Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par xalta le Ven 10 Mai 2013 - 10:52

Tout avait été préparé, elle n'avait plus qu'à prendre possession des lieux. Ce qu'elle fit avec une certaine appréhension et après s'être signée à l'entrée, elle ne voulait pas commettre le moindre impair, surtout qu'elle officierait en compagnie d'un cardinal, chose peu banale en soit, ou tout du moins pour l'Orléanaise. Prendre possession des lieux donc, s'en imprégner, puis projeter par l'imagination ce qui s'ensuivrait: le déroulement de la cérémonie. La trentenaire fit le tour du lieu, caressant du bout des doigts, les prie-dieu, les sièges, l'autel, le lutrin ... Elle aurait bien testé l’acoustique, savoir comment les mots prononcés se répercuteraient sur les murs, sur le plafond pour finalement atteindre les oreilles. Elle avait remarqué au cours des différentes cérémonies qu'elle avait pu mener que chaque lieu saint avait sa propre sonorité. Un autre détail aussi qui faisait que chaque église, chapelle ou cathédrale étaient uniques, c'est l'encens brulée qui parfumait de façon indélébile les murs et le mobilier.

Après avoir fait le tour et pris le temps aussi de prier, elle pénétra dans la sacristie pour se changer. Enfilant pour l'occasion sa tenue d'officiante blanche et noire, les cheveux ramenés en un chignon stricte, point de maquillage, arborant sa médaille de baptisée et celle de diaconesse. Une tenue simple. Il lui fallait patienter un peu, elle savait qu'elle serait rejointe par le cardinal Aaron. Ils s'étaient mis d'accord pour se partager la cérémonie. Les portes de la collégiales furent ouvertes. Elle se plaça sur le parvis pour attendre les invités et les futurs mariés. Elle affichait une mine sereine, sourire ourlant délicatement ses lèvres, une légère inquiétude sourdait de temps à autre qu'elle tarissait en se remémorant les nombreux offices à son actif.
avatar
xalta
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Nombre de messages : 85
Duché/Comté : Orléans
Signe(s) distinctif(s) : Toujours gantée
Date d'inscription : 29/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Guillemine le Ven 10 Mai 2013 - 14:12

De sa démarche claudiquant de petite vieille, la bonne Guillemine arriva devant la Collégiale. C'était un grand jour pour la Maison dont elle faisait partie. La petite Walkyrie allait épouser un jeunot du duché voisin. Un sourire tout fait de rides et de duvet comme du velours transparent sur les traits marqués par les ans et la fatigue des derniers jours, l'intendante du Clos et de nouveau d'Amboise (puisque le jeune intendant avait disparu de la circulation depuis des mois, laissant tout le boulot sur ses épaules voutées) salua la diaconesse.
Elle lui attrapa les deux mains et les tapota affectueusement.


Que Saint Bynarr vous garde, mon enfant. C'est une grande joie de voir notre maîtresse se marier dans not'collégiale, à quelques pas du repos de ses ancêtres. Sans vous, ça n'aurait peut-être pas lieu. Grâce vous soit rendue. Et A Son Eminence aussi, d'avoir accepté le partage.
Mais je ne m'attarde pas. J'ai tant couru ces dernières semaines que je suis bien fourbue. Permettez, Jeunesse, que j'aille prendre place.
avatar
Guillemine
Intendant
Intendant

Nombre de messages : 43
Duché/Comté : Amboise
Signe(s) distinctif(s) : vieille, rondouillarde et chaleureuse...
Humeur : joviale
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Lexhor le Ven 10 Mai 2013 - 15:00

[Amboise, le matin des épousailles]

Dormir seul, c'est quand il n'y a personne d'autre dans son lit.

Il s'était réveillé ce matin là du 10 mai, à Amboise. Mais, une fois n'est pas coutume, il y avait dormi seul, dans une chambre mit à sa disposition, et non dans le lit de la maîtresse des lieux. La chambre était silencieuse et l'atmosphère bien différente. Il manquait quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Elesya l'avait lâchement abandonnée, sur la proposition de sa marraine qui, Lexhor en était persuadé, ne manquait jamais une occasion d'enquiquiner l'orléanais, qui avait été privé deux nuits durant de la douce présence de sa jeune fiancée.
Mais soit ! Il pouvait y survivre. La preuve, il l'avait fait. Il s'était éveillé tôt et avait ressentit le besoin d'évacuer un trop plein d'énergie. Il n'était aucunement préoccupé par la qualité des préparatifs ou le déroulement de la cérémonie. Il faisait confiance aux goûts et à l'énergie de sa promise qu'il avait, honteusement, il faut le souligner, laisser organiser tout ou presque.
Aucune panique pour lui, mais une grande impatience qui transformait chaque seconde en heure et faisait de chaque heure une épreuve douloureuse.
Pour passer le temps et évacuer cette nervosité due à la hâte qu'il avait de prendre la jeune tourangelle pour troisième épouse, il entreprit de s'adonner à un entraînement matinal avant de songer à faire sa toilette et se préparer tranquillement après avoir prit un déjeuner léger.
Il avait emmené avec lui des gens d'Alluyes pour l'aider et l'assister dans les préparatifs. Il avait demandé à ce que l'on assure qu'il ne croise pas Ellesya lors de ses déplacements dans le château. Il voulait pouvoir prendre son temps et profiter du calme tant qu'il le pouvait, avant se se jeter dans le bain de la cérémonie et de tout ce qu'elle comportait.
Ses témoins devaient le rejoindre directement en la collégiale, accompagnés de leurs cavalières. Il n'avait donc qu'à s'occuper de lui seul, encore un peu, avant que le coche de sa vie ne s'engouffre pleinement dans le virage qu'elle n'avait que jusque là commencé d'emprunter.
Un large sourire éclaira son visage, lorsque, regardant par une fenêtre les jardins d'Amboise, il s'imagina la louve jouer et s'ébattre avec ses louveteaux.
Quelle guimauve ! Et ça se dit chef de guerre !
avatar
Lexhor
Pair & Prince
Pair & Prince

Nombre de messages : 446
Duché/Comté : Duché d'Orléans
Date d'inscription : 23/01/2013

http://amahir.jdrforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Aaron le Ven 10 Mai 2013 - 16:40

La veille, le cardinal de Nagan arriva à Amboise. Voilà un moment déjà qu’il n’avait plus mis les pieds au château. D’ailleurs, il lui était impossible de se rappeler la dernière occasion de sa visite. Il se remémorait cependant ce jour où, venant visiter sa filleule, il avait brisé une roue dans une fondrière ouverte par l’orage. Il avait du faire le reste du chemin à dos de cheval. Est-ce cet événement resté gravé dans sa mémoire qui le fit choisir ce mode de transport ? Toujours est-il que c’est sur le dos d’une telle bête qu’il arriva le jeudi soir à la tour cochère du château du val de Loire.

Son humeur était relativement joviale malgré le danger qui planait toujours au-dessus de sa tête, telle une épée de Damoclès. Il avait réussi à quitter discrètement le Domaine Royal, sous la bonne garde d’ailleurs de six fidèles en qui il avait évidemment toute confiance.

Et c’est donc accompagné de ce sextuor habillé tout de noir et seulement frappé des armes en argent de la Maison de Nagan, que le « cardinal de Reims », vêtu d’une longue houppelande qui couvrait quasi à demi le cheval, tout deux noir également, apparut sur la terrasse du château dominant la vallée. D’aucun aurait affirmé qu’il se mettait au diapason de la mode « Oldenbourgien » – plus facile à adjectiver que Ahlefeldt. Le soleil printanier se couchait, c’était magnifique. Il dormit au château.

Le lendemain, une voiture vide, ou quasi vide, arriva à Amboise. Alors que des hommes en livrée vinrent décharger les différentes malles qui avaient suivis le cardinal, il accompagna l’une d’elle dans la sacristie de la collégiale. En pénétrant dans la chapelle, l’archevêque eut un sourire au coin des lèvres : il avait consacré l’édifice à l’époque de la duchesse d’Amboise. Que le temps passe vite ! Il s’agenouilla, puis remonta la petite nef afin de rejoindre la sacristie.

Dans un bruissement de tissu et d’étoffes chiffonnés il pénétra par la petite porte étroite qui donnait sur les « appartements du célébrant ». Surprit de voir déjà la diaconesse Xalta fin prête pour la cérémonie et déjà habiller de pied en cape, il recula d’un pas, gêné d’être ainsi entré dans la sacristie sans s’annoncer !


Oh, pardonnez-moi ma sœur, j’ignorais que vous étiez déjà là ! Je ne faisais qu’apporter ma malle avant de rencontrer l’intendant général du château. Car je présume qu’aujourd’hui, la maîtresse de maison est fort prise…

Il sourit !

Au final, nous nous connaissons fort peu. Et je suis bien gêné de dire que je ne vous connais que depuis la rencontre où nous nous sommes croisés pour organiser le mariage…

_________________
avatar
Aaron
Parrain de la Walkyrie
Parrain de la Walkyrie

Nombre de messages : 115
Duché/Comté : Champagne - Rome
Signe(s) distinctif(s) : Très élégant
Humeur : Concensuelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Perrinne le Ven 10 Mai 2013 - 16:47

[Sur la route entre Normandie et Touraine, probablement non loin]

Aie, ouille, attention ! Je n'en ai qu'une et le reste est dans la maigre malle que j'ai emportée !
Oui oui, tu m'en offriras d'autres mais bon, il n'est pas tout proche le temps que je puisse fureter dans les échoppes parisiennes et il faut bien quelque chose là dessous en public !


Certes la route était longue entre Cambremer et Amboise, mais en prime, ils avaient choisi les chemins bucoliques plutôt que la ligne directe et surtout avaient fait de nombreuses haltes, plus ou moins longues il fallait l'avouer. Certaines mécaniques demandaient à être huilée quant à leur équipage et ils y travaillaient... avec ardeur. Après tout, leur statut de tout frais mariés leur donnait certaines licences dont ils n'allaient certainement pas se montrer avares ! Au moins, la route fut-elle joyeuse et instructive à défaut d’être reposante et morne.

Il y avait fort à parier que le cérémonial diffèrerait de Cambremer, c'était ce qui faisait aussi la beauté de la chose. A chacun son alter ego, à chaque couple, son mariage... ou pas. Elle était curieuse de voir et en même temps ne regrettait aucunement ses propres choix. Elle était loin d'avoir la grâce et l'expérience de la future épousée bien que leurs ages soient sensiblement les mêmes. Et, elle devait bien l'avouer, cela l'impressionnait un peu trop.


Et ... je crains que nous ne devions y aller si nous ne voulons pas nous illustrer trop en arrivant en retard et dépenailler. Je crois que personne ne nous croirait si on avancait comme excuse que nous avons été dévalisés !

Un éclat de rire ponctua sa tirade, suivi bien sur de quelques nouveaux baisers qui faillirent bien se prolonger, encore et encore.

Allons... Je suis sure qu'ils nous aurons réservé une chambre adéquate, à défaut de les avoir eux meme testées. Et ce sont eux les Roys du jour, autant éviter de nous illustrer et montrer ainsi quelques bonnes manières !
Meme si je n'ai pas plus envie que toi de devoir nous arreter là....


Bon gré mal gré, ils repartirent, direction Amboise cette fois-ci, profitant des dons du Createur permettant dans les situations extrême de bénéficier du don rare qu'était l'ubiquité corporelle, ayant deux célébrations simultanées où ils souhaitaient assister. Don qui en outre avait un fort avantage : ils avaient ainsi droit à une double lune de miel ! ....
avatar
Perrinne
Marquis(e)
Marquis(e)

Nombre de messages : 31
Duché/Comté : Normandie
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Eléïce de Valten le Ven 10 Mai 2013 - 17:25

Du rose ou du rouge? Han, choix difficile, mmh, finalement ce serait la dorée et bleue. Point très logique en effet mais un évènement avec son époux était toujours un évènement en lui même alors elle se devai d'être encore plus présentable, jolie, enjouée, parfaite quoi, même si la perfection était éloignée, la seule qui s'en rapprochait le plus à vrai dire, était Harmonie - évidemment, le regard d'une mère sur sa fille ne laissait pas place à grand chose d'autre.
Manches longues cette fois-ci, un peu de fourrure de ci de là, le vert bani sauf sur une seule de ses tenue, l'exception confirmant la règle.
La mini duchesse vêtue assortie à ses parents n'avait pas moufté son mécontentement, une chance! De toute manière, elle n'avait guère le choix encore.
L'avantage d'un mariage tourangeau résidait dans la proximité du lieu de la cérémonie car même si celui ci s'était produit en Orléans, le lieu était tout de même bien plus proche que le Languedoc ou l'Artois, ou l'Armagnac et Comminges brrr. Le trio avait finalement prit la route pour le castel d'Amboise tôt le matin même depuis le Lavardin.
Et dire que la dernière fois qu'ils étaient venus, enfin Llyr et elle, c'était pour les joutes, en compagnie de Gati que la Valten espérait voir ce jour en sus de la question existentielle à tout évènement : qui serait présent?
Unmariage heureux s'annonçait de ce qu'elle avait pu voir lors des allégeances tourangelles, une bonne chose en somme.
Entrée en les lieux plus discrète que la dernière fois, ils furent rapidement dirigés vers la collégiale où le mariage aurait lieu.
avatar
Eléïce de Valten
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Nombre de messages : 155
Duché/Comté : Touraine
Date d'inscription : 23/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par xalta le Ven 10 Mai 2013 - 18:32

Très rapidement elle fut rejointe par une femme âgée, elle n'aurai su donner un âge précis, mais les nombreux sillons marqués du visage indiquaient qu'elle avait atteint une grande respectabilité. Celle qui était l'intendante du domaine lui prit les mains et la remercia chaleureusement. La Demi-Rousse adressa en retour un sourire des plus cordiaux tandis qu'elle se serait presque empourprée mais un avantage que lui donne l'accumulation des ans, c'est qu'elle contrôle parfaitement ses émotions.

Madame, ne me remerciez pas, il était tout naturel que j'accepte. C'est même plutôt moi qui suis reconnaissante aux mariés d'avoir pensé à moi. Et très honorée de pouvoir officier auprès de son Eminence Aaron.

Mais je vous en prie, prenez donc place, les autres convives ne devraient plus tarder.


De la regarder s'éloigner avec un regard attendri. La femme n'était pas sans lui rappeler Euphémie , sa vieille gouvernante qui actuellement veillait sur son fils dans l'auberge voisine. En effet, la Veuve avait pris quartier la veille, elle avait pu ainsi jouir de quelques heures précieuses en compagnie de sa progéniture. Un léger soupir lui échappe à la pensée de son cadet mais aussi de son aîné qui la laissait sans nouvelles. Son regard s'attarde ensuite sur l'autel et soudain, un déclic. Elle a oublié dans la sacristie un petit paquet qu'elle souhaite dissimuler sous l'autel, bien à l'abri des regards. Une petite surprise qu'elle a préparé avec l'accord de la future. Elle traverse la petite nef aussi vite qu'elle peut dans un froufroutement, entre dans la sacristie.

Une voix la fait sursauter, elle se tourne son colis dans la main, elle rosit légèrement comme une enfant prise sur le fait. Une inspiration profonde pour reprendre le contrôle et calmer les battements rapides de son cœur. Après tout comme écrit plus haut, elle a appris à gérer.

Votre Eminence! Bienheureuse de vous revoir. Oh mais je n'ai rien à vous pardonner, cette sacristie est surement plus votre que mienne.
Il est vrai que nous n'avons guère eu le temps de faire connaissance, mais nous corrigerons cela après la cérémonie, si vous le voulez bien.


Un sourire des plus aimables.

Je tenais à vous remercier d'avoir accepté le partage de l'office.
Nous pourrions aller ensemble sur le parvis de la collégiale pour accueillir tous les hôtes des futurs époux, qu'en pensez vous ?
et puis j'en profiterais pour déposer ceci au pied de l'autel mais sans que cela puisse nous gêner en aucune façon.



avatar
xalta
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Nombre de messages : 85
Duché/Comté : Orléans
Signe(s) distinctif(s) : Toujours gantée
Date d'inscription : 29/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Ellesya le Ven 10 Mai 2013 - 20:32

[ Logis ducal - Appartement d'Ellesya - Avant tierce ]

Depuis le mariage de Perrinne et Julien, sa principale compagne fut sa Marraine. Ces deux jours partagés étaient le plus beau cadeau que celle-ci eut pu lui faire.
De plus, ne pas avoir Lexhor dans les jambes l'arrangeait, cela l'empêchait de passer ses nerfs dessus, déçue qu'elle était par le manque apparent d'investissement de ce dernier dans les préparatifs. Comme si le fait que cela ait lieu à Amboise signifiait que c'était à elle de tout supporter ou presque. Cela lui évitait également de céder face à ses tentatives pour amadouer la petite Walkyrie oscillant entre rage nerveuse et impatience bienheureuse. Car oui, même si elle rêvait de l'étriper, elle rêvait de choses d'un registre tout autre à quelques heures de la cérémonie.

Ses servantes avaient tenté, avec un succès éphémère, de l'aider à se détendre dans un bain chaud agréablement parfumé, des soins du corps laissant sa peau douce et ses muscles temporairement assouplis. Elle s'était laissée longuement peigner puisqu'aujourd'hui sa longue chevelure sombre et ondulée serait peut-être pour une dernière fois laissée libre dans son dos, juste surmonté de sa couronne ducale. Pour plaire à son futur époux. Il y avait d'autres éléments qu'elle avait prévu pour le séduire un peu plus si jamais cela était possible. Un vague sourire glissa sur ses lèvres alors qu'elle trainait en chemise dans ses appartements, rodant sans cesse autour de sa riche robe de brocart qu'Aemilia lui avait confectionné. Les boucles d'oreilles et son pendentif si précieux à son coeur reposaient dans un coffret entrouvert sur un meuble voisin. Sa couronne était déposée juste à côté.

Toujours pieds nus, elle errait d'une pièce à l'autre de son repaire qui ne serait définitivement plus le sien à elle seul dans quelques heures, tout en se demandant si Lexhor voudrait y apporter des modifications.
Sans s'en rendre compte, elle buvait un peu plus que de raison. Le temps passait bien lentement, surtout qu'elle n'avait convié personne à se joindre à elle. Elle aurait bien demandé à Aemilia mais elle avait ensuite songé au fait que la jeune fille aurait peut-être plutôt envie d'être auprès de son père. Dotyy ? Elle ne savait pas quand celle-ci serait arrivée, ne l'ayant plus vue depuis quelques temps. Sa Marraine, vu les derniers jours, celle-ci savait qu'elle pouvait se faire annoncer quand elle le désirait mais devait certainement se préparer elle-même pour la cérémonie. Perrinne avait mieux à faire, étant toute jeune mariée. Jehanne, elle n'en était pas encore assez proche, lui semblait-il, et elle préférait la laisser savourer les retrouvailles avec son jeune frère. Elle aurait encore pu continuer la liste, mais le tour des femmes seraient rapidement terminés. Et quant aux hommes, ce n'était pas le moment d'en convier un dans ses appartements que seul Lexhor avait jusqu'ici foulé. Il n'y aurait que celui qui la conduirait à l'autel qu'elle verrait avant de pénétrer dans la Collégiale. Voilà ce qu'elle avait décidé.

Quant aux tous derniers préparatifs, elle ne voulait plus en entendre parler. Il y avait des retards et encore des inconnues mais tant pis ! Ce qui importait, c'était la cérémonie. Pour le reste, en bonne compagnie, le reste se passerait bien. Si ce ne devait pas être le cas, elle rejetterait la faute sur son bien-aimé, en guise de punitions pour sa désertion organisationnelle.

Rassérénée par cette décision, elle s'assit dans l'encadrement d'une fenêtre de sa chambre et laissa son regard clair parcourir le bourg d'Amboise avec sa tour à l'Horloge, son faulxbourg, ses quais, ses campagnes environnantes. Dieu qu'elle aimait sa terre ! Pourvu qu'il apprenne à l'aimer tout autant que sa future épouse...
avatar
Ellesya
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr

Nombre de messages : 10990
Duché/Comté : Touraine
Signe(s) distinctif(s) : Tatouée à la nuque (épée ailée) et au poignet gauche (aigle)
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 20/01/2007

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Davia Corsu de Volvent le Ven 10 Mai 2013 - 20:56

[D'arrivée en arrivage - Aux abords d'Amboise]

Quercy-Touraine. Son nouveau lieu de vie et son ancien, où la brune Corsu avait grandi pendant une dizaine d'année. C'est un peu tendue qu'elle avait pris le chemin de ces noces, bien qu'elle en soit tout à fait enthousiaste. Elle affectionnait tendrement Lexhor et avait toujours eu beaucoup d'estime pour Ellesya, alors quelle grande joie pour elle que des les voir s'unir tous deux, en cette belle journée de mai.

La route s'était déroulée sans anicroche, elle aurait pu babiller du début à la fin, mais elle avait été assez taciturne finalement, lançant de temps à autre un regard de connivence à son compagnon d'aventures. Elle avait pourtant bien cru qu'il refuserait de l'accompagner. A y regarder de près, l'idée n'était d'ailleurs pas la plus judicieuse qu'elle avait pu avoir, mais elle ne s'en rendait guère compte, tout à sa joie de retrouver ses amis orléanais.

L'arrivée en Touraine avait commencé à la voir s'agiter, s'extasiant sur la campagne, les clochers, le bon air, bref, elle irradiait.

Une fois l'installation faite à Amboise, non loin du château, mais pas dans le château afin de pouvoir garder un semblant d'intimité, elle s'était isolée pour tenter de se préparer. Avez-vous vu une femme de guerre qui n'a pas enfilé une robe depuis des lustres, tenter de cacher son ventre légèrement arrondi et tentant de s'affubler de soie, de lin et de laine? Elle y mit à peu près le double du temps nécessaire, se faisant désirer bien plus qu'elle n'aurait du.


Mon cher, je suis vraiment navrée de vous avoir fait autant attendre! Voyez, à force de ne porter que braies, chemises et cottes de maille, je ne sais plus me vêtir comme une femme, et seule... c'est un massacre! Peut-être aurais-je du vous faire signe que vous veniez m'aider!

Elle lui lança un sourire malicieux autant que complice, lissa les plis de soie et lui tendit le bras.

Nous avons bien fait de prendre de l'avance, il me semble qu'il est l'heure et vous avez réussi à revêtir toute votre ferraille? Indéniablement, mon ami, vous êtes doué!

Le sourire se fit mutin tandis que l'équipée prenait la route de la collégiale. La main gantée se crispa un peu sur la quincaillerie amicale. Elle espérait que si sa cousine venait, tout se passerait bien et qu'il n'y aurait pas d'esclandre. Nul doute, aujourd'hui, il y avait de la discrétion dans l'air.
avatar
Davia Corsu de Volvent

Nombre de messages : 13
Signe(s) distinctif(s) : Très pâle, les yeux clairs, trop grande, trop plate.
Date d'inscription : 29/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par leanore le Ven 10 Mai 2013 - 21:40

Pour la seconde fois elle faisait le chemin vers la Touraine. Elle avait gardé un excellent souvenir de sa première venue même si elle en était repartie avec une entaille dans l'épaule. Point une bataille non...... Mais les joutes organisées pour la majorité de deux jeunes gens. Léanore avait pu goûter à la douceur tourangelle comme à la chaleur du domaine.
Les futurs mariés avaient eu la gentillesse de l'inviter et sa joie première avait fait place rapidement à une certaine appréhension. Bien sûr elle savait qu'elle y retrouverait quelques visages connus auxquels se raccrocher mais tous ne seraient sans doute pas disponibles pour qu'elle se sente moins perdue.

Elle avait trouvé chambre dans une petite auberge non loin du domaine et pour l'heure elle se reposait un peu dans sa chambre. Elle n'avait pas eu le temps de se faire faire une jolie toilette digne de ce mariage ducal, mais elle avait réussi à trouver son bonheur dans une malle. La robe avait été relavée comme il fallait. A présent elle était étendue sur un fauteuil afin qu'elle défroisse.

En attendant l'eau chaude qu'elle avait demandée, elle brossait sa chevelure d'ébène, essayant devoir son miroir de voyage diverses coiffures mais aucune ne lui convenait. A certaines heures, Léanore était quand même coquette.....

De guerre lasse, elle se dit qu'elle choisirait au dernier moment car la servante toqua à la porte et le baquet fut bientôt rempli. Léanore s'y plongea avec délectation
avatar
leanore
Seigneur / Dame
Seigneur / Dame

Nombre de messages : 49
Duché/Comté : orléans
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Lexhor le Ven 10 Mai 2013 - 21:46

[Amboise, appartements de Lexhor]

Malgré tout, le temps avait finit par s'écouler et le moment de commencer à prendre la direction de la collégiale Saint-Bynarr pour y prendre place. Devant l'imminence du début de la cérémonie, l'impatience avait disparue parce qu'il y était presque. Un sentiment de malaise l'avait remplacé, ainsi qu'une certaine culpabilité toujours présente. Il n'avait eut, mais également prit que peu de temps pour accompagner sa promise dans la lourde organisation de ces festivités. Mais il y avait un frein à l'envie qu'il pouvait avoir à s'investir, lié à son malaise, qui, au contraire, donnait de l'entrain à Ellesya. Lexhor avait cédé, pour lui faire plaisir et parce qu'elle le voulait tant, mais il se serait bien passé d'une telle présence. Non pas qu'il eut à souffrir de l'homme, qu'il connaissait peu, pour ne pas dire pas du tout, le peu de fois qu'il avait pu le croiser ne suffisant par pour le juger, ou simplement pour avoir une idée de son activité, ou plutôt de sa non activité.
Son statut en revanche, lié à ses positions justifiaient amplement le malaise du Grand Maître de France.
Mais le mariage était un jeu de compromis, qui commençait dès l'organisation de la cérémonie. Le principal étant pour l'orléanais d'épouser celle dont il était éprit.
C'est donc dans un état d'esprit un peu troublé qu'il sortit de ses appartements, mais restant focalisé sur sa dernière pensée et ce qui lui importait le plus. Une fois mariés, que son aimée aurait eut la cérémonie qu'elle voulait, ou presque, il ne serait plus obligé de se compromettre et de faire celui qui est ravi. Ravi, il aurait pu l'être en d'autres circonstances à l'idée de cette rencontre, le cardinal étant si important dans la vie d'Ellesya qu'il aurait pu faire partie intégrante de la vie de Lexhor.
Mais voilà, on choisi son épouse mais pas la famille de celle-ci. Mais pour autant il ne changerait d'avis pour rien au monde et prendrait Ellesya pour épouse, et son entourage par la même occasion, tout comme elle acceptait ses proches et ses positions.
Il balaya de son esprit ses considérations et afficha son plus beau sourire.
Après avoir poussé la porte de ses appartements, descendu escaliers et parcouru couloirs ou corridors, il sortit du château et prit la direction de la collégiale, car déjà tierce approchait et qu'un grand moment l'attendait.
avatar
Lexhor
Pair & Prince
Pair & Prince

Nombre de messages : 446
Duché/Comté : Duché d'Orléans
Date d'inscription : 23/01/2013

http://amahir.jdrforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Hans le Ven 10 Mai 2013 - 22:05

[En train de trainer non loin de la collégiale]

Même si ce n'était pas voulu, Ellesya a idéalement choisi la date de ses épousailles pour que son cher maître d'armes puisse faire acte de présence. Bien que la traversée d'une bonne portion du royaume soit restée nécessaire, le germain ne s'était en effet jamais retrouvé aussi proche de la Touraine depuis des mois, et il reprendra de nouveau ses distances pour les mois à venir. Seul ce créneau de quelques jours ou semaines pouvait rendre la chose possible. Et comme sa venue était du domaine du faisable, Hans s'en serait voulu de rater l'occasion. Voilà un moment déjà qu'il a disparu de la circulation, mais en vertu des liens qu'il a pu tisser avec cette maison par le passé, et de son affection pour la petite valkyrie, il tenait à au moins assister à la cérémonie.

Probablement qu'il ne fera guère plus d'ailleurs. Sorte d'ours bougon extrêmement critique envers ses contemporains et régulièrement déçu par leur bassesse, lui qui n'a jamais été un féru de mondanités, cela fait probablement des années qu'il n'a plus côtoyé personne hormis ses compagnons de route et n'a plus mis les pieds dans ce genre de petite sauterie. Une chose est sûre, l'obscur baron tourangeau toujours à parcourir les mers et les chemins depuis qu'il fait quelques infidélités aux champs de batailles risque de faire tâche dans le décor. Mieux vaut la jouer profil bas, se caser dans un coin pas trop exposé, et se contenter d'un rôle de spectateur. Même sa tenue des plus simples et sobres semble le reléguer d'office au second plan et l'encourager à se tenir à l'écart des frivolités de ce monde.

En attendant que les choses sérieuses débutent pour de bon, et idéalement que sa sublime épouse le rejoigne, le baron de Ligueil flâne un peu le nez au vent. Il connait parfaitement les lieux, et n'a pas eu de mal à y "apparaitre" en empruntant quelques chemins de traverse.


Dernière édition par Hans le Ven 10 Mai 2013 - 23:04, édité 1 fois

_________________
Maître d'Armes et Sénéchal d'Amboise
avatar
Hans

Nombre de messages : 431
Duché/Comté : Touraine
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 23/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Ellesya le Ven 10 Mai 2013 - 22:53

[ Logis ducal - Appartement d'Ellesya - Peu avant tierce ]

Tierce... tout bientôt. Plus que quelques minutes et elle pourrait envoyer son page quérir celui qui l'escorterait vers sa nouvelle vie.

Après une longue observation de ses terres qui lui avaient manqué ces derniers temps, elle était allée s'agenouiller dans son petit oratoire, paumes levées, elle avait prié pour ne pas faillir, pour continuer à entretenir l'harmonie avec con futur conjoint malgré les divergences d'opinions, pour recevoir la bénédiction de ses parents défunts, pour ne pas mourir prématurément sur un champ de bataille ou en enfantant. Et remercier le Très Haut d'avoir mis sur son chemin son futur époux mais également toutes ces personnes qui lui étaient plus ou moins proches et qui seraient présentes ce jour en personne ou en pensées. Puis aussi le prier de leur accorder une union sans esclandre, sachant que la présence de son Parrain pourrait être source de problèmes. Mais elle ne variait pas ses affections en fonction de la politique et des conflits, surtout envers quelqu'un qui avait été là pour l'aider à se rendre utile envers son prochain alors qu'elle était orpheline, esseulée et sans guide. Oui, elle était heureuse qu'Aaron soit présent activement même si l'Office serait mené par Xalta. Encore une découverte qu'elle appréciait de plus en plus.

Et donc, l'heure approchait, les minutes s'écoulaient, l'impatience la gagnait.
Qu'on en finisse.
Si la cérémonie était importante, c'était la vie ensuite qu'elle était pressée de vivre.

La jeune duchesse inspecta une dernière fois sa mise dans la psyché de son appartement. Elle espérait tant que son apparition plaise d'emblée à Lexhor.
Enfin, elle mit les pendants à ses oreilles et son collier orné d'une croix d'or. Celle-ci était rehaussée de grenats catalans. Kreuz, son père de coeur, l'avait offert à sa mère, qui lui avait légué à son tour. De tout son coffret comptant pourtant des merveilles, c'était le seul bijou dont elle était certaine de ne jamais se défaire aisément. Elle le transmettrait un jour. Mais pas avant longtemps.
Elle chaussa encore ses pieds dans de fines bottes de cuir clair, délaissa les gants et se fit peigner une dernière fois les cheveux.


Lu, tu peux aller voir où les arrivées en sont et, si le temps est venu, avertir sa Seigneurie qu'il peut me rejoindre ?

Sur ses mots, le gamin fila, sachant exactement ce qu'il avait à faire et quelles têtes repérer.
Personne n'osa toutefois dire à la jeune femme qu'il était encore un tantinet trop tôt tant elle semblait pressée de rejoindre la Collégiale.


Dernière édition par Ellesya le Sam 11 Mai 2013 - 23:06, édité 1 fois (Raison : ajout de la précision spatio-temporelle)
avatar
Ellesya
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr
Maîtresse des lieux - Walkyrie de Tyr

Nombre de messages : 10990
Duché/Comté : Touraine
Signe(s) distinctif(s) : Tatouée à la nuque (épée ailée) et au poignet gauche (aigle)
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 20/01/2007

http://amboise-vouvray.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par titoukiki le Ven 10 Mai 2013 - 23:21

[pas loin ou presque]

il fallait tout de même reconnaître qu'il était bien agréable de porter à nouveau une belle toilette. Quoi de mieux comme occasion qu'un mariage? Certes, elle ne connaissait pas vraiment l'épousée, et encore moins le futur époux mais qu'importait? l'invitation était bienvenue pour assurer un divertissement après tous ces mois de voyage et cela malgré l'endroit.
La miss pétard pressa un peu le pas en espérant ne pas arriver bonne dernière mais ce domaine n'avait pas vraiment le don de la mettre à son aise.
Le passé était le passé disait on, mais le passé pouvait laisser un goût amer et c'est avec une légère appréhension qu'elle se rapprochait de la collégiale ou se déroulerait la cérémonie, en espérant y trouver une tête connue...... Celle de son cher et tendre serait un bon début et le meilleur moyen pour lui faire passer un bon moment .

Vérifiant d'une main l'équilibre précaire de sa coiffure, elle presse le pas car bien qu'habituée aux jupons, les derniers mois n'avaient pas fait d'elle la plus coquette des femmes, loin de la!
Toutefois un sourire mutin se forme sur son visage.... Elle en connaissait un qui aurait tout loisir de commenter la quantité de tissus et euh le manque de quantité à certains endroits...

Bientôt le bâtiment, les invités, et tout ce qui allait avec, du beau monde à n'en pas douter.... Hum la encore l'idée de côtoyer tout le gratin pouvait mettre la pression, donc, elle assisterait dans un coin mais était convaincue qu'elle trouverait le moyen de passer réellement du bon temps lors de cette union.
avatar
titoukiki
Baron(ne)
Baron(ne)

Nombre de messages : 30
Duché/Comté : loches
Date d'inscription : 04/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Winnette de... le Ven 10 Mai 2013 - 23:23

Elle avait fait le déplacement depuis la Bretagne où elle avait fraichement emménagé. La route avait été longue, et le domaine dans lequel se déroulait le mariage pointé enfin à l'horizon, ses yeux grands ouverts elle scrutait les alentours et le paysage.
La Touraine, duché où elle n'avait fait que passer un temps et dans des circonstances plus sombres.

Elle secoua, toute heureuse de revoir son parrain, l'homme qui l'accompagnait pour cette cérémonie officielle et qui pour la première fois rencontrerait celui qui l'avait supporté longtemps et qui lui avait tout cédé.


On arrive !! On arrive !!

La brune était impatiente de revoir son suzerain qu'elle n'avait pas vu depuis un certain temps déjà...Les lames aussi seraient là....Enfin des têtes aimables et connues.

Elle avait revêtue pour l'occasion une tenue qui rappellerai certainement quelque chose à Lexhor, une jolie robe bleue et or qu'elle avait été obligée de porter lors d'une occasion un peu spéciale.

La brunette trépignait et applaudissait, impatiente comme une enfant, elle aurait aimé que la voiture qui les conduisait accélère et soit déjà devant la bâtisse.


avatar
Winnette de...

Nombre de messages : 1
Duché/Comté : Bretagne / Orléanais
Date d'inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Bioul le Sam 11 Mai 2013 - 0:00

Partir de Bretagne allait devenir une habitude à ses côtés. Et pourtant cela paraissait tellement fou avant qu'il ne la rencontre. Il ne partait qu'en cas de guerre ou d'obligation vraiment obligatoire ! Mais il était là, pour elle déjà car il se devait de la suivre et de lui rendre la pareil, mais aussi parce qu'il ne pouvait se résoudre à la perdre de vu.

Il ne savait même pas au final où se déroulait le mariage, il connaissait tout juste le nom des heureux élus, bien que certains noms lui trottaient dans la tête. Il pensait avoir le temps de profiter d'un long voyage jusqu'en orléanais, puisqu'il était certain de s'y rendre.


blblblblblllbaaaa

Un tremblement de terre? l'apocalypse ? Il ouvre un œil puis un autre encore horrifié du secouillement brutal. Puis son coeur reprend allure plus calme en voyant qu'il ne s'agissait que et heureusement que de sa belle brune. Il baille et s'étire discrètement.

Nous sommes déjà arrivés ? mais où sommes nous il me semble que nous n'ayons pas fais longue route. Ou alors votre présence m'aura apaisé de façon plutôt profonde.

Il observait les alentours et ne reconnaissait pas la destination. En tout cas elle rayonnait de bonheur et cela faisait plaisir à voir. Vivement qu'ils arrivent et que les festivités commencent. Il en avait un peu marre de s'user le fessier dans des calèches ou autre moyen de locomotion alors qu'on pouvait l'employer à mieux. Des ennemis, des ennemis, voila ce qu'il allait rencontrer, il allait y passer c'est sur ! mais il avait promis de se tenir à carreau et il ne voulait en aucun cas décevoir celle qu'il accompagnait. Il voulait la rendre fier et qu'elle puisse se tenir droite en sa compagnie. Après tout son séjour en DR n'avait rien eu de chaotique. Il croisa son regard étincelant et ses pensées disparurent de son esprit.
avatar
Bioul
Comte(sse)
Comte(sse)

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Bretagne
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Keridil le Sam 11 Mai 2013 - 1:15

Dzing, dzing, dzing

Elle avait des bagues à chaaaahaaaaque doigt, des tas de bracelets autour du poignet, et puis elle chantait avec une voix, qu'ici...

Tatata ! T'as dit quoi ? Non. Non non non. La seule personne que je connaisse et qui se paye des bagues à chaque doigt c'est la duchesse d'Auxerre et je doute qu'elle chante avec une voix particulière. D'ailleurs, je doute qu'elle chante autre chose que le credo.

Ouais, mais elle a un visage pâle et une voix fatale aussi.

C'est injuste. Moi aussi je veux une chanson sur moi. On dirait que le duc de Chartres est super vaillant, qu'il brode comme personne, qu'il a perdu une jambe dans un combat affreusement sanglant, qu'il y perdit son cheval, et à la fin, on me comparerait à Alexandre le Grand. C'est chouette non ?

Oui, votre Grâce. J'en écrirai une. Promis juré.

C'est bien Clothandre. Mais en attendant, continue de chauffer ta voix, moi faut que je retrouve ma bonne dame. J'ai honte. Mais j'ai hooonte !

Et sur un cri un peu trop aigu pour être masculin, le précieux Keridil d'Amahir fila trouver sa "bonne dame". La bonne dame en question n'était pas la bonne femme de Keri Keri. Della ayant été jugée non-grata par bonne-maman-qu'est-trop-pour-la-paix-des-ménages, et Keridil étant témoin, il avait du se résoudre à laisser son épouse derrière. Grosso modo, il avait omis de la prévenir du mariage de Lexhor et d'Ellesya. Délicat tout plein. A l'heure de la concorde, c'était faire une sacrée offense dans la trêve déclarée par le couple d'Amahir-Euphor, mais tant pis : Lexhor est un cas de force majeure. C'est papa. C'est tout. TOUT.
Vous me direz que dans : "n'emmène pas Della", il n'y a pas "Emmène ta fausse maîtresse". Mais quand même, une fausse maîtresse, ça sert à rien si on la sort pas, alors, toujours plein de cette délicatesse, la Fouine était arrivée à Amboise au bras d'une jolie rousse fraîchement dégrossie : Rosalinde. La belle Rosalinde. Belle, mais rousse, soit avec plein de taches de rousseurs, mais bon, on ne se formalise pas ; de toutes façons, Keridil ne la touche pas, ne la couche pas. Il la tient à son bras, et il pratique avec elle son activité préférée : baver sur les robes des invitées des mariages auxquels ils vont ensemble.
Dans on ne sait quel couloir, dans on ne sait quel encadrement de porte du château d'Amboise, le duc de Chartres trouve la demoiselle, la choppe par le bras, et la tire en courant presque. A ce niveau, on dirait même qu'il la traîne. Où vont-ils ? La chapelle !
Keri Keri porte de superbes vêtements. La classe de la classe, et il a même fait reluire sa canne. Du coup, il boite, mais il boite joliment, et, devant la porte de la Collégiale, tranquillou, l'air de rien, il se poste pour attendre Papounet. Sottement, il doit croire que le témoin mène le marié à l'autel. Boulet. Gros boulet.


Allez vous asseoir, Rose. Je vous retrouve après.
avatar
Keridil
Pair & Duc
Pair & Duc

Nombre de messages : 18
Duché/Comté : Chartres
Date d'inscription : 27/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Rosalinde d'Pommières le Sam 11 Mai 2013 - 3:18

Oh non, de bague, la bonne dame de Kéridil n'en avait qu'une, mais pourtant pas des moindres. Son alliance, toujours enfilée à son annulaire, et qui la narguait chaque jour que Dieu faisait. De toute façon, c'était bien simple : A chaque fois qu'elle posait les yeux dessus, tout ce qu'elle voyait, c'était Finn qui tripotait sa grognasse emplumée. Mais qu'importait. Kéridil et elle, solidaires dans leurs déboires conjugaux, avaient décidé de se serrer un peu les coudes et de se faire passer pour amants, alors qu'ils ne l'étaient pas. Oui, je sais, il faut suivre, c'est un peu compliqué, mais pourquoi faire simple, hein ?

Donc ils s'étaient déjà affichés au mariage de Sancte, et l'apparition avait fait mouche, puisque Della avait fini par lui écrire pour lui demander si elle avait accouché, et d'un mâle, preuve on ne peut plus évidente qu'elle se questionnait sur la paternité du lardon, incluant son Pair de mari dans les potentiels inséminateurs. Bwahaha. La prochaine étape était que cela parvienne aux oreilles de l'Irlandais, mais enfin pour que cela le contrarie... C'était pas encore gagné. Peut-être que si dans quelques mois elle lui annonçait, la bouche en coeur, qu'il allait à nouveau être Papa au regard de Dieu et de la loy... Non, mauvaise idée. Personne n'avait envie d'endurer le calvaire d'une nouvelle grossesse rosalindienne, et surtout pas elle-même.

Bref.

Le mariage du Papa de Kéri-Kéri, donc. Absolument pas sur sa route entre l'Alençon et les Flandres, au passage, mais pour les petits yeux de fouine de l'Amahir... Elle pouvait bien faire un effort. Et puis elle saurait bien analyser tout ce petit monde pour en faire un bel article pour l'AAP. Nicolas serait content, et peut-être même qu'il lui ferait un bisou pour fêter ça. C'est que la Rosita était plus ou moins tombée raide dingue de son chef-badine, d'où la très habile esquive dans sa réponse à la lettre de Kéridil qui - manifestement rond comme une queue de pelle (en témoignaient les taches de vin) - lui annonçait gaiment que le mariage de son père serait "quand elle veut, dans (s)es bras".

Ça, plus sa rencontre avec Erwelyn... Elle avait failli venir habillée en rose. Rose sans majuscule, pas habillée en elle-même, ça serait un peu ridicule, et puis c'est un mariage, pas une fête costumée, et de toute façon qui pourrait se déguiser en plus belle femme du monde ? Hein ? Et feuque Baile qui disait qu'elle n'était que la deuxième plus belle. Mais bon. Finalement, à la place, elle avait choisi de mettre sa robe violette, celle qu'elle avait fait faire sur un croquis que lui avait confié une jeune pupille rousse... D'un tuteur qui, au vu de son blaze, devait aussi être de la famille. Les Euphor, ça courrait pas non plus les rues.

M'enfin, revenons-en à nos moutons, rendez-vous avait été donné par KériKéri dans un encadrement de porte. Et fallait être en avance, par dessus le marché, rapport qu'il était témoin et tout le tralala. Et se presser. Misère de misère.


- Pas trop vite ! Si je me prends les pieds dans ma robe et que je tombe sur vous et que vous tombez dans l'escalier et que vous m'entraînez dans votre chute et qu'on se fracasse la nuque contre... Euh, un pot, et bien au final, je vous le donne en mille : On est morts !

Mais bon, il s'en tape un peu, et continue de détaller comme un lapin de garenne, en la traînant derrière lui comme... Ben comme quoi, en fait ?

Toujours est-il qu'ils arrivèrent devant la collégiale, après cette course digne des jeux paralympiques. Et le voilà qui se poste sur le parvis, raide comme la justice. Ah ben oui, s'il était témoin... Peut-être allait-il devoir faire le planton devant la porte pour accueillir les invités, comme l'avait fait Charlemagne aux noces de son frère. Dégoûtée de la vie de ne pas avoir pensé à demander à Katina de faire la potiche à Troyes pour ses propres épousailles, elle tacha tout de même, tant bien que mal, de cacher sa cruelle déception. A la place, il lui prit un réflexe maternel, celui d'arranger un peu le col de la tenue de son Duc de cavalier, et de lui ébouriffer un peu les cheveux pour y donner un peu de volume. Le brushing raplapla, c'est moche.


- Là, vous êtes parfait ! Et donc... Je vous garde une place. Et promis, je vous attends pour commencer à critiquer.

C'est quand même plus marrant de bitcher en groupe.
avatar
Rosalinde d'Pommières

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Bourgogne
Date d'inscription : 11/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Hans le Sam 11 Mai 2013 - 11:51

Le voluptueuse apparition fait naître un léger sourire sur ses lèvres, et en quelques prestes enjambées Hans est sur sa merveilleuse petite femme. Son bras s'enroule autour de sa taille, il lui vole un baiser au passage, et ses doigts atterrissent naturellement sur le haut d'une jolie fesse bien ronde. La tenue de sa compagne est un peu "froufrouteuse" à son goût, mais qu'il doit être doux de se perdre sous ses jupes à la recherche du fruit pas si bien défendu que ça... Hem... enfin pour le moment, mieux vaut ne pas trop y songer, sinon le couple serait capable d'obliquer vers les jardins pour se lancer dans une partie de jambes en l'air improvisée et tumultueuse derrière les premiers buissons venus.

Libérant les lèvres de sa belle, le baron de Ligueil glisse quelques mots à son oreille.


Je vais devoir te cacher un peu, sinon tu risques d'attirer les regards et d'éclipser la jeune mariée.

Dans l'immédiat, il se contente de lui offrir sagement son bras pour la conduire à l'intérieur de l'édifice.

Allons nous installer avant qu'ils battent le rappel, les places du fond sont souvent très courues lors des cérémonies de mariage.

Il est vrai que l'on peut plus aisément et discrètement s'y livrer à quelques commentaires, conciliabules, et marques de complicité si la lenteur et la longueur de l'évènement deviennent plus ou moins pesantes.

_________________
Maître d'Armes et Sénéchal d'Amboise
avatar
Hans

Nombre de messages : 431
Duché/Comté : Touraine
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 23/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par titoukiki le Sam 11 Mai 2013 - 12:28

nul besoin d'attendre bien longtemps pour avoir la plus merveilleuse des compagnies
Le palpitant cognant dans sa poitrine comme au premier jour en le voyant approcher tel un chevalier partant à la conquête de sa belle....
Brrrr ça avait de quoi donner des frissons dans tout le corps et même si les années se sont écoulées , le rose commençait a colorer ses joues jusqu'à ce des lèvres impérieuses s'emparent de sa bouche.
Baiser passionné comme à leur habitude, ses prunelles se posent sur le regard argenté de son preux chevalier

mon amour, toi seul posera les yeux sur moi mais je te retourne la proposition, tu es bien trop tentant et je serais dans l'obligation d'affûter mes griffes en plus de ma langue si par audace quelque donzelle en manque de sensation s'approchait de toi, la marié pourrait aussi ne pas être d'accord pour que tu attires plus l'attention que lui

elle bat légèrement des cils en jouant sa sainte nitouche, et prend possession du bras offert pour suivre son baron

je te suivrais jusqu'en enfer mon amour, mais pour l'heure je suis également d'avis de trouver une place au fond et si possible en bout....

la proximité de la porte pourrait s'avérer très utile
avatar
titoukiki
Baron(ne)
Baron(ne)

Nombre de messages : 30
Duché/Comté : loches
Date d'inscription : 04/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Ingeburge le Sam 11 Mai 2013 - 13:50

[Logis ducal, appartements d'Ingeburge mais pas que – avant tierce]


Désormais vêtue de pied en cap et sobrement parée, la duchesse impériale de Namur laissait ses filles mettre les dernières touches à sa toilette. Un très léger soupçon de fard par là, de quoi parfumer sa peau alabastrine de ce précieux Lys de Florence aux endroits consacrés, un réajustement d'épingle par ci, un tapotage de voile histoire de, la correction d'un drapé déjà parfaitement formé et elle fut fin prête. De quelques mots, elle éloigna les servantes pour un temps et alla s'agenouiller devant sa chapelle de voyage. Là, les yeux clos, elle rendit grâce pour la belle journée qui s'annonçait, recommanda particulièrement Ellesya et Lexhor – si, si – au Très-Haut et acheva ses dévotions par la récitation du credo. Le signal du retour de ses petites mains fut donné par son retour à la station debout et lesdites petites mains revinrent chargées qui d'une cape qui serait retenue par un fermail discrètement ouvragé, qui des gants qu'elle mettrait peu avant de sortir dans la cour, qui un petit coffret à remettre et qui le Livre des Vertus version petit modèle qu'elle utilisait pour les offices. Ses facéties derrière elle, Ingeburge était à nouveau grave. Il y avait cette nouvelle incursion dans le monde et l'usuel exercice de représentation qui y était attaché, il y avait l'imminence des retrouvailles avec le comte du Tournel certainement arrivé mais sans qu'elle ne soit sûre de rien, il y avait le début de la cérémonie qui approchait à grands pas et ses pensées, naturellement et heureusement, se tournèrent vers Ellesya qui devait encore se trouver chez elle. Ingeburge installée dans le logis ducal se trouvait donc non loin de sa filleule et se proposa d'aller la rejoindre pour savoir comment elle allait. Il n'y aurait plus que si la jeune femme le souhaitait et c'est mue par cette décision que la Danoise quitta ses appartements.

Les corridors connus et la dernière fois explorés bien à fond pour cause de chasse au chat furent parcourus à une allure moyenne et sous protection, Ingeburge entraînant dans son sillage deux de ses gardes. C'était une habitude, un repère, plus qu'une nécessité, et c'était aussi bien pratique pour tout ce qu'elle ne voulait pas porter, comme les neuf-dixièmes de tout ce qui l'accompagnait ordinairement. Pour preuve, l'un des hommes avait cette fois été chargé du petit coffret tandis qu'elle, gardait serré contre sa poitrine, dans un geste qui lui était usuel, son livre d'heures. En chemin, il lui sembla reconnaître le jeune page qui suivait très souvent la duchesse d'Amboise. De le croiser là lui indiqua qu'Ellesya ne devait pas avoir encore fait route vers la collégiale et elle hâta le pas, afin de ne retarder personne et surtout pas la principale intéressée à la cérémonie nuptiale. Le trio arrivé devant la porte des appartements de l'héroïne du jour, il s'immobilisa et un des Lombards s'en détacha afin de gratter à l'huis. Quand l'on s'aviserait de l'appel, Ingeburge indiquerait simplement que la marraine de la mariée souhaitait s'enquérir des nouvelles de celle-ci et qu'elle se tenait disponible si telle était la volonté édictée par celle qui s'apprêtait à convoler.
avatar
Ingeburge
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille
Marraine de la Walkyrie et de la Merveille

Nombre de messages : 244
Duché/Comté : Auxerre
Signe(s) distinctif(s) : Toujours en noir & toujours la tête voilée
Humeur : Olympienne
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Feodor le Sam 11 Mai 2013 - 14:47

Il y avait en ce jour deux raisons pour Feodor d'être enjoué : un retour à Amboise dont la première et dernière visite ne lui avait laissé que de très agréables souvenirs et le mariage de Lexhor et d'Ellesya. Il se réjouissait pour eux et, n'aurait fait défaut, pour rien au monde, à leur invitation. La Lame était arrivée la veille et, installée dans une Auberge, avait pris soin de se préparer pour les réjouissances.
La nuit fut courte et agitée. Ses cauchemars étaient revenus mais cela ne l'empêcha pas de s'activer pour ne pas arriver en retard. Il mit sa tenue conçue pour l'occasion et prit le chemin du château.
Au château il ne pu s'empêcher s'esquisser un sourire. Les joutes n'étaient pas si loin dans son esprit... Il prit ensuite la direction de la chapelle ...
avatar
Feodor
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Nombre de messages : 70
Duché/Comté : Orléans
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Aaron le Sam 11 Mai 2013 - 14:57

La gêne ressentie quelques secondes plutôt se dissipa rapidement lorsqu'il vu la jeune diaconesse a son tour troublée par cette entrée impromptue. Il fit déposer la malle que son laquais avait apportée sur le grand bahut de la sacristie. Sans un mot le suivant déballa les affaires du prélat, défroissant la robe, l'aube et le rochet en les plaçant sur des valet de bois. Le cardinal marqua son amusement en produisant le son caractéristique d'une expiration par le nez...

Mettons-nous d'accord !

Dit-il vertement, mais non moins amusé...

Cette pièce est avant tout celle de la maîtresse de maison !

Ajouta-t-il avec un sourire aimable.

Nous profiterons des festivités qui suivront pour mieux nous connaitre ! Avez-vous déjà chassé aux faucons?
Mais rassurez-vous, il était tout naturel de concélébrer l'office ! Ainsi le Grand-Maître trouve également le réconfort de voir un officiant qu'il a déjà fréquenté pour ce moment si important dans sa vie d'homme.


Et répondant à l'invitation de la diaconesse...

Je vous suis dès que je me serais changé ! Comme vous le voyez, je viens de recevoir les malles que ma voiture vient d'amener au château. Là se trouvaient mes vêtement de cérémonie !

_________________
avatar
Aaron
Parrain de la Walkyrie
Parrain de la Walkyrie

Nombre de messages : 115
Duché/Comté : Champagne - Rome
Signe(s) distinctif(s) : Très élégant
Humeur : Concensuelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par leanore le Sam 11 Mai 2013 - 15:34

Dans la chambre louée Léanore finissait de se préparer. Le bain avait été parfumé puis la peau enduite d'une crème adoucissante et parfumée elle aussi. Et oui, connaître le secret des plantes lui procurait cet avantage, elle se fabriquait elle-même ses produits dits de beauté.
Léanore était venue seule et c'est seule qu'elle dut s'habiller. Elle était assez habituée à cela. L'enfilage de la robe fut assez aisé mais la coiffure lui donna un peu plus de fil à retordre.
Elle finit par mettre autour du cou le collier que lui avait offert Ellesya.

Léanore prit alors le chemin de la collégiale où déjà s'amassait bon nombre de personnes. Elle s'arrêta un instant, cherchant un visage connu hésitant entre l'envie d'entrer et celle de rester encore à l'extérieur.
avatar
leanore
Seigneur / Dame
Seigneur / Dame

Nombre de messages : 49
Duché/Comté : orléans
Date d'inscription : 26/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Lexhor le Sam 11 Mai 2013 - 18:08

Après quelques instants de marche à l'air frais, accompagné de gens d'armes d'Alluyes qui participeraient à la sécurité des lieux en collaboration avec les gardes ambaciens, le futur marié arriva sur le parvis de la collégiale. Déjà, une certaine ambiance régnait déjà sur les lieux. Des silhouettes s'approchaient au loin, la vie semblait habiter quelque peu le coeur du saint édifice et son entrée était pourvue d'un surprenant cerbère qui tenait plus de la fouine que du molosse. Lexhor ne put s'empêcher de sourire en voyant ainsi son fils tenir l'entrée pour accueillir les invités. Le jeune duc devait avoir à coeur de tenir son rôle de témoin du mieux possible.
Il s'avança vers lui, dévoilant sa tenue confectionnée pour l'occasion par sa petite couturière attitrée, Aemilia, qui était également sa fille adoptive. Tête nue et sans manteau de pair qui lui avaient été interdits par ladite couturière, car l'azur des ornements de pair ne s'accordaient pas avec le rouge et l'or qui l'habillaient en ce jour. Si petit et déjà à cheval sur certains sujets, autoritaire comme pas deux. L'adolescence pointait son nez...
Ainsi donc le père pair se trouvait devant le fils pair, qu'il gratifia d'une accolade chaleureuse. Puis les puissantes mains de Lexhor se plaquèrent sur les joues de Keridil, avant qu'un baiser paternel vienne frapper le front du duc de Chartres.


Mon fils ! Merci d'être là pour moi. Ta présence est importante pour moi. Tu es mon sang, ne l'oublie pas. Bien sûr, il ne l'était pas mais depuis une certaine conversation qu'ils avaient eut, alors que le jeune homme était au plus mal, il avait été décrété qu'il en était ainsi.

Néanmoins, il te faudra t'excuser auprès d'Ellesya lorsque tu auras l'occasion de discuter avec elle quelques minutes. Si toi tu as peut-être oublier ce soir où tu avais abuser des bonnes choses et où tu t'es montré si impoli que tu m'as obligé à te faire reprendre tes esprits d'un revers de main, elle, ne l'a pas oublié et si elle ne t'en tiens pas rigueur, elle en est toujours un peu meurtrie.

Un sourire et une légère tape sur la joue. Et ce genre de familiarité ne te ressemble pas.

L'humeur était plutôt joyeuse et qu'un de ses enfants soit la première personne qu'il rencontrait le ravissait. Mais il fallait faire cette mise au point qui n'avait jusque là été faite et qu'il était grand temps de faire. Il était certain que son fils et sa future épouse étaient voués à s'entendre mais il fallait pour cela que cet épisode soit soldé.
avatar
Lexhor
Pair & Prince
Pair & Prince

Nombre de messages : 446
Duché/Comté : Duché d'Orléans
Date d'inscription : 23/01/2013

http://amahir.jdrforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage d'Ellesya et de Lexhor

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum