entendu que l'Euphor était attendu dans les minutes à venir même si elle avait pris grand soin de n'y pas faire allusion. L'alerte était donc maximale et il faudrait qu'elle trouve un moyen de se carapater, et vite; ce qui n'était pas gagné car entre rassurer sa filleule et se rassurer elle-même, elle savait déjà qu'elle choisirait la première option. Preuve en fut qu'elle déposa sa boîte là où elle put et qu'elle s'approcha de la duchesse d'Amboise, ce qui n'était pas vraiment la première étape recommandée en cas de mise en œuvre d'un plan de fuite. Après avoir marqué une pause mise à profit pour détailler mieux qu'elle ne l'avait fait jusque lors la vêture de Sya, elle poursuivit :
— Votre décision de laisser vos cheveux épandus est je pense la bonne, vous les avez fort beaux et en ce jour qui est le vôtre, vous avez raison de suivre vos préférences. Votre couronne sera bien suffisante et complètera à merveille votre toilette, cette étoffe grenat est d'ailleurs vraiment splendide. Ne trouvez-vous pas?

Cette dernière question avait été adressée à Dotyy vers laquelle elle s'était tournée, tant pour obtenir son avis que pour l'intégrer dans la stratégie visant à donner un peu de quiétude à l'épousée. Puis, revenant à celle-ci, elle demanda :
— Souhaitez-vous que je vous aide à fixer votre couronne? Ce sera ainsi fait.
avatar
Ingeburge
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille

Nombre de messages : 244
Duché/Comté : Auxerre
Signe(s) distinctif(s) : Toujours en noir & toujours la tête voilée
Humeur : Olympienne
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Feodor le Dim 12 Mai 2013 - 18:04

Feodor arriva enfin à la collégiale. Les invités entraient un par un. Il allait faire de même quand il aperçut le duc et Bel'. Il s'approcha deux et les salua.

Bonjour Bel'. Votre Seigneurie, toutes mes félicitations pour cet heureux événement. Je vous souhaites un tout deux de partagés de très bon moments.

Puis se tournant vers l'homme à côté d'eux.

Votre Eminence. S'incline, puis se tournant vers la Dame qui les accompagnait.

Ma soeur... Écarquille les yeux. La duchesse en tenue d'officiante?!!! Une bouche formant un beau "O". Pour une surprise. Mais il allait pas rester bouche béé. Un peu de tenue quand même

... bonjour. Mes hommages.
avatar
Feodor
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Nombre de messages : 70
Duché/Comté : Orléans
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Bioul le Dim 12 Mai 2013 - 18:51

Lui qui s'était fait une raison, qui n'arrivait plus en retard pour quoique ce soit, depuis qu'il côtoyait sa diablesse d'orléanaise il manquait à tout leur rendez vous. Les retards s'accumulaient. Pour le coup cela ne le dérangeait pas car il n'allait pas en direction de personnes de son entourage. Mais il détestait tout de même se pointer avec du retard et ressentir de la honte. Tout le gratin serait là qu'elle lui avait dit, il faudra bien vous tenir lui avait elle lancé, prenez vos plus beaux habits avait elle commandé, il s'était exécuté et voila qu'ils prenaient du retard.

Heureusement ils avaient atteint ce qui semblait être leur destination puisqu'elle fit guider les chevaux à l'intérieur d'un vaste domaine. Pas le temps de dire ouf qu'il descendit afin de l'aider à descendre à son tour. Une rapide toilette s'imposait. Elle avait mis la barre haute et on sentait son stress palpable, lui faisant oublier sa propre peur des invités et de toutes ces personnes qu'il ne connaitrait surement pas. Comment reconnaitrait il d'ailleurs l'homme du jour ? la mariée en général on a peu de mal à la distinguer, elle serait forcément la plus belle.

Après s'être attifés ils se dépêchèrent d'entrer au sein de la collégiale. Ce léger retard lui avait permis d'esquiver les présentations. Mais elle serait bien surprise à son tour à ce moment là. En effet une fois leur séant posés sur un banc, était il réservé d'ailleurs ?, il inspecta tout ces brillants et ces tissus rares. Il n'avait pas à pâlir, tout Vicomte qu'il était il avait revêtu ses plus beaux habits d'argent et de gueules. Cela jurait un peu avec l'azur que l'on sait si cher au DR et au royaume de France plus simplement.
Il se serra contre sa brune, de manière discrète afin qu'on ne colporte aucuns ragots à leur sujet. Il y avait en effet bon nombre de personnes qu'il connaissait à sa grande surprise. Essentiellement des hommes et des femmes de foi qu'il avait pu rencontrer lorsqu'il siégeait au collège héraldique de Rome. C'est à cet instant qu'il se remémora le nom de la mariée. Fichtre !! c'était elle qu'il avait remplacé après son départ du poste de préfet. Il se sentit tout petit, il avait en effet une requête depuis fort longtemps à lui soumettre. Peut être en aurait il le temps, peut être pas. C'était son jour et il y avait peu de chance qu'il puisse bavarder avec elle. D'ailleurs on n'attendait plus qu'elle.


Qui est qui ? Lui souffla t il faussement à l'oreille. Il connaissait la plupart des nobles et dignitaires présents. Il n'avait d'ailleurs pas manqué de remarquer la présence du cardinal Aaron, lui aussi avait été son mentor au sein du CA. Sa question ne visait qu'une seule personne en vérité, elle savait très bien de qui il s'agissait.
avatar
Bioul
Comte(sse)
Comte(sse)

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Bretagne
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Guillaume_de_Jeneffe le Dim 12 Mai 2013 - 20:28

Arrivant après tout le monde, ou presque, le Flamand avait devant lui un parvis loin de connaître l’encombrement des jours de foire, ou d’exécution. Certes il y avait des visages, mais au moins n’étaient-ils pas trop nombreux pour l’empêcher de gagner prestement une place dans la collégiale ambacienne. Une autre dont il avait connu, encore qu’indirectement, le dédicataire de son vivant. Et après cela on croit qu’il est encore nécessaire de lui rappeler qu’il est vieux. Mais, comme dirait un historien, la vieillesse n’a pas empêché Philippe le Bon d’engendrer des bâtards alors qu’il avait la soixantaine bien sonnée. Aussi était-il tout aussi conscient de son âge que de sa vigueur. E qui n’était pas sans lui rendre l’épreuve des années moins difficile. Si on pouvait encore être jalousé pour sa capacité à séduire une femme, y a-t-il vraiment des raisons de se plaindre de son sort.

Et, justement, en matière de sort, de sort ultime même, il aperçut le cardinal de Nagan, l’un des intercesseurs entre lui et le Ciel. Croisé à plusieurs reprises, lu plus souvent encore, maudit et félicité pour sa prose, ou vice versa. Il s’inclina devant lui car, malgré la situation, il n’en demeurait pas moins un homme d’Église. Et tant pis si cette même Église l’avait excommunié. Ce ne serait pas la première fois, sourit-il
in petto. Vint ensuite le tour du futur – si tout se passait comme prévu – duc d’Amboise. Tentant de chasser toutes les pensées qu’il pouvait nourrir à son sujet, et y parvenant, chose exceptionnelle, il le salua à son tour.

- Duc, recevez mes sincères félicitations. Et tous mes vœux de bonheur pour cette union. Il avait failli rajouter « nouvelle » mais s’était rattrapé un peu avant le dernier moment. On peut aimer mettre une fierté sur le grill, mais pas de là à le faire sur le parvis d’une église, ses bornes avaient des limites…

« Duchesse, c’est un plaisir de vous rencontrer à nouveau », dit-il enfin à l’attention de la diaconnesse du jour.

Les trois plus importants acteurs du jour – à l’exception de la duchesse – ayant été salués, il put faire de même avec les autres occupants du parvis avant d’entrer dans l’édifice, tout de bleu vêtu, collier licorneux aux épaules et épée au flanc.

Mais… on s’assied où maintenant ?
avatar
Guillaume_de_Jeneffe
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 04/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Dotyy le Dim 12 Mai 2013 - 21:00

Dotyy avait à peine fini de se présenter que la porte s'ouvrit et laissa apparaitre Ellesya déjà vêtu de sa robe. Dotyy l'avait déjà vue dedans au manoir mais là... C'était autre chose. Elle n’était pas magnifique mais époustouflante et encore le mot était faible. Elle en connaissait un qui allait être tout retourné. il fallait espérer qu'il tienne le coup quand même.

Elle avait toujours son regard sur Ellesya quand elle la vie rentrée de nouveau dans la pièce suivit de sa marraine. Une marraine que Dotyy ne connaissait pas et qui s'embler l'ignorer complètement vue qu'elle ne c'était point présenter. il fallait dire qu’Ellesya n'arrêtait pas de parler ce qui fit sourire la rousse. Ellesya tourner comme un lion en cage et était devenu un vrais moulin a parole... Encore plus que d'habitude.

Dotyy resta un moment à l’ écart, laissant la parole à la marraine et faillit sursauter quand elle s'adressa à elle. Oh miracle... Elle n’était pas transparente. Pas le temps de répondre vraiment que la marraine enchainé sur son aide pour poser la couronne. parfais... Elle, elle n'était pas douée pour ça. Son grand talent était de détendre les gens en débitant des choses qui avait des fois ni queue, ni tête. Mais pas grave. Il fallait ça vue l'état dans laquelle était Ellesya et la marraine avait pas l'air bien non plus.

Regardant de nouveau Ellesya, elle s'approcha d'elle, lui tourna autour et puis plongea son regard bleu dans le sien.


Ta Marraine a raison Ellesya… Tu es splendide. Je peux te dire que là... lexounettttt va en tomber à la renverse. Tu es tout simplement... Bah voilà que j'en perds mes mots. Si j'étais un homme... Sache que je t'enlèverais sur le champ.

Petit sourire taquin et regard encore pire. Il fallait bien la détendre notre splendide mariée. Dotyy espérer seulement que la marraine n'allait pas la faire jeter dehors.

Sinon, je pense que Lex est déjà sur le parvis à faire les cents pas… A t’attendre et ça ne peut que lui faire du bien… Qu’il attende… Et si ce n’est pas le cas… je vais aller de se pas lui botter les fesses pour qu’ils les fassent.

Elle ne put s’empêcher de rire un peu tout en se demandant si son rire serait contagieux ou pas.

Sinon je ne s’avais pas que Actarius est ton parrain. Tu ne pouvais pas avoir meilleur parrain ma belle.

Je crois qu’il est temps pour moi d’aller rejoindre les autres et de vérifier que Lex use bien le parvis… Puis Bel’ doit m’attendre. Laisse-moi encore te dire que tu es la plus belle mariée que j’ai jamais vue et pourtant j’en ai vue. Je te dirais bien aussi de boire un petit coup… histoire de… mais là… lex va me tuer.

Elle se mit de nouveau à rire et vient biser son amie sur une de ses joues essayant de ne pas trop froisser sa robe. Elle salua ensuite la marraine.

J’ai été ravie de vous rencontrer Dame Marraine. Je vous la confie et vous souhaite bon courage pour la couronne… Franchement je n’aimerais pas être à votre place.

Elle lança un grand sourire aux deux femmes et s’éclipsa tout en finesse et prit la direction de la collégiale ou elle espérait que son homme serait la, a l’attendre pour une fois. Elle remonta un peu sa robe bleue et accéléra le pas. Elle souffla en arrivant enfin sur le parvis et sourit en voyant Lex, Féodor et Xalta… puis de dos Bel’ qui entrait dans l’édifice.

Bonjour à tous. Bonjour Xalta, Bonjour Féodor… Laisse-moi te féliciter pour ta tenue… Elle te va très bien et te met beaucoup en valeur… je suis sûr que avec elle tu seras à l’aise pour danser…

Puis regardant Lex, elle afficha un grand sourire.

Lexounet… Toi tu es waouuuuuuuuuuu… Mais sache une chose importante ... Ellesya est….

Petit sourire taquin…

Tu le sauras bientôt…

Elle préféra s’éloigner un peu… on ne sait jamais… une envie de meurtre c’est vite arrivé… surtout quand le futur marié est lex.

Je vais vous laissez et aller rejoindre Bel’ a l’intérieure.

Elle les salua et entra à son tour dans l’édifice. Bel’ était encore à l’entrer et s’embler regarder un peu partout… sans un bruit et sans un mot, elle glissa sa main dans la sienne et lui offrit son plus beau sourire quand il la regarda.


Dernière édition par Dotyy le Dim 12 Mai 2013 - 21:03, édité 1 fois
avatar
Dotyy

Nombre de messages : 6
Duché/Comté : Orléans
Signe(s) distinctif(s) : Lame d'Amahir
Date d'inscription : 28/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum