[RP] Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées.

Message par Guigone de Foix le Sam 19 Déc 2009 - 23:26

Un matin de décembre... Mieux qu'un panneau indicateur, voilà le décor planté.
Amboise... Son bourg, ses bruits, ses remues-ménages, ses artisans échaudés par la crainte de se faire concurrencer ou voler par un malandrin, ces crieurs publics égosillés qui n'ont pas la voix aussi mélodieuse que celle des castrats, les cloches d'une chapelle sonnant l'heure de none, un montreur d'ours venu aguicher le niais pour quelques piecettes ou encore ses comédiens qui mettaient en scène les grands de l'Eglise dans une comédie burlesque sur le parvis de l'Eglise...

Guigone se demandait encore pourquoi elle avait cédé, une fois de plus, aux caprices d'Esyllt. Voilà bien une demoiselle qui lui donnait du mal, en apparence si docile, elle se révélait une sacrée boule de nerfs quand une envie trotait dans son esprit de huit ans.
Marchant aux côtés des deux enfants, car la princesse avait demandé en plus que Guigone se déplace jusqu'au bureau de la Duchesse pour proposer qu'elle emmena le jeune Grimoald avec elles, afin qu'il profite de l'escapage de sa cadette pour découvrir plus en détail la ville. La fillette souhaitait respirer l'air tourrangeau après sa longue absence en Lorraine. Il lui semblait, selon ses mots, avoir raté beaucoup...
Enfin, après toutes ces péripéties, les voilà qui foulaient le pavé ambacien.

La promenade n'avait aucune visée précise, aussi, le petit groupe se laissait guider selon l'aspiration, tournant ça et là la tête. La nourrice girouettant deux fois plus vite afin de s'assurer d'un quelconque danger extérieur, ayant renoncé à se voir escortée, et intérieur. Qui sait ce que deux jeunes gens pouvaient avoir envie de faire.
La brume qui semblait ne pas vouloir se lever ainsi que le repas copieux avalé deux heures plus tôt ne facilitaient pas non plus l'équipage.
Il fallait marcher entre les ambaciens qui, s'ils étaient fidèles envers le sang de La Louveterie, n'étaient pas toujours très commodes dans leurs déplacements. Virevoltant entre les étals, passant de la viande bouchère où se posaient les dernières mouches resistantes au froid, au tissu blanc de lin qui rougissait des mains mal essuyées, provoquant cris, esclandres et menaces.
Les écartant du tisserand abusé et enervé, Guigone de Foix demanda alors.


Et bien, où désirez-vous conduire notre invité ? Messire a-t-il une préférence ? Un lieu inconnu de ses yeux mais pas de ses oreilles dont il voudrait vérifier la véracité des dires et satisfaire la jalousie de ses deux orbites ?
Parlant plus précisement à Esyllt. Monseigneur votre père vous attend pour votre cours de Théologie, aussi nous ne disposons que de deux heures.

Guigone de Foix

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Là où est sa protégée
Date d'inscription : 19/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées.

Message par Grimoald le Dim 20 Déc 2009 - 9:50

Le matin même, il avait été surpris de voir arriver un tel convoi.
Ellesya était en train de donner des explications sur les blasons du clergé lorsqu'il vit Esyllt et sa dame de compagnie arriver.
Ecarquillant soudainement les yeux, il s'était un peu levé, comme prêt à partir. Il savait pourquoi elles étaient là, en fait, mais il faisant semblant de ne pas comprendre.
Des jeunes filles, il en avait vu beaucoup, mais d'une telle beauté mêlé à la finesse, jamais. Il n'avait d'yeux que pour Esyllt, et il entendit au loin là voix de sa protectrice lui permettant de sortir. En effet, lui, il était déjà loin. Loin dans l'inconscient de l'âme, loin dans un pays verdoyant, comme les plaines qui s'étendaient au sud de la Touraine. Il courait joyeusement, donnant la main à la jeune "princesse".

« Merci... »

Mot sorti presque indépendamment de sa volonté, mais sorti quand même. Ils étaient alors, tous les... trois, sortis. Il aurait préféré qu'ils ne soient que tous les deux, m'enfin bon, on en demande pas trop non plus.
Passant devant les étals, Grimoald aimait sentir les épices, les poireaux, ou encore les choux. Bien qu'il trouvait que ce marché était trop verdoyant, et pas assez coloré, il était content.
Il ne passant pas souvent par ici.

Parfois, il aimait s'échapper du grand château pour aller retrouver la rue qui lui manquait, mais ça, personne ne le savait.
Et heureusement...

« Et bien, où désirez-vous conduire notre invité ? Messire a-t-il une préférence ? Un lieu inconnu de ses yeux mais pas de ses oreilles dont il voudrait vérifier la véracité des dires et satisfaire la jalousie de ses deux orbites ? »

Huhu ! Elle causait bien la mamie...
C'est alors que le géni se vit dans les yeux du jeune garçon. Comme si un éclair avait traversé ses yeux, il regarda la partie un peu plus pauvre de la ville.
Il avait déjà entendu parlé de ses rues qui formaient des labyrinthes.

« J'aimerais bien aller vers là bas... Ca a l'air bien, non ? »

Puis son regard dévia vers Esyllt.

« A moins que son Altesse préfère aller quelque part... »

Petit minois taquin.
avatar
Grimoald

Nombre de messages : 188
Duché/Comté : Près de sa nouvelle maman
Date d'inscription : 22/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées.

Message par Esyllt Catarina le Dim 20 Déc 2009 - 13:22

Huit ans, un age encore insouciant.
Esyllt revenue de Lorraine ne savait plus où donner de la tête. Tout lui semblait avoir changé ! Amboise quittait peu à peu son habit de deuil ... L'hiver était là ... Guigone s'était éveillée à liqueur de mirabelle ... Ellesya ne vivait plus seule.
Si c'était l'ordre des choses de trouver un mari, la petite s'était résignée à savoir que sa soeur ne serait pas toujours uniquement sa soeur, mais la surprise avait été autre. Point de duc Champenois, ou d'Oc, point de muscles saillants comme ces vieilles statues que certains affichaient encore dans leur maisonnée alors qu'elles venaient d'un autre temps, où le paganisme faisait foi. Non point de tout cela, juste un garçonnet, un peu plus grand qu'elle en taille, plus grand qu'elle en age.

Si d'ordinaire la rencontre n'est pas aisée, une semaine de voyage, une semaine en voiture où la promiscuité oblige à la courtoisie des échanges, aux jeux de cartes... Oui, incontestablement, cela les avait rapproché. Ainsi, la jeunesse continuait son emprise sur la cité Ambacienne.
Tout comme elle orphelin, les débuts avec Grimoald n'étaient pas forcément faciles, bisbilles et chamailleries avaient été coutumes dès qu'Asdrubaelvect et Ellesya avaient le dos tourné. Rivalité entre une princesse illégitime et un fils d'intendant, pas n'importe lequel, celui d'un gros chateau ...

Cette virée constituait un moyen pour les deux de -re-découvrir la ville, ancien ou nouvel habitat. L'ambiance d'un bourg tourrangeau, les couleurs blanchatres de l'hiver, tout se mélaient devant leurs yeux forcément grands ouverts.

Dans sa poche, la fillette tatait ce-qu-ils-savaient, le gardant avec elle comme un trésor, plus enfoui que son coeur à travers son poitrail.


J'y serais Guigone. D'autant que ce soir, c'est Sainte Nitouche que père doit me conter. Sa vie vertueuse, son oeuvre, son procès en canonisation. J'ai grande hate.

En public, la petite cherchait toujours des mots qui pouvaient la mettre en valeur, chacun savait que dans l'intimité, un langage plus courant, sortait de sa bouche. Les cours de rhétorique faisaient leurs petits bouts de chemins.
C'est alors que le compagnon parlait à son tour montrant de dextre une direction qu'elle ne semblait point connaitre non plus. Sa question la fit sourire, ainsi que l'air apparu sur son visage, un exercice des zygomatiques qui fit qu'elle passa sa dernière main libre dans sa coiffure rousse. Souvenirs...


Va pour là-bas ...

Le petit convoi se remit en marche, cette dernière par ailleurs facilitée par le ralentissement du fourmillement que vivait chaque année à la même époque Amboise. Petits pas melés aux enjambées plus vaillantes, la ruelle indiquée par Grimoald était désormais empruntée. Derrière eux, Guigone, toujours aux aguets.

Dis Grimoald, est-ce que tu as peur des brigands ? Et puis, tu en as déjà vu ? Cette question survenait alors que la rouquine n'était pas très en confiance par ce chemin.
avatar
Esyllt Catarina
Princesse Noisette
Princesse Noisette

Nombre de messages : 405
Duché/Comté : Turenne
Signe(s) distinctif(s) : les cheveux bouclés roux et les yeux noisettes
Date d'inscription : 10/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées.

Message par Grimoald le Dim 27 Déc 2009 - 12:50

Si Grimoald avait décidé d'aller dans cette partie du village, ce n'étai pas pour rien. En effet, il avait une idée derrière la tête. depuis qu'il était à Dijon, et même un peu avant. Ca s'était passé dans une taverne, à Dole. ne vous inquiétez pas, rien de bien méchant. Juste une dispute. Dispute entre les deux petits. Ils s'étaient réconciliés juste après, et, en guise de son éternelle amitié, Grimoald avait donné à Esyllt sa maquette de bateau. Et aujourd'hui, il avait envi de l'essayer, a la fontaine sur la place du village.

« Va pour là-bas ... »

Alors, ils se mirent à marcher. Le môme trainait un peu les pieds, pour arriver à la hauteur d'Esyllt. La tutrice de la princesse se retournait, pour voir le le jeune homme ne touchait pas à sa protégée, mais non, il ne la touchait pas. Ils se contentaient de se sourire mutuellement, amicalement, et presque, tendrement. Tous deux savaient pourquoi ils se souriaient, ils étaient heureux d'être ensemble. Cela ne faisait pas si longtemps qu'ils se connaissaient, et pourtant, ils s'aimaient déjà tant. Grimoald voyait que la jeune fille n'était pas très à l'aise, et sa demande confirma ses soupçons. Il leva un peu le menton, bomba presque invisiblement le torse, et prit sa respiration.

« Oh malheur, bien sur que j'ai déjà vu des bandits. Paris en est remplit. Mais, je ne peux pas dire qu'ils me font peur, disons juste que j'essaye de ne pas les croiser... »

Le parisien sourit à la Bourguignonne. Mais alors qu'il se regardaient, Grimoald vit que la tutrice tourna dans une rue perpendiculaire à la leur. Il en profita pour tirer Esyllt dans une autre rue. Ils étaient enfin au calme... Mais il ne fallait pas qu'elle les retrouve. Alors, ils se mirent à courir. Lui connaissait déjà le village, et il l'amena près de la place. Il regarda ensuite les poches de la Princesse.

« Tu l'as j'espère... »
avatar
Grimoald

Nombre de messages : 188
Duché/Comté : Près de sa nouvelle maman
Date d'inscription : 22/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum